lundi 20 avril 2009

SEGURA Magalie (Fr)
Ecrivain français né en 1972 dans le sud de la France. Après des études en biologie, elle s’est lancé dans l’écriture et a connu le succès avec la parution chez Bragelonne de la trilogie du cycle de « Leïlan »
◊ Une nuit sans lunes (Roman) Romantic Fantasy
Bragelonne-Milady, 2/2009 — 352 p., 6 € — Ser. : Leïlan 3 — Couv. : Miguel Coimbra
Précédentes publications :
● Bragelonne-Fantasy, 4/2003 — 302 p., 17 € — Couv. : Philippe Munch
● In Leïlan l’intégrale, Bragelonne-Fantasy, 3/2007 — 696 p., 27 € — Tr. : Isabelle Troin — Couv. : Miguel Coimbra
Critiques : Asphodale 4 (François Manson ; Khimaira 19 (Christophe Van de ponseele) ; Lanfeust 56 (A.L. Dometoff)
→ Ce troisième titre de la série de Leïlan expose le cadre de l’ultime affrontement entre le féroce duc Korta, qui a pris sous son emprise un monarque régnant désormais sur un pays à feu à sang. Contre lui cependant Korta a vu se dresser un ennemi insaisissable, le Masque, une sorte de bandit d’honneur fédérant tout un groupe de compagnons et insufflant au peuple sous le joug l’indispensable vent de révolte pour renverser le tyran. En dépit de l’aide de trois guerriers scylès, des êtres venus des Pays Insolites et dotés de puissants pouvoirs télépathiques, le Masque sous le couvert duquel se cache la belle Eléa, l’une des trois princesses du royaume. C’est justement une prophétie qui liait le destin des trois fils du roi de Pandème, le royaume voisin, aux trois princesses de Leïlan, prédisant que ces derniers ne trouveraient l’amour qu’en épousant ces trois jeunes filles qui avait poussé Axel, l’un des fils du roi, à endosser le rôle de messager itinérant. La princesse qu’il devait épouser ayant été déclarée morte, il du se résoudre à parcourir le monde, et notamment fut envoyée en ambassade dans le royaume de Leïlan avec qui Pandeme désirait faire alliance. Ayant franchi la barrière magique qui le ceinturait, Axel rejoignit les troupes du Masque, tombât immédiatement amoureux de la belle jeune fille et provoquant ainsi l’hostilité de Jerry, le monstre qui la protégeait. Mais Eléa s’est laissé entraîner dans le château de Korta qui détient les deux autres princesses, Eloïse et Eline sous sa coupe. Capturée, elle est soumise à la torture et laissée à moitié morte. Pendant ce temps les soldats de Korta poussent les compagnons du Masque à se réfugier dans la Forêt Interdite et à se sacrifier, apportant ainsi une magistrale vision à l’infâme Korta, le sbire de l’Esprit Sorcier Ibbak, qui rêve de prendre sa revanche sur les fées l’ayant jadis vaincu. Et justement, ces dernières n’ont pas dit leur dernier mot dans la partie. Alors qu’il est désormais avéré qu’Eléa n’est pas le Champion des Fées annoncé, Axel, rappelé pour un temps en Pandème par son père qui veut le protéger, retourne à Leïlan pour brandir à son tour l’étendard de la révolte. Est-ce lui le champion attendu ? La situation des révoltés semble fort compromise car, en plus d’un Eléa prisonnière et mal en point, Muth le chef des scylès verrait d’un très mauvais œil l’échec de ses émissaire, et risquerait alors de lancer ses troupes sur le royaume. La reprise d’une trilogie qui entre aisément dans le cadre de la romantic fantasy, tant les personnages sont téléguidés par les sentiments qui les animent. On y rencontre l’influence des romans d’aventure, avec des héros qui font penser à des bandits d’honneur tels Cartouche ou Zorro, propulsés dans un décor médiéval fantastique qui aborde la thématique des contes de fées sous un angle original et traite, à sa manière, de certains aspects du féminisme.
Les autres titres de la série :
1.Les yeux de Leïlan
2.Pour Eloïse
3.Une nuit sans lunes
*Leïlan l'intégrale

Aucun commentaire: