lundi 4 avril 2011

MATUTE Ana Maria (Espagne)
Ana Maria Matute est une écrivaine espagnole née à Barcelone en 1925. Fille d'une mère hispanophone et d'un père catalanophone, elle passe une enfance marquée par la Guerre Civile dont l'influence se reflètera plus tard dans sa production littéraire entamée précocement par le succès de « Los Abel » en 1948. Elle est la troisième femme à avoir reçu le pretigieux Prix Cervantes en 2010
La tour de guêt
(Roman) Fantasy médiévale
PHEBUS-Libretto, 1/2011 — 236 p.,9 €
TO : La torre vigia, 1971
TRADUCTION : Michelle Lévi-Provençal
Précédente publication : Stock-Le Cabinet Cosmopolite, 1974
Nous sommes sans doute au Moyen Âge, dans une région d’Europe jamais nommée qu’un grand fleuve traverse, que des steppes recouvrent et sur laquelle règne un roi que nul n’a jamais vu. Figure centrale de ce monde, le puissant baron Mohl anoblit les rejetons d’un petit féodal obèse, inculte, très pauvre et rapace dont le cadet va se rendre chez Mohl afin de suivre une initiation que conclura son adoubement. C’est lui, ce gamin de dix ans à la fascinante laideur dont on ne saura jamais le nom, qui sera le narrateur de La Tour de guet. Chasses, ripailles, rire d’un seigneur qui ébranle voûtes et murailles, châtelaine aux longues dents de prédatrice, noyades et combats sont au cœur de ce récit.Dans La Tour de guet, Ana Maria Matute nous peint un vitrail sur lequel des visions infernales occupent presque toute la surface. Livre d’initiation de très haut vol, livre aussi du détachement mystique, La Tour de guet est donc une histoire de quête qui pose une question essentielle : comment rester un homme dans un monde peuplé de monstres ?  Récit de passage d'un enfant à l'âge adulte, pétri dans le creuset d'une extrême violence, ce roman nous narre les tatonnements d'une sorte de jeune Candide qui cherche sa place dans un monde régit par l'extrême violence des guerriers et des seigneurs qui impriment leurs commandements à une société où la barbarie côtoie le raffinement extrême et où les anciennes croyances ont encore la vie dure. Une magistrale évocation de Moyen Age réinventé sous la plume de l'une des plus grandes romancières espagnole contemporaine.

Aucun commentaire: