samedi 27 août 2011


 Gagner la guerre
(Roman) Aventures Fantasy
AUTEUR : Jean-Philippe JAWORSKI (Fr)
EDITEUR : Gallimard-Folio SF 388, 2/2011 — 982 p., 12 €
SERIE : Récits du Vieux Royaume 2
COUVERTURE : Hervé Leblan
Précédentes publications :
Les Moutons Electriques-La Bibliothèque Voltaïque 9, 2/2009 — 688 p., 28 € — Couv. : Arnaud Cremet
Les Moutons Electriques-La Bibliothèque Voltaïque 9, 5/2010 — 672 p., 50 € — Couv. : Sébastien Hayez — Tirage spécial à 70 exemplaires reliés sous couverture toilée rigide signes par l'auteur
Critiques : http://www.actusf.com/ (Jérôme Vincent) ; http://www.cafardcosmique.com/ (K2R2) ; http://www.noosfere.com/ (Jean-François Seignol)
→ Ceux qui ont eut le plaisir de faire la connaissance de Bienvenue Gesufal, le spadassin de la ligue des chuchoteurs, dans la nouvelle Mauvaise donne incluse dans le précédent recueil de Jean-Philippe Jaworski Janua Vera (Moutons Electriques et Folio) le retrouveront avec bonheur dans ce roman en tant que maître espion au service du Podestat Leonide Ducatore, le plus haut magistrat de la République de Ciudalia. Une République en position de force puisqu'elle vient de remporter une bataille navale décisive contre son ennemi de toujours, l'Empire de Ressine pour qui il n'est plus question que de défaite honorable. Désormais c'est l'heure du butin et, dans l'univers tourmenté du Vieux Royaume, ce n'est pas forcément le meilleur moment pour relever sa garde. C'est ce que pense justement le Podestat qui charge Benvenuto de réaliser bon nombre de ses basses œuvres et de ses missions sécrètes. Car, bien que paré des atours de la démocratie, alors que le reste du monde se soumet à des potentats locaux, monarques ou empereurs, la République et sa capitale Ciudalia, est minée par des conflits perpétuels entre les sénateurs qui la dirigent et par toutes sortes d'intrigues politiques. Dés lors, pour conserver intacte son influence le Podestat n'hésite pas à charger Benvenuto de traiter secrètement avec le Cha de Ressine. Malheureusement pour lui, son ambassade ne se déroulera pas comme prévue et il aura maintes fois l'occasion de faire preuve de ses talents de bretteur, voire d'assassin, hérité des bas fonds de Ciudalia, puis de son passage dans l'armée et les légions les plus dures, sans toutefois se départir de son caractère gouailleur et truculent, et surtout de sa capacité quasi féline à toujours retomber sur ses pattes quelles que soient les situations où il se trouve. Mélange de Venise, Naples, Florence et Rome du début de la Renaissance en ce qui concerne Ciudalia, parfait condensé d'une perle méditerranéenne dont on découvre avec ravissement les tortueux méandres et les splendides palais, et de vague Empire Ottoman pour l'Empire de Ressine, le récit plonge également ses racines dans la fantasy plus conventionnelle à travers les région septentrionales marquées du sceau du médiéval-fantastique avec elfes, nains et bon nombre de créatures surnaturelles. Accentuant la crédibilité du roman par un arrière-plan politico-historique qui s'articule parfois sur des références à notre propre Histoire sans véritable copie-coller, Jean-Philippe Jaworski crée avec la minutie d'un fan de jeu de rôle un univers passionnant traversé par une fascinante galerie de personnages, avec à leur tête un anti-héros narrateur pas épargné par les vicissitudes qui nous entraîne de rebondissements en rebondissements sans que la minutie des détail ne viennent affaiblir le souffle de l'aventure. Un réel grand roman qui démontre, si besoin était, que la Fantasy française sait se hisser au niveau de son homologue britannique lorsque des écrivains talentueux manient la plume et qu'ils réussissent à gagner la confiance de leurs éditeurs n'hésitant pas à prendre des risques commerciaux pour mieux diffuser leurs œuvres. Deux derniers détails à noter en ce qui concerne ce livre, d'abord que Libération propose sur son site un extrait lu par l'auteur enregistré par Frédérique Roussel aux Imaginales d'Epinal en mai 2009, et que les éditions Folio offrent une petite plaquette de 14 pages reprenant un extrait du livre dans la même présentation que le reste de la collection et avec la même couverture que le roman.
Les autres titres de la série :
1.Janua Vera
2.Gagner la guerre
Autre couverture :

Aucun commentaire: