mercredi 15 avril 2009

CIENCIN Scott (Usa)
Pseudonyme de Scott Malcolm Ciencin
Pseudonyme = Richard Awlinson, Nick Baron
Auteur américain, né en 1962, surtout célèbre pour sa participation au cycle des romans des Royaumes Oubliés dont il signa la première trilogie, celle des « Avatars »
Valombre (Roman) High Fantasy
Bragelonne-Milady, 1/2009 — 420 p., 21.50 € — Ser. : Les royaumes oubliés. Avatars 1 — The Avatars trilogy 1.Shadowblade, TSR 1989 & Wizards of the coast, 2003 — Tr. : Sonia Quémener — Couv. : Brom
Précédentes publications : Fleuve Noir-Les Royaumes Oubliés 2, 1994 signé du pseudo de Richard Awlinson — 249 p., 6,40 € — Tr. : Michèle Zachayus — Couv. : Larry Elmore
→ Bienvenue sur Féerune, région occidentale de l’immense continent qui recouvre la planète Abeir-Toril, monde moyenâgeux où la magie règne et où les monstres et les créatures légendaires côtoient les Dieux Déchus de l’Empire des Vieux, domaine du Multivers composé de Plans Matériels Primaires accessibles par des seuils et des portes. Minuit, la belle magicienne qui porte en elle l’empreinte magique de la déesse Mystra, Kelemvor, le guerrier frappé par une malédiction qui le transforme en panthère lorsqu’il agit contre ses intérêts, Cyris, le voleur contaminé par un passé de souffrance et d’abandon, Adon, le prêtre-guérisseur du culte de la déesse Sunis, qui révère par-dessus tout sa propre beauté, bientôt souillée par une cicatrice qui le gangrènera jusqu’aux tréfonds de l’âme, sont chargés d’une mission primordiale : retrouver deux des Tablettes du Destin (précieux objets portant les noms des dieux gravés en runes magiques) dérobées par Baine le Fléau, divinité des conflits dévorés par un intarissable ambition, aidé de son complice Myrkull, le dieu des morts. Afin de punir le sacrilège Ao, le maître des dieux, a chassé ces derniers des Plans Supérieurs. Exilés dans les Royaumes Oubliés, ils doivent emprunter des corps humains pour survivre, les Avatars. C’est l’Avènement, début d’une ère de chaos pour les Royaumes, qui ne peuvent plus se fier à la magie devenue imprévisible et dangereuse pour celui qui l’utilise. Dans ce nouvel ordre des choses, nos quatre héros combattent le premier avatar de Baine au cours d’une expédition qui leur permet de délivrer la déesse Mystra, prisonnière du dieu des conflits. Celle-ci meurt cependant en essayant d’emprunter contre la volonté de Heaume, le dieu gardien, l’escalier céleste conduisant aux Plans Supérieurs. Toutefois, l’étincelle de son pouvoir perdure par l’entremise de Minuit, et sert à nos quatre héros lors de leur deuxième confrontation avec Baine. Celle-ci se déroulera à Valombre, puissante communauté agricole qui a toujours résisté aux assauts des hordes de Château-Zenthil, la forteresse du Réseau Noir, puissante organisation passée sous les ordres du dieu maléfique. Secondés par Elminster, un magicien dont les pouvoirs rivalisent avec ceux des divinités, ils participent à l’ultime bataille mettant aux prises les armées de Zenthil aux forces de Valombre. Un affrontement au cour duquel Elminster disparaît, alors que Minuit et Adon, qui ont assisté au terrible combat entre le mage et Baine, sont tenus responsables de sa mort et enfermés dans les geôles de Valombre. Le premier volume de la trilogie des Avatars, qui permit aux lecteurs français de découvrir le cycle des Royaumes Oubliés, un cadre de jeu de rôle conçu par Ed Greenwood, un illustrateur d’univers fasciné dés son adolescence par Donjons & Dragons, chargé par TSR de remédier aux imperfections mises à jour dans les règles de Lance-Dragon, le monde ludique créé par Margaret Weis & Tracy Hickman. Réalisée par Richard Awlinson (pseudonyme collectif de Scott Ciencin, Troy Dennin et James Lowder) La trilogie des Avatars sert à justifier les changements apportés dans les règles du jeu proprement dit. La reprise, dans une nouvelle traduction, du premier tome du cycle.
Les autres titres de la série :
1.Valombre
2.Tantras
3.Eau profonde

Aucun commentaire: