vendredi 3 avril 2009

HUGHES Matthew (Canada)
Pseudo de Matt Hughes
Matthew Hugues est un auteur canadien né en 1949, qui, après avoir vécu en Angleterre,est retourné au Canada, plus exactement en Colombie Britannique, où il a choisi de poursuivre sa carrière d’écrivain, en signant sous le nom de Matthew Hughes ses récits de science-fiction, sous celui de Matt Hughes pour ses histoires criminelles, et également Hugh Matthews dans ses relations avec les médias.
◊ Majestrum (Roman) Fantasy Detective
L’Atalante-La Dentelle du Signe, 2/2009 — 320 p., 16 € — Ser. : L’Archonat 2 — The Archonate world 1.Majestrum, Night Shade Books, 10/2006 — Tr. : Patrick Dusoulier — Couv. : Amandine Labarre

→ Hengis Hapthorn est un discriminateur, entendez une sorte de Sherlock Holmes des temps futures qui passe son temps à silloner la galaxie afin d’élucider les affaires qui lui sont confiées grâce à l’observation rigoureuses et le raisonnement scientifique de son univers basé sur la logique. Mais voilà que sa dernière enquête a introduit un grain de sable dans cette belle machine en le rendant victime des prémices de la magie qui va bientôt s’imposer comme nouvel âge de l’univers. Résultat : son fidèle intégrateur électronique a été transformé en un petit animal frugivore doté de conscience et il s’est lui-même dédoublé, abritant désormais un autre lui-même mu par la simple intuition qui est destiné à la supplanter lorsque viendra l’avènement de la magie. Pour tenter de retrouver un peu d’assurance, Henghis se lance dans une nouvelle enquête commanditée par un aristocrate de haut rang, Lord Afre, qui lui a demandé de vérifier les intentions du prétendant de sa fille. Un jeune bien sous tous rapports, sauf qu’il trempe dans une conspiration datant de la précédente ère de magie et qu’il n’est pas étranger à une menace extradimentionnelle qui pèse sur l'ère à venir par l’entremise de l’éventuel retour du Majestrum, terrible tyran réfugié dans une dimension parallèle et rêvant de régner à nouveau sur les dix mille planètes. Un premier tome mené tambour battant où l’humour est toujours présent et où l’on retrouve dans la description de cette civilisation de la Vieille Terre, des thématiques familières aux chatoyants récits d’un Jack Vance. Un Un second tome (venu après le Brillon noir, même collection, 2008) qui mêle avec brio science, magie et enquête policière.
Les autres titres de la série :
1.Le Brillon noir
2.Majestrum

Aucun commentaire: