jeudi 14 mai 2009

ZINDELL David (Usa)
Né en novembre 1952 à Toledo, dans l’Ohio, David Zindell est un auteur américain qui a étudié les mathématiques et l’anthropologie à l’université de Boulder, dans le Colorado. Plébiscité dans le domaine de la science-fiction avec son roman « Neverness » (Inexistence, chez Florent Massot pour la traduction française), il est également l’auteur d’une grande saga de Fantasy, « Le cycle d’Ea »
◊ Le seigneur des mensonges (Roman) High Fantasy
Fleuve Noir-Rendez-vous Ailleurs, 2/2009 — 334 p., 22 € — Ser. : Le cycle d’Ea 3 — Ea cycle 3.Lord of lies, HarperCollins-Voyager, 9/2003 — Tr. : Marie-Hélène Bernaille — Couv. : Marc Simonetti
Critiques :
www.yozone.fr (François Schnebelen)
→ Nous voilà de retour sur l’île-continent d’Ea vers la fin de l’Age du Dragon. Dans les précédents volumes de la série (Le neuvième royaume et L’épée d’argent) nous avons appris à connaître Valashu Elahad, septième fils du roi de Mesh, doué d’un formidable pouvoir d’empathie lui permettant de percevoir les émotions de tous ceux qui l’approchent. Escorté par une troupe de valeureux compagnons ce dernier est parti à la recherche de la Pierre de Lumière, une puissante relique en forme de coupe dorée dont l’obtention décidera du maintien de la paix au sein des Neuf Royaumes, car cet objet est également convoité par Morjin l’ange déchu, pouvant se matérialiser sous n’importe quelle forme, qui compte l’utiliser pour libérer le Seigneur des Mensonges. Après maintes péripéties au cœur des terres ténébreuses des Montagnes Blanches où demeure Morjin, Val, armée de l’épée magique Alkaladur, est parvenu à ses fins et a ramené la fabuleuse relique à Mesh. Mais la présence de ce fameux gelstei d’or amenée par le peuple des étoiles, les Galadins, n’a pas fini de susciter des troubles. En effet les autres rois aimeraient la garder sur leurs terres, réveillant ainsi des intrigues politiques qui ne sont pas prêt de s’éteindre. Qui plus est, cette Pierre de Lumière qui doit apporter la paix sur Ea, ne peut être utilisée que par un élu, le Maîtreya. Dans les Neuf Royaumes, beaucoup pensent que Val est ce personnage, mais une lettre de Morjin sème la suspicion, au point que le prince lui-même doute de ses propres capacités à exercer cette charge primordiale. Dés lors, pour prouver qu’il est bien celui qu’on attend, ou bien pour trouver le véritable Maîtreya, Val entreprends une sorte de quête initiatique qu’i l’amènera à vivre d’autres aventures fertiles en combats et rencontres multiples. Suivi par certains de ses compagnons ayant rapporté avec lui la Pierre de lumière, tel le fidèle Maram et l’érudit Juwain espérant trouver des réponses dans une étrange pierre dont il a appris l’existence, il a vu se joindre à sa troupe Estrella, une ancienne esclave des envoyés de Morjin à la cour de Mesh. Une jeune femme qui aurait le pouvoir, avant de mourir, d’identifier le Maîtreya, et donton ne sait pas encore dans quel camp elle se situe réellement. De quoi entraîner le prince Valashu dans une quête tout aussi dangereuse que celle de la Pierre de Lumière dont les éditions Fleuve Noir entame la narration avec la traduction de la première partie du troisième opus de l’édition originale américaine qui devrait compter en tout huit volumes.
Les autres titres de la série :
1.Le neuvième royaume
2.L’épée d’argent
3.Le seigneur des mensonges

Aucun commentaire: