mardi 10 mai 2011

WEIS Margaret & HICKMAN Tracy (Usa)
WEIS Margaret Baldwin
Pseudo de Edith Baldwin
Née en 1948 à Independence, dans le Missouri, Margaret Weis obtint un diplôme de littérature dans l’université du Missouri, dans la ville de Columbia. Puis elle devint journaliste et publia son premier livre, « Frank et Jesse James » en 1981. Un peu plus tard, après un déménagement, elle devient rédactrice en chef chez TSR Inc., les créateurs du jeu de rôle « Donjons & Dragons ». C’est un peu plus tard qu’avec Tracy Hickman elle publie les premiers romans du cycle de la série « Chroniques de Lancedragon » qui se vendirent à plus de vingt millions d’exemplaires à travers le monde. Elle enchaîna ensuite avec d’autres séries de Fantasy écrites en collaboration avec Hickman, puis avec son ex-époux Don Perrin, ou sur son seul nom, comme celle de « Dragonvarld ». Des contrats de films sont en discussion pour plusieurs de ses romans, notamment pour les « Chroniques » qui devraient être adaptées en dessin animé
HICKMAN Tracy (Usa)
Pseudo de Tracy Raye Hickman
Né à Salt Lake City, dans l’Utah, aux Etats-Unis, en 1955, Tracy Hickman est un mormon convaincu. Marié avec Laura Curtis depuis 1977, il a réalisé avec elles de nombreux jeux de la série « Donjons & Dragons », ainsi que le roman « Mystic warrior » en 2004. Mais sa collaboration la plus marquante est celle qui l’amena à écrire avec Margaret Weis les premiers romans de la série « Dragonlance » qui furent suivis d’autres trilogies situées dans le même univers, ainsi que d’autres cycles de fantasy tels que celui des « Portes de la mort », de « L’épée noire » et de « La rose du prophète »
Dragons des profondeurs
(Roman) High Fantasy / Dragons
BRAGELONNE MILADY-Poche, 1/2011 — 768 p., 9 €
SERIE : Trilogie des Chroniques perdues 1
TO : The lost chronicles 1.Dragons of the dwarven depths, 2006
TRADUCTION : Sébastien Baert
COUVERTURE : Matt Stawicki
 Précédente publication :  Bragelonne Milady-Grand Format, 10/2008 — 522 p., 23,50 €— Couv. : Matt Stawicki
Avec ce nouveau roman de la série Dragonlance, Weis et Hickman proposent à leurs lecteurs un véritable retour aux sources puisqu’ils reviennent sur des événements restés dans l’ombre dans la trilogie des Chroniques Perdues. On y retrouve le groupe des Héros de la Lance Tanis, Raistlin, Caramon, Sturm de Lumelane, Tasslehoff et Flint Forgefeu, ainsi que leurs vieux amis Rivebise, Lunedor et Laurana, juste après le combat qui leur a permis de terrasser le seigneur des dragons Verminnard. Désormais ils espèrent jouir d’un repos mérité dans une vallée des monts Kharolis où ils ont conduit les réfugiés de Pax-Tharkas qu’ils ont sauvés. Là, ils entendent enfin de célébrer comme il se doit le mariage de Lunedor et de Rivebise. Mais cette trêve sera de courte durée. En effet les forces des armées draconiques sont toujours sur leurs traces et ils comprennent qu’ils ne seront jamais en sécurité sur Krynn tant que la Reine des Ténèbres et ses dragons en mettront à feu et à sang les loindres recoins. Tanis pense déjà au départ car le danger se fait de plus pressant et les barbares des plaines qui les protégeaient risquent de partir de leurs côtés. Cependant, la décision de quitter ce hâve de paix prise, il faut savoir où aller, surtout lorsque l’on doit assurer la sécurité de plus de huit cents personnes. Tanis pense aux murailles de Thorbardin. Mais les portes du royaume des Nains sont scellées depuis de nombreux siècles. Pour en trouver la clé Raistlin décide d’aller à Kallote, une forteresse hantée où jadis les armées des nains se sont livrées à une lutte fratricide. Son frère l’accompagne, ainsi que Sturm qui désire garder un œil sur lui et qui est la recherche du légendaire marteau de Kharas, l’outil qui servira à forger la fameuse lancedragon. Tanis, pour sa part, prend tout de même le chemin de Thorbardin en compagnie de Flint, guère enthousiasmé par ce voyage, tandis que Tika se lance dans un dangereux périple afin de sauver d’une mort certaine ceux qu’elle aime. Mais, alors que les héros tente de protéger les vies des réfugiés dont ils ont la charge, c’est le nain Flint Forgefeu qui sera confronté à un choix difficile qui pourra déterminer l’avenir du monde de Krynn. Et la seule personne sur qui il peut compter pour lui venir en aide n’est autre que Tasslehoff Racle-Pieds, le kender insouciant. Avec la quête du marteau de Kharas qui sous-tend l’intrigue de ce premier volume, c’est un élément primordial de l’ensemble de la série qui est dévoilé ici, laissant présager de nombreux événements qui découleront de cette découverte. C’est donc avec un réel plaisir que l’on retrouve le tandem Weis & Hickman aux commandes de cette nouvelle trilogie écrite en 2006 où ils prolongent le fabuleux univers qu’ils ont créé.
Les autres titres de la série :
1.Dragons des profondeurs
2.Dragons des cieux
3.Le mage aus sabliers
 

Aucun commentaire: