mercredi 15 avril 2009

SALVATORE R(obert) A(nthony) (Usa)
Robert Anthony Salvatore est né en 1959 à Léominster dans le Massassuchetts, aux Etats-Unis. Il est surtout connu en tant qu’écrivain de Fantasy et, en particulier, par sa contribution à la série des « Royaumes Oubliés », notamment avec le cycle d’Ombre-Terre et de la Légende de Drizzt Do’Urden.
◊ L’éclat de cristal (Roman) High Fantasy
Bragelonne-Milady, 2/2009 — 348 p., 19.50 € — Ser. : Les royaumes oubliés. La Légende de Drizzt 4. La ,trilogie du Val Bise 1 — The crystal shard, TSR 1988 & Wizards of the coast 2003 — Tr. : Fanélie Cointot — Couv. : Todd Lockwood
Précédente publication : Fleuve Noir-Les Royaumes Oubliés 15, 1995 — 246 p., 6,40 € — Tr. : Michèle Zachayus — Couv. : Larry Elmore
→ Pour les vingt ans de L'Elfe noir, l'éditeur américain Wizards of the Coast a réédité la saga de Drizzt dans l'ordre chronologique. L'Eclat de cristal est le quatrième roman de cette série. Drizzt Do’Urden a quitté Ombre-Terre, le sinistre univers souterrain de ses frères, les cruels elfes noirs. A Val Bise, dans les Royaumes, il a trouvé des amis : Bruenor, le nain, sa fille adoptive, Cattie-Bris, et Regis, un bedonnant petit homme qui porte toujours sui le joyau magique emprunté à Pasha Pook, le maître de la Guilde des Voleurs. Mais des hordes barbares marchent sur les Dix Cités. Après une terrible bataille, elles sont repoussées, et Bruenor épargne la vie de Wulfgar, un jeune guerrier qui devient pour cinq ans son esclave. Cependant les habitants des Dix Cités ne tardent pas à être confrontés à une menace encore plus terrible, celle d’Akar Kessell. Cet apprenti mage, après avoir tué son bienfaiteur, est entré en possession du Crenshinibon, l’Eclat de Cristal, l’incarnation la plus noire du Mal qui apporte à ses détenteurs, dont il domine l’esprit, un formidable potentiel magique. Grâce à lui Akar Kessel lève une impressionnante armée formée d’orcs, de gobelins, et de verbeegs, les terribles géants des glaces. Bientôt Eertu, Démon Majeur des Abysses, se joint à lui, espérant s’emparer de l’Eclat de Cristal qu’il convoite depuis très longtemps. Et tous convergent vers les Dix Cités. Cependant, face à eux se dresse Drizzt Do’Urden, un elfe noir bien décidé à défendre jusqu’à la mort ses nouveaux amis. Un être capable de vaincre un démon et de le renvoyer dans son plan d’origine. Puis, avec l’aide de Régis, il anéantit les plans diaboliques d’Akar Kessell. Il ne reste plus à Bruenor et ses guerriers conduits par la jeune Wulgar qu’à mettre en déroute les armées de monstres qui ont envahi le royaume des Dix Cités. Alors seulement, Drizzt devra tenir la promesse qu’il à faite à Bruenor : l’accompagner dans sa quête de Mithrill Hall, la fabuleuse cité des nains. Le retour de l’un des héros charismatiques du cycle des Royaumes Oubliés, Drizzt l’efle noir, accompagné de sa panthère magique. On le retrouve dans une aventure dont les batailles épiques rappellent certaines scènes du film méconnu de Ralph Baski, Wizard (les Seigneurs de la Guerre). Il y apparaît égal à lui-même, fidèle en amitié et féroce envers ses ennemis. Bien sûr les personnages qui l’entourent sont d’essence manichéenne, mais ils sont parfaitement rendus crédibles par le professionnalisme de l’auteur passé maître dans l’art de narrer des récits fantastiques. La reprise, dans une nouvelle traduction, d’un titre paru naguère au Fleuve Noir.
Les autres titres de la série :
La trilogie de l’elfe noir/La légende de Drizzt Do’Urden
1.Terre natale
2.Terre d’exil
3.Terre promis
La trilogie du Val Bise/La légende de Drizzt Do’Urden
1.(4)L'éclat de cristal

Aucun commentaire: