samedi 23 avril 2011

LE GUIN Ursula K. (Usa)
Née à Berkeley, en Californie, en 1929, d’un père anthropologue et d’une mère qui écrivait des livres pour enfants, Ursula K. Le Guin est une passionnée de cultures orientales et une experte en taoïsme. Ayant poursuivi des études en France, elle revint aux Etats-Unis en tant que professeur de français, avant de se marier et de publier son premier roman, Le monde de Rocannon, premier titre d’une trilogie. Centrant son approche de la littérature sur une sorte d’étude anthropologique des sociétés qu’elle imagine, elle se fit vite un nom dans l’univers de la SF avec son roman La main gauche de la nuit (faisant partie vaste cycle de La ligue de tous les mondes) , avant de boulerverser les codes de la Fantasy avec le célèbre cycle de Terremer
Lavinia
(Roman) Mythologie romaine
L'ATALANTE-La dentelle du Cygne, 1/2011 — 312 p., 18
TO :  Lavinia, Houghton Mifflin harcourt, 4/2008
TRADUCTION : Marie Surgers
COUVERTURE : Genkis
Critiques : http://www.actusf.com/  (Auto-Interview + Ketty Steward) ; Libération du 3/2/2011 (Frédérique Roussel-Une héroïne Enée)
Comme Hélène de Sparte j’ai causé une guerre. La sienne, ce fut en se laissant prendre par les hommes qui la voulaient ; la mienne, en refusant d’être donnée, d’être prise, en choisissant mon homme et mon destin. L’homme était illustre, le destin obscur : un bon équilibre. Dans l’Énéide, Virgile ne la cite qu’une fois. Jamais il ne lui donne la parole. Prise dans les filets du poète qui n’écrira l’épopée des origines de Rome que des siècles plus tard et sans avoir le temps de l’achever avant sa mort, Lavinia transforme sa condition en destin. De ce qui sera écrit elle fait une vie de son choix. Et cela dans la douceur amère et la passion maîtrisée que suscite son improbable position : elle se veut libre mais tout est dit. Fille du roi du Latium, ombre à peine esquissé au détours du poème de Virigile, Lavinia trouve à travers la plume d'une Ursula Le Guin âgée de 70 ans, la consécration qu'elle méritait. Car c'est elle qui voit la première les navires troyens approcher des côtés du Latium avec Enée dressé à la proue de l'un d'entre eux. Dés lors sa destinée sera étroitement liée à celle du héros créateur de Rome et, passés les moments de passions et de gloire, elle devra se remettre en cause à la mort de son époux, échappant ainsi au destin tout tracé qui accompagnait la trajectoire des héros et des dieux et devenant un personnage comme un autre dont Ursula Le Guin nous retrace les multiples tribulations. Un livre qui, après avoir trouvé difficilement un éditeur, finira par passionner bon nombre de lecteurs, obtenant notamment le Locus Award 2009, le prix de la plus prestigieuse revue américaine consacrée au domaine de l’imaginaire.

Aucun commentaire: