vendredi 18 novembre 2011

 Le temps du mépris
(Roman) Aventures Fantasy
AUTEUR : Andrzej SAPKOWSKY (Pologne)
EDITEUR : Bragelonne Milady-Poche-Fantasy — 480 p., 7 €
SERIE : La saga du Sorceleur 4
TO : Czas progardy, 1995
TRADUCTION : Caroline Raszka-Dewez 
COUVERTURE : CD Projekt Red
Précédente publication : Bragelonne-Fantasy, 4/2009 — 383 p., 20 € — Ser. : La saga du Sorceleur 2 — Couv. : Etienne Le Roux
Critiques : www.phenix-web.net (Chris de Savoie)
Le premier tome de cette série, Le sang des elfes, nous avait permis de faire retrouver le Sorceleur Geralt de Rive, ce mutant aux cheveux d’albâtre qui passe sa vie à traquer des monstres légendaires afin de les éliminer de la surface de la Terre, un personnage dont de précédentes aventures avaient déjà été relatées dans deux recueils de nouvelles également parus chez Bragelonne (Le dernier vœu et L’épée de la providence). Ce nouveau cycle avait vu notre défenseur de la veuve et de l’orphelin prendre sous son aile la petite Ciri. Détentrice de pouvoirs hors du commun et objet de bien des convoitises, celle-ci est d’abord prise en main par la magicienne Yennifer, une femme dont le souvenir est resté douloureusement vivace dans l’esprit du Sorceleur, avant d’être confié à la célèbre école de magie d’Aretuza sur l'île de Thanedd. Là bas les magiciens se sont réunis afin de décider s’ils vont réagir face aux bouleversements en cours. Car le monde autour d’eux est en pleine effervescence depuis que les troupes de Nifgaard lancées par l’empereur Emhyr var Emreis déferlent sur le pays qu’ils envahissent, royaumes après royaumes, alors que les Rois Voisins continuent de se livrer des guerres intestines qui ne font que les affaiblir. Pendant ce temps, Garalt de Riv, continue de cherche la trace du mystérieux magicien qui a décidé de le tuer. Mais son cœur est tours accaparé par le souvenir de ses étreintes avec Yennfer qu’il rêve de retrouver, tandis que la toile d’intrigues politiques qu’il s’est toujours efforcé d’éviter en prodiguant ses talents au plus offrande a de plus en plus tendance à l’entraîner dans des conflits politiques dont il aurait bien voulu rester à l’écart. Avec ce second tome de la Saga du Sorceleur l’univers de Geralt de Rive continue de nous plonger dans un univers impitoyable que l’auteur imprègne encore volontairement de quelques zones d’ombre afin d’alimenter le suspense. Confronté à des intrigues politiques qui le dépassent et qui vont déclencher une terrible trahison, le Sorceleur poursuit sa route en dépit des épreuves avec son amour pour Yennifer ancré au fond du cœur. Ecrit dans un style fluide où les rebondissements sont légion, cette série pleine d’inventivité nous démontre que la Fantasy, hors de notre hexagone, n’est pas obligatoirement de traduction anglo-saxonne comme le prouvent les éditions Bragelonne qui n’hésitent pas à franchir les frontières proches avec cette fois cet auteur venu de Pologne et, conjointement Hennen et ses Elfes, Hecht et ses Nains, issus quant à eux des territoires germaniques.
Les autres titres de la série :
1.Le dernier voeu
2.L'épée de providence
3.Le sang des elfes
4.Le temps du mépris
5.Le baptême du feu
6.La tour de l'hirondelle
7.la dame du lac
Autre couverture :

Aucun commentaire: