mercredi 9 mars 2011

CAREY Jacqueline (Ann) (Usa)
Née en 1964 à Highland Park, en Illinois, Jacqueline Carey a suivi des études en psychologie et littérature avant de se rendre à Londres où naquit sa vocation d’écrivain. De retour aux Etats-Unis elle publiera en 2001 le premier tome de la saga de « Kushiel » qui remporta un immédiat succès. A noter que cette trilogie est suivie de celle de « Imriel », se déroulant dans le même univers, et que Jacqueline Carey a écrit également une autre série, « The Sundering » se déroulant dans un univers proche du Seigneur des Anneaux, mais en plus sombre
L'avatar
(Roman) Aventures Fantasy
BRAGELONNE-Fantasy, 5/2010 — 785 p., 25 €
SERIE : Kushiel 3
TO : Kushiel 3.Kushiel’s Avatar, Tor, 4/2003
TRADUCTION : Frédéric Le Berre
COUVERTURE : Anne-Claire Payet — Carte : Alain Janolle
Précédente publication : Bragelonne-Fantasy Collector, 10/2009 — 792 p., 30 € — Couv. : Anne-Claire Payet
Critiques : www.elbakin.net (Gillossen)
→ Pour le dernier tome de cette trilogie, d'abord disponible en version relié, puis réédité en version broché, nous retrouvons Kushiel, l'héroïne de Jacqueline Carey, Phèdre nô Delaunay, condamnée à n'éprouver du plaisir que dans la souffrance par la marque de Kushiel qui orne sont oeil et fait d'elle une élue. A nouveau emportée dans un tourbillon d'aventures rendues plus attractives par l'emploi par l'auteur de la première personne, nous suivons une Phèdre toujours épaulée par Joscelin, le moine guerrier unie à elle pour le meilleur et pour le pire par son serment protéger et servir, et ce en dépit des rapports tourmentés que déclenche la nature même de la flamboyante héroïne. Une jeune femme qui n'a pas oublié son ami d'enfance Hyacinthe, qui a conclu un pacte avec les dieux afin de se sacrifier à sa place et sauver sa patrie. Pour le libérer de sa malédiction, elle n'hésite pas à partir au bout du monde où sévissent des seigneurs de guerre déments et cruels, A bord du vaisseau de Quintilius Rousse elle va jusqu'à défier l'Ange Rahab afin de réunir les deux royaumes d'Alba et de Terre d'Ange. La fin épique du premier volet d'un cycle qui se poursuivra avec la trilogie d'Imriel. On continu d'y découvrir cette Europe alternative ressemblant grandement à la France et son fabuleux pays de Terre d'Ange, la patrie d'origine de Phèdre, où la légende raconte que s'était installé Elua le Béni, le petit-fils du Dieu Unique qui, rejeté par ce dernier, erra longtemps à travers le monde avec ses de huit fidèles serviteurs, les anges Namaah, Anael, Azza, Shemhazai, Camael, Cassiel, Eisheth et Kushiel, ce dernier étant l'un des sept anges de punition dont Phèdre porte la marque, un grain rouge apparaissant dans son oeil gauche. Un pays dont les habitant continuent de vénérer Elua en tant que Dieu d'Amour, au sein d'un société dégagée de tabou, la sexualité et l’amour y étant considérés comme sacrés, avec une prostitution courante et même respectée, un peu à la façon des Geisha au Japon. La fin d'un cycle de Fantasy qui a valu à son auteur une renommée internationale, et qu'elle décrit non sans humour comme « un roman historique contenant une histoire qui n'a jamais eu lieue ».
Les autres titres de la série :
1.La marque
2.L'élue
3.L'avatar
Autre couv
erture

Aucun commentaire: