lundi 18 mars 2013

Le formidable événement
(Roman) SF / Vieille SF / Roman Catastrophe
AUTEUR : Maurice LEBLANC (Fr)
EDITEUR : Gallimard-Folio SF 441, 1/2013 — 267 p., 6.99 €
COUVERTURE : Aurélien Police
SOMMAIRE : « L’art français de la catastrophe » préface de Serge Lehman
Précédentes publications :
● In Je sais Tout, 1920 (dans 2 numéros) — ill. : Lorenzi
● Pierre Lafitte, 1921
● Suivi des Trois yeux, Opta/Aventures Fantastiques, 1968 — 416 p.
● Le Livre de poche 4995, 1977 — 224 p.
● Grama/Le passé du Futur 8, 9/1994 — 240 p. — Couv. : Denis Deprez
● Editions de l'Evolution-Science en fiction (suivi de Et si ça arrivait) — 271 p., 15 € — Couv. : Sébastien David
→ Lorsque Hugo Gernsback décida, en 1926, de lancer son magazine Amazing Stories, date désormais reconnue comme fondatrice de la SF contemporaine, il avoua lui-même s’être inspiré de la scientic romance britannique et du roman scientifique français. Il est vrai que ce genre, comme le démontre brillamment Serge Lehman dans sa longue préface, était en France particulièrement vivace au début du XX° siècle. Publié pour la première fois dans Je sais Tout en octobre et novembre 1920, Le formidable événement fait partie avec Les trois yeux (également paru dans Je Sais Tout) des romans d’anticipation scientifique écris par le créateur d’Arsène Lupin. Il s’inscrit dans la longue liste des romans catastrophe comme les Hector Servadac et L’éternel Adam de Jules Verne, La fin du monde de Camille Flammarion, Le cataclysme  et La force mystérieuse de Rosny Ainé. Il raconte comment, Afin de pouvoir épouser Isabel, la fille de Lord Bakefield, pair du royaume d'Angleterre, Simon Dubosc accepte le défi fou de devenir, en moins de vingt jours, l'égal de Guillaume le Conquérant en réalisant un exploit d’envergure internationale. Face à l'impossible, Simon n'a plus d'autres solutions que de s'enfuir en compagnie d'Isabel. Mais le destin pourrait lui donner le coup de pouce qui lui manque pour accomplir sa mission, sous la forme de ce qui restera dans les esprits comme un formidable événement. Celui-ci a prit la forme d’un soulèvement géologique qui, ayant détruit le tunnel sous la Manche, a fait surgir du fond des mers  une bande de terre allant de Fécamp au cap Gris-Nez et de Brighton à Folkestone qui relie désormais la France à l'Angleterre. Très vite, ces nouveaux territoires sont envahis par des pilleurs d'épaves, et autres détrousseurs de cadavres qui transforment cet isthme en effroyable prairie de varech théâtre des plus sordides scènes de cauchemars. . C’est dans ce monde quelque peu bouleversé que Simon Dubosc, le héros du livre, doit retrouver sa bien-aimée, Isabel Bakefield, partie en mer juste avant le drame et enlevée par une horde de malfrats. A noter que la parution de Folio SF se conjugue avec celle des Editions de l’Evolution, collection Science en fiction, accompagnée d’une introduction de Florence Leblanc, d’une préface de Jacques Edouard et d’un article de Serge Simon, spécialiste des fonds et du littoral de la Manche, intitulé, Si ça arrivait, qui, en détective géologique pose la question de savoir si ce Formidable événement est plausible et dans quelques conditions et de quelle façon il pourrait survenir. Une exhumation qui démontre, si besoin était, toute la vitalité de la SF française de l’entre deux-guerre injustement restée dans l’oublie après l’avalanche des productions anglo-saxonnes qui ont souvent puisé leurs sources dans le fond littéraire du Vieux Continent.
Autre couverture :

Aucun commentaire: