dimanche 14 août 2011


Maîtresse de l'Empire
(Roman) Heroic Fantasy
AUTEURS : Raymond E. FEIST & Janny WURTS (Usa)
EDITEUR : Bragelonne-Fantasy, 2/2011 — 622 p., 25 €
SERIE : Trilogie de l'Empire 3
TO : Riftwar. Empire 3.Mistress of the Empire, Doubledy, 5/1992 
TRADUCTION : Anne Vétillard
COUVERTURE : Anne-Claire Payet
Précédentes publications :
Bragelonne-Fantasy, 9/2004 — 624 p., 25 € — Couv. : Stéphane Collignon
J'Ai Lu-Fantasy 8260, 7/2007 — 924 p, 10,40 € — Couv. : Johan Camou
En récompense des services rendus à Tsuranuami Dame Mara des Acona a été élue au rang privilégié de Pair de l’Empire. De plus, l’empereur lui a fait don des terres de son pire enemi, le seigneur des Minwabani. Désormais à l’abri des intrigues politico-meurtrières du Jeu du Conseil qui régente cette civilisation barbare obéissant à de strictes règles de castes, elle pense pouvoir jouir d’un paix retrouvée auprès de son nouvel époux Hokanu, le prince héritier des Shinzawai, qui n’a cependant pas remplacé dans son cœur Kevin, le fougueux esclave qu’elle a du renvoyer dans le monde barbare de Midkenia où se déroula jadis la fameuse Guerre de la Faille. Mais, elle ne profite pas longtemps de ce pseudo sentiment de sécurité car, lors d’une tentative d’assassinat qui la visait, son fils Ayaki est tué. Dès lors, elle ne pense plus qu’à la vengeance, qu’elle destine à son ennemi de toujours : Jiro des Anasti. Cependant, si elle dispose de guerriers prêts à mourir pour elle, ainsi que de l’appui inestimable de son maître espion Arakasi, Jiro peut également compter sur le talent de son premier conseiller Chumaka, passé maître dans l’art de la manipulation. Une rivalité toutefois qui passe au second plan après la mort de l’empereur et la découverte de l’emprise croissante que prend sur le peuple l’Assemblée des magiciens, plus communément appelés Robes Noires ou Très-Puissants. Or ces derniers la considèrent comme une menace envers leurs prérogatives et la soupçonnent de vouloir bouleverser les équilibres séculaires d’un monde dont ils ont fait leur chasse gardée. Traquée sans merci par la magie de ces puissants personnages et notamment par Tarek, le plus acharné d’entre eux, elle trouve de l’aide dans les cavernes souterraines des choja, un peuple insectoïde opprimé depuis un antique pacte contracté avec les Robes Noires. Par ruse, et à l’aide des puissants mages cho-ja, elle parvient à faire rompre ce traité honteux. Dés lors les guerriers insectoïdes libérés se rangent à ses côtés. Forte de cette nouvelle alliance et de l’appuie du puissant clergé qui représente la parole des dieux dans l’empire Tsuranuanni, elle réussit à faire monter sur le trône son autre fils, Justin, fruit de ses anciennes amours avec Kevin et à supprimer le sinistre Grand Conseil, responsable de nombreuses exactions jusque là restées impunies. Cerise sur le gâteau, l’ambassadeur du Royaume des Iles venu de Midkénia qui se présente bientôt devant Justin s’avère être Kévin, son ancien amant. Des retrouvailles qu’elle pourra pleinement savourer car, à cause de sa stérilité, elle a du rompre les liens l’unissant à Honaku, qui reste néanmoins cher à son cœur. La fin en apothéose d’un trilogie qui conjugue avec bonheur tous les ingrédients du roman d’aventure avec un tourbillon de passions mélangeant amour et haine, fidélité et trahison, honneur et déchéance, victoire et défaite, dans un habile dosage fruit du talent conjugué de Raymond E. Feist et Janny Wurts, ayant chacun apporté leur propre sensibilité à la description de cet univers envoûtant.
Les autres titres de la série :
1.Fille de l'Empire
2.Pair de l'Empire
3.Maîtresse de l'Empire

Aucun commentaire: