jeudi 11 août 2011

 Les larmes du démon
(Roman) High Fantasy
AUTEUR : Nicolas CLUZEAU (Fr)
EDITEUR : Black Book-A Dé Couvert, 2/2011 — 728 p., 7,90 €
SERIE : Le Dit de Cythèle 2
COUVERTURE : Sylvain Sarrailh
CARTES : Fred Lipari & Nicolas Cluzeau
Précédente publication : Nestiveqnen-Fractales Fantasy, 7/2003 — 416 p., 21,90 € — Couv. : Luis Royo
Critiques : Science-Fiction Magazine 39 (Alain Pelosato) ; http://www.noosfere.com/ (Pascal Patoz & Gaétan Driessen)
La haine d’un Prince-Démon pour un seul homme fut à l’origine de la cascade d’événement racontée dans ce second tome du Dit de Cythèle. En effet Thadélis Arélis fut l’Archimage qui mena les armées de Vilanöé et del ’empire latte contre Danéri Ghylian, puis qui combattit les princes démons Darn et Desrad lors des Grandes Tragédies de la Magie. Vaincu et assassiné, sa Strate Excentrique, ItihaDjimvar, ayant implosé, Darn maudit les premiers nés de la famille Arélis, voué à se tourner vers les Arts Ténébreux au sortir de leur adolescence. Jusqu’à Arélis, les membres de cette famille avait pris eux-mêmes soin d’éliminer ces enfants voués à un destin funeste. Mais Arélis refusa de sacrifier son fils Décryion. Dés lors celui-ci étudia les Arts Noirs, attira l’attention de Darn, et détruisit sa propre famille. Epamine, la femme d’Arélis, devenue Cythèle Everoni, la Hiérarque du Dieu Polonis dans sa nouvelle vie, avait tenté de briser cette malédiction en se rendant dans les Terres Ordaliques (cf. le premier tome de la série, La ronde des vies éternelles). Elle en était revenue avec un œil en moins et en ayant perdu les âmes de sa famille éparpilées dans le multivers. Coriace, la jeune femme, était pourtant bien décidée à les retrouver. Pour cela il lui fallait suivre la prophétie Eréas, le fils du dieu Plutonis. La première étape de son périple mouvementé la conduisit dans la cité de Corollis, la patrie de Thadélis en compagnie d’Harmelinde et de sa fille Deirdre, deux magiciennes dont Nicolas Cluzeau nous a déjà narré quelques aventures dans le recueil Harmelinde et Deirdre publié chez Nestiveqnen. La seconde étape de sa quête l’entraînera, grâce au golem Elléborale sur la Strate Inférieure de DesrelWhurd où se trouvait l’âme de Thadélis enfermée dans les Cinq Gemmes de Feu. Une Strate qui était désormais passé sous le contrôle du général Roden, grand démon hypérieur et Divinité Exilé, qui avait profité de l’absence prolongée du Prince-Démon Desrad pour renverser le Régent Glayne avec l’aide de l’amiral Sonelblor et du général Vardre Istirler. Une dimension ou, pour accomplir sa première quête, et simplement survivre, Cythèle dut s’allier avec d’étranges créatures comme l’Elémentaire Melville ou l’Archimage homoncule Triliock, Grunine la belle vahirlane, et Merraz Tekkaro, l’un des plus brillants chefs millitaires du redoutable peuple félinoïde Kzenrans, qui se prétendait né pour conquérir l’univers grâce à la puissance de son armée, et qui haissait autant les Strates Inférieures et les Basses Dimensions, que les terres humaines de l’Alliance des Mondes Libres. Et tout ce monde là entraînera le lecteur dans une vaste fresque épique quasiment impossible à résumer face à la richesse de l’univers jailli de l’imaginaire de Nicolas Cluzeau nous emportant à travers une prose imprégnée des influences des écrits de Vance et de Tolkien vers des domaines magiques en quête du secret millénaire qui se dissimule derrière les Larmes du Démon.
Les autres titres de la série :
1.Les rondes des vies éternelles
2.Les larmes du démon
3.La citadelle du Titan
4.Le souffle du dragon
 Autre couverture :

Aucun commentaire: