lundi 8 août 2011


Traité de démonologie
(Essai) Magie
AUTEUR : Edouard BRASEY (Fr)
EDITEUR : Le Pré aux Clercs-Fantasy, 2/2011 — 432 p., 19 €
COUVERTURE : Elodie Saracco
Critiques : http://www.elbakin.net/ (Gillossen) ; http://www.phenixweb.net/ (Véronique de Laet) ; RTBF (Jean-Pierre Hautier-Interview radiophonique de l'auteur 3/03/11) ; http://www.yozone.fr/ (Michael Espinosa)
Après les Traités des Anges, de Vampirologie, de Faërie, le Grimoire des Loups-garous, et en attendant le Traité de Sorcellerie, en octobre, chez le même éditeur, Edouard Brasey, le défricheur infatigable des territoires du merveilleux, nous propose cette fois un Traité de Démonologie, vaste sujet s’il en est. Ce livre, comme les autres titres de cette collection, bénéficie d’une remarquable présentation format 13 x 11 avec couverture cartonnée en couleur d’Elodie Seracco et de nombreuses illustrations intérieures couchés sur un papier bouffant à impression marron évoquant les livres d’antan. Il propose un vaste catalogue des démons à travers une vision historique et folklorique qui ne se borne pas à aborder le sujet sous l’angle unique de la chrétienté, mais qui vise l’eucuménisme en englobant Kabbale et Coran. Notre plongée dans cette histoire infernale se décompose en trois grandes parties. Dans la première, intitulée Traité de démonologie Edouard Brasey se penche sur la Présence des démons à travers le monde en s’appuyant sur leurs Origines ainsi que sur leurs diverses manifestations : Démons des passions, Démons incubes et succubes, et Le Daimon de Socate. Ensuite, dans un second chapitre, il nous parle du Commerce avec les démons, s’attardant sur les Pactes démoniaques, Les bons diables et génies assistants, ainsi que sur Les démons farceurs. Un troisième et dernier chapitre concerne tout les Possessions et exorcismes mise en valeur par le cinéma fantastique et d’horreur avec, en point d’orgue, les descriptions des Cas célèbres de possession démoniaque dans l’Histoire, puis des Cas de possession contemporains. La seconde partie est consacrée à L’Enfer et au gouvernement démoniaque. En trois fascinants chapitres abondamment illustrés, Edouard Brasey dresse une liste rien moins qu’épouvantable de ce sinistre pandémonium en commençant par Les hiérarchies démoniaques et la cour infernale, en enchaînant sur Les 72 démons de la cabale et en terminant par une Liste et description complète des 333 démons de l’enfer. Ce remarquable ouvrage se conclut sur une troisième partie centrées sur Les autres traités fameux traitant du Diable, des démons, de la possession et de l’exorcisme. Elle nous donne l’occasion de découvrir deux remarquables exemples de la fascination exercée par les créatures démoniaques sur les mortels que nous sommes à travers Les incubes et les Succubes de Jules Delassus, publié en 1897 au Mercure de France, et le Temple de Satan de Stanislas de Guaita paru en 1915. En résumé un volumineux travail d’érudit qui fait largement le tour sur la question, aidant les lecteurs à mieux cerner ces fantastiques créatures, à les comprendre parfois et même, à les invoquer, à ses risques et périls, comme il va de soit ! Un livre qui, une fois de plus, place Edouard Brasey tout en haut de la pyramide des spécialistes du merveilleux et du diabolique, juste à côté de l’elficologue Pierre Dubois, spécialisé quant à lui dans les représentants du Petit Peuple et consorts.

Aucun commentaire: