samedi 11 avril 2009

OPPEL Kenneth (Canada)
Né en 1967à Port Alberna , au Canada, Kenneth Oppel, diplômé de cinéma et de littérature anglaise à l’université de Toronto, a publié son premier roman pour la jeunesse, « Les aventures fantastiques de Colin Vidéo », en 1985. Outre cette inclinaison envers l’écriture pour la jeunesse qui le taraudait depuis son enfance, sa deuxième passion le conduisit vers l’étude des chauve-souris. Il était donc normal qu’il consacra à ces petits animaux nocturnes une série de romans, le cycle de « Silverwing », retraçant les aventures d’un jeune et intrépide chauve-souriceau, qui lui ont permis d’être traduit un peu partout à travers le monde
◊ Firewing, les voleurs de feu (Roman) Jeunesse / Fantasy animalière
Bayard Jeunesse-Estampille, 1/2009 — 530 p., 13,90 € — Ser. : Silverwing 3 — Firewing, Harper Collins Toronto, 2002 — Tr. : Luc Rigoureau
Précédente publication : Bayard Jeunesse-Estampille, 8/2003 sous le titre Firewing — 418 p., 12 € — Couv. : Carole Gourrat
→ Ombre était une légende vivante pour les membres de la tribu de chauve-souris des Ailes d’Argent, il avait vaincu le vampyre cannibale Goth, instauré la paix avec les chouettes, et rendu le soleil à l’ensemble du clan du Berceau des Sylves. Or son fils Griffon, souffrant dans l’ombre de sa notoriété, rêvait d’accomplir des exploits identiques. Mais en voulant voler le feu aux hommes il provoqua la mort de Luna, sa meilleure amie. Honteux et désespéré il se réfugia dans une caverne, et un séisme l’entraîna aux Enfers, le règne de Cama Zotz, où se retrouvaient tous les êtres ayant quitté le royaume des vivants. Un lieu qui n’était cependant qu’une étape sur le chemin du Berceau de Vie où se trouvait l’Arbre de Nocturna, la déesse concurrente de Cama Zotz, régnant jadis sur le monde des vivants avant que le seigneur des Enfers ne la tue. Désormais cependant son Arbre contaminait le royaume de Zotz en attirant ses sujets par la promesse d’un au-delà plein de félicité. Dés lors des Messagers s’efforçaient de convaincre les morts que les Enfers n’étaient qu’un monde de transition et entraînaient des groupes de Pèlerins vers le Berceau de Vie sur une route que Cama Zotz emplissait d’illusions et de périls. Griffon, qui a pu rejoindre Luna morte, a réussi à la décider à partir vers l’Arbre de Nocturna, tandis que son père Ombre s’est enfoncé à son tour dans le monde des Enfers pour le retrouver. Mais un grand péril les menace car Cama Zotz a envoyé à leur poursuite Goth, le vampyrum spectrum qu’Ombre a jadis tué. Ce dernier a pour but de s’emparer de la vie du chauve-souriceau afin de regagner le monde des vivants et de persuader le maximum de vampyrum d’effectuer les sacrifices qui permettront à Cama Zotz de renaître afin de tuer le soleil et de réunir à tout jamais l’univers des morts à celui des vivants. Ombre est cependant bien décidé à empêcher cette tragédie. Accompagné par Nemo, Yorrick et Java, des membres d’autres races de chauves-souris, ainsi que par le vampyre renégat Ténébrus, il se lance sur les traces de son fils. Un féroce affrontement avec Goth dans une cathédrale de stalagmites lui permettra de connaître par la bouche même de Cama Zotz l’histoire étrangement liée du Seigneur des Enfers et de Nocturna qui a vaincu la mort en retournant dans le monde de des vivants où son esprit s’est répandu dans les moindres composantes de la nature. Cependant, en dépit de tous ses efforts il ne parviendra pas à empêcher Goth de tuer son fils et de s’emparer de sa vie. Fou de douleur il se suicide, permettant ainsi à Phoenix, le vampyrum spectrum femelle fidèle serviteur de Cama Zotz de prendre sa vie et de retourner avec Goth dans le Monde des Vivants. Là le Seigneur des Enfers attends d’eux qu’ils enfantent une nombreuse descendance capable de concrétiser le sacrifice qui lui permettra d’accomplir son sinistre projet. Cependant Griffon, Luna, Ombre et tous leurs compagnons n’ont pas tout perdu dans la partie, car, en atteignant enfin le Berceau de Vie, ils on emprunté le passage menant vers l’au-delà créé pour eux par Nocturna. En vérité ils retournent chez eux sous une forme éthérée qui leur permet d’être réunis à tout jamais et de pénétrer à loisir dans la nature intime de tous les êtres vivants afin de s’imprégner de ce qui fait leur bonheur de tous les instants. La réédition, sous une nouvelle présentation, du troisième tome d’un cycle animalier qui se tinte ici d’une profonde noirceur avec une intrigue entièrement centrée sur un périple dans les royaumes infernaux qui contribue, une fois de plus, à conférer à cette série une attrait tout particulier du au sombre charisme des héros qui l’animent et l’originalité de l’univers ainsi créé. A l’occasion de la sortie du quatrième tome de la série, Darkwing, la réédition du troisième sous une nouvelle présentation.
Les autres titres de la série :
1.Silverwing
2.Sunwing
3.Firewing
4.Darkwing

Aucun commentaire: