dimanche 5 juillet 2009

DUNCAN Dave (Canada)
Pseudo de David John Duncan
Pseudo = Sarah B. Franklin, Ken Hood

David Duncan est un écrivain canadien né en Ecosse en 1933. D’abord géologue pour l’industrie pétrolière il a décidé de se tourner vers la carrière d’écrivain afin de visiter des royaumes de l’imaginaire qui lui semblaient bien plus séduisant que les parages de la vie réelle. Auteurs de romans historiques, de livres pour la jeunesse, il a également œuvré dans la Fantasy où il a rencontré une grand succès avec la série des « Lames du Roi »
◊ Les destin de l’épée (Roman) Heroic Fantasy / Univers parallèles
Bragelonne-Fantasy, 12/2008 — 374 p., 20 € — Ser. : La septième épée 3 — Seven Sword 3.The destiny of the sword, Ballantine-Del Rey, 12/1988 — Tr. : Olivier Debernard — Couv. : Michel Coimbra
→ Sur le monde où le terrien Wallie Smith a été catapulté les sorciers étaient entrés en guerre contre le pouvoir de la Déesse, qui représente en fait le cour du fleuve autour duquel est bâti ce fascinant univers parallèles dont les habitants s’organisent en rigide système de castes basées sur des métiers distinctifs. Grâce à un développement embryonnaire de certaines armes à feu ils avaient gagné la suprématie sur de nombreux champs de batailles et gouvernaient désormais treize cités du haut de leur tour solidement défendues. Or, Wallie, devenu un guerrier de la déesse à travers son implantation dans la peau de Shonshu ; colosse et brillant épéiste du septième rang, avait désormais pour mission de les vaincre et de les repousser dans les montagnes. Armé d’une de la légendaire épée du saphir de chioxin, il s’efforce dés lors de mener sa tache à bien et d’empêcher les sorciers de répandre sur ce monde des bribes de leur grand savoir technologique, en avance de plusieurs millénaires sur le reste de cette civilisation, et dont le développement trop hâtif risquerait de plonger cet univers dans le chaos et l’anarchie. Contre eux il a créé le Ralliement où l’on rejoint les meilleurs guerriers et libres épéistes de ce monde et parmi eux Nnanji du quatrième, un jeune homme dont il est devenu le mentor et qu’il est destiné à jouer bientôt un rôle prépondérant dans cette aventure épique. Sièges et batailles, tactiques et choix stratégiques élaborés, les opportunités de pactiser ou d’enfoncer le clou de la guerre vont s’entrecroiser dans la fin de cette trilogie où Wallie Smith devra accomplir son devoir envers la Déesse, tout en se demandant dans son fort intérieur s’il n’est pas en train d’anéantir tous les espoirs de progrès de ce monde qu’il se voit contrait de confier entre le mains d’un être un peu trop sanguinaire à son gré. Une brillante variation sur le thème des héros transplantés dans des univers parallèles, comme le Thomas Covenant de Stephen Donaldson, lui aussi en proie à la maladie dans notre univers contemporain, qui, encore mieux que dans Les lames du Roi, sa précédente série où l’on pouvait retrouver quelques réminiscences historiques, démontrer que Dave Duncan sait parfaitement construire un univers fictif reposant sur des bases originales rendues parfaitement cohérentes par l’irréprochable tenue de l’intrigue.
Les autres titres de la série :
1.Le guerrier de la déesse
2.Le voyage du saphir
3.Le destin de l'épée

Aucun commentaire: