mercredi 27 mai 2009

GALENORN Yasmine (Usa)
Pseudonyme = India Ink
Vivant aux Etats-Unis, Yasmine Galenorn a décidé avec son mari de remplacer leur nom de famille par Galenorn, un terme dérivé de la langue elfique du Seigneur des Anneaux quisignifie « arbre vert ». Auteurs de nombreux romans à succès, elle revendique son statut de sorcière, du moins d’après le regard que porte sur elle son entourage païen
◊ Witchling (Roman) Bit-Lit
Milady, 1/2009 — 352 p., 7 € — Ser. : Les sœurs de la lune 1 — Witchling, Berkley, 10/2006 — Tr. : Cécile Tasson — Couv. : Tony Mauro
Critiques : Simatural (
http://librairie.critic.over-blog.fr )
→ Ce premier tome de la série des Sœurs de la lune fait partie d’un nouveau genre de Fantasy, la Bit-Lit ou paranormal romance, entendez par là un sous-genre de la Fantasy urbaine dont les romans prennent pour cadre notre monde contemporain légèrement décalé par la présence de la magie, qui en est partie prenante. En général les héroïnes sont des filles, qui combattent des créatures surnaturelles, ou qui en sont elles-mêmes, tout en menant une existence quotidienne marquée par les préoccupations beaucoup plus terre à terre, comme l’amour et le sexe, ce qui les apparente à une autre genre littéraire, la Chick-lit, traduisez : littérature pour filles. Dans le roman qui nous intéresse nous faisons la connaissance des sœurs D’Artigo, Camille, une sorcière, Delilah, une sorte de chat-garou, et Menolly, une vampire. Bien entendu le sang humain qui coule dans leurs veines les empêchent d’avoir toute la pleinitude de leurs talents, ce qui entraîne parfois quelques désagréments dans leur proche entourage. Néanmoins, elles font partie de l’OIA, une sorte de CIA parallèle, chargée de normaliser les relations entre la Terre et l’Outremonde, le pays des fées et autres créatures magiques. Dés lors, quand une fée se fait assassiner et que la menace de l’Ombre Ailé, un démon supérieur issu des mondes souterrains, se précise, elles sont aussitôt mise à contribution. Et la tache ne s’avère pas facile pour Camille, la narratrice de ce premier volume, et ses deux sœurs enquêtrices, car le démon en question a envoyé sur terre une escouade de créatures abominables qui ont pour but de s’emparer des neufs seaux assurant la sécurité des portails entre les deux mondes qu’il veut ouvrir en grand afin d’y engouffrer ses hordes infernales. Aidées par son amant, Trillian le Svardan, par Morio, un Yokaï-Kitsune, démon renard et esprit de la terre japonais, Camille s’engage ainsi dans une aventure pleine de rebondissements et de rencontres singulières, comme celle de Flam le Dragon Maggie la Gargouille ou Tom, le Porteur de sceau. L’immersion dans ce merveilleux humain, mélangeant l’Outremonde de Sidhes à celui des humains, donne tout son intérêt à ce livre où le sexe est omniprésent à travers les ébats abondamment commentés d’une héroïne à la chasteté en bandoulière. A noter que l’auteur, Yasmine Galenorn, se présente comme une vraie sorcière aux Etats-Unis, et que le second tome sera centré sur Delilah, la femme-chat, vierge au début du récit. Le sera-t-elle encore à la fin… à Milady de nous le dire dans les prochains mois.

Aucun commentaire: