samedi 14 mai 2011

CLEMENS James (Usa) 
Cet auteur américain né à Chicago en 1961 a grandi dans le Midwest et les grandes étendues canadiennes. Désormais il vit en Californie où il partage sa vie entre l’écriture et son activité de vétérinaire.
Le portail de la sor’cière
(Roman) Aventures Fantasy
BRAGELONNE MILADY-Poche, 1/2011 — 800 p., 9 €
SERIE : Les bannis et les proscrits 4
TO : Banned and the banished 4.Wit’ch gate, Ballantine-Del Rey, 12/2001
TRADUCTION : Isabelle Troin
COUVERTURE : Anne-Claire Payet
Précédente publication : Bragelonne-Fantasy, 11/2008 — 595 p., 25 € — Couv. : Anne-Claire Payet
→ Aidée par son armée de hors-la-loi, Elena la sor’cière a réussi à vaincre les suppôts du mal réfugiés sur l’île de Val’loa. Ce faisant, ils ont dévérouillé les secrets mystiques du Livre Sanglant. Cependant, le Seigneur Noir n’a perdu la guerre car, durant la bataille, il a réussi à mettre en place les fameux portails du Weir à l’origine de l’essentiel de ses pouvoirs. Pour en finir avec l’infâme Seigneur Noir, Elena est bien décidée à les détruire. Mais il faut d’abord les trouver jumeaux Mogweed et Fardale en quête d’un moyen pour briser la malédiction qui les a privés de leur pouvoir de métamorphose. Jonas, le frère d’Elena, doit de son côté subir l’épreuve des requins des sables, et leur échapper, afin d’apprendre à maîtriser son talent élémental, alors que d’autres rebelles se dirigent vers le fabuleux royaume elfique de Fort-Tempête. Aucun d’entre eux ne sera le même au retour de cette aventure, en admettant qu’ils en reviennent vivant. Mais c’est à Elena, bien entendu, que revient l’essentiel du combat, car elle doit pénétrer dans l’antre de son ennemi afin de dévoiler sa véritable identité et enfin pouvoir l’affronter à visage découvert. L’avant-dernier volume d’une série qui nous fournit quelques précieux renseignements sur les aptitudes du Seigneur Noir et sur la structure des redoutables portails du Weir, tout en prenant soin de ne pas nous révéler tous les tenants et les aboutissements de cette série fertile en suspens qui nous réserve une fin en apothéose dans l’ultime et cinquième volet du cycle : L’étoile de la sor’cière.
Les autres titres de la série :
1.Le feu de la sor’cière
2.Les foudres de la sor’cière
3.La guerre de la sor’cière
4.Le portail de la sor’cière
5.L’étoile de la sor’cière
Pseudo de Jim Czakjowski
Pseudo = James Rollins

Aucun commentaire: