jeudi 24 mars 2011

PETERSEN David (Usa)
Né en 1997 dans le Michigan, David Petersen a subi les influences conjuguées de la bande dessinée, des dessins animés et de la fantasy. Des influences qui l’on conduit vers l’univers de Mouse Guard, roman graphique plébiscité aux Etats-Unis où il a pu donner la preuve de la maîtrise de ses dessins et de son art de la narration
Hiver 1152
(Roman graphique) Jeunesse / Fantasy Animalière
GALLIMARD JEUNESSE-Hors Collection, 1/2011 — 84 p., 20 €
SERIE : Légendes de la Garde 2
TO : Mouse Guard Winter 1152, Archaia Entertainment LLC, 2009
TRADUCTION : Corinne Daniellot
COUVERTURE & ILLUSTRATIONS : David Petersen
→ Au cours de Automne 1152, le précédent volume de cette série, nous avons suivi les premières aventures de Saxon, Lieam, Kenzie et autres héros de la Garde, ces guerriers du peuple des souris qui avaient vaillamment combattu les ambitions du redoutable Minuit et des ses funestes acolytes. Nous les retrouvons alors qu'un hiver particulièrement rude s'installe sur la cité de Lockhaven. La nourriture et les soins commençant à faire défaut à ses habitants, Gwendolyn, la matriarche de la Garde, réunit les meilleures souris et forment trois groupes envoyés vers différents bastions du royaume afin de ramener du ravitaillement et des médicaments et de remettre des invitations pour le prochain sommet des chefs d'Etat. Avec son style inimitable servi par un graphisme et des couleurs saisissants, bien loin des rongeurs acidulés du Cendrillon de Walt Disney et même de ceux de Brisby et du secret de Nimh de Don Bluth, nous allons suivre l'expédition héroïque de l'un de ces groupes composé de Saxon, Lieam, Kenzie, Sadie et Celanawe. Forcés de faire plusieurs haltes afin d'échapper aux violentes chutes de neige, et même de creuser le sol pour se protéger du froid, les cinq souris parviennent cependant indemnes dans la cité de Sprucetuck où le gouverneur leur confie deux bouteilles d'un précieux vaccin destiné à rendre la santé aux occupants de Lockhaven de plus en plus mal en point et en fait menacé par un traître dans leur rang, un ancien partisan de Minuit, qui a empoisonné l'eau de la ville. Cependant, sur le chemin du retour, le cinq membres de la Garde sont pris en chasse par un hiboux revanchard. Dans leur fuite ils doivent faire face à un effondrement de terrain qui sépare le groupe. Saxon, Kenzie et Sadie, projetés au fond d'un gouffre découvrent l'entrée de Darkheater, la cité souterraine des furets aujourd'hui désertée par ces derniers, mais à présent occupée par une horde de chauve-souris. En les combattant Saxon tombe dans un gigantesque ossuaire où il retrouve les restes de son ancien mentor, Loukas, mort en affrontant les séides de Minuit. Pendant ce temps, à la surface, Leam et Celanaw poursuivent une lutte mémorable contre le hiboux avec les fatales conséquences que ce combat disproportionné peut entraîner... Fractionné en six chapitres et un épilogue, ce nouvel album continue d'emprunter la dimension épique voulue par Petersen qui, en diminuant au maximum le nombre de cases sur chaque pages (trois ou quatre au plus) parvient à accentuer le rythme narratif. Parallèlement, en appuyant volontairement sur l'attitude héroïque de ces petits rongeurs faisant preuve d'une loyauté sans faille envers leur peuple et d'une solidarité de tous les instants pouvant même conduire jusqu'au sacrifice ultime, il parvient à créer un monde naturaliste très proche de notre société auquel le lecteur n'a aucun mal à s'identifier emporté par un élan d'affection envers ces courageux rongeurs qui doivent batailleur au quotidien pour préserver leur existence. Un album en couleur bénéficiant d'un belle présentation cartonnée et d'un avant-propos élogieux de James Gurney, le créateur de la série Dinotopia, pour un livre destiné à un jeune public, mais qui fera néanmoins le bonheur d'un lectorat plus adulte avide d'émotion et de palpitantes aventures.
Les autres titres de la série :
1.Autome 1152
2.Hiver 1152

Aucun commentaire: