dimanche 26 mai 2013



La romance de Ténébreuse. Intégrale 2
(Recueil) Space Fantasy
AUTEUR : Marion Zimmer BRADLEY & Mercedes LACKEY (Usa)
EDITEUR : Pocket-Science-Fiction 7133, 3/2013 — 919 p., 13,90 €
TRADUCTION : Simone Hilling
COUVERTURE : Miguel Coimbra
SOMMAIRE :
Le loup des Kilghard (Two to conquer, 1980)
Les héritiers d'Hammefell (The heirs of Hammerfell, 1989)
Redécouverte (Rediscovery, 1993) avec Mercedes Lackey
Les édtions Pocket ont eu la bonne idée depuis quelques mois de reprendre en intégrale la série de la Romance de Ténébreuse de Marion Zimmer Bradley. Pour les rares lecteurs épris de SF qui n'auraient lu aucun romans de ce cycle, faut impardonnable à mon sens, un petit historique... Cottman IV, alias Ténébreuse, est une planète pourvue d'une atmosphère respirable et d'un écosystème plus ou moins terrestre sur laquelle s'est écrasé un astronef humain ayant dévié de sa trajectoire. Confronté à un climat rigoureux et à de dures conditions de vie, l'équipage et les colons que le navire transportait, parviennent à survivre en oubliant peu à peu leurs origines terrestres et en fondant une civilisation rurale assez semblable au monde médiéval qui se mêla au quelques races intelligence autochtones. L'originalité de cette civilisation réside dans les Comyn, le dirigeants de grands domaines proches des montagnes qui, grâce à des pierres bleues nommées les matrices et par la pratique de l'eugénisme, avaient développé de pouvoirs pouvoirs psychiques basés sur l'utilisation du laran donnant ainsi naissance à une société où la puissance de l'esprit avait pris le pas sur la technologie. C'est dans cet univers exaltant que nous plonge le second tome de cette intégrale qui débute par Le loup des Kilghard. Le récit nous plonge au temps des Cent Royaumes dans le domaine du roi Ardrin d'Asturias. Forcé de s'assurer la neutralité des belliqueux royaumes voisins, le roi a promit sa fille Carlina à son neveu et fils adoptif, Bard Di Asturien. Cependant le jeune homme est doté d'un caractère plutôt volcanique qui lui attire vite l'inimitié de son entourage. Machiste, dévoré d'ambition et doté de redoutables capacités de guerrier, il finit par se faire exiler de la cour d'Asturias. Devenu mercenaire dans les royaumes voisins, il ne pense qu'à prendre sa revanche en revenant combattre le roi Ardrin tout en récupérant Carlina, sa promise. Un roman qui, pour une fois, contrairement aux autres titres, ne met pas en scène un homosexuel comme personnage principal et qui revient sur le fameux Pacte des Hastur, interdisant les armes autre que le contact dans tous les domaines de Ténébreuse. Le sonde titre sur recueil, Les héritiers d'Hammerfell continue de nous exiler au temps des Cents Royaumes, pour un voyage dans les Hellers, territoire situé à la frontière du domaine des Aldarans, où va se dérouler une terrible vendetta entre le clan des Hammerfell et celui des Storn. En effet, le duc d'Hammerfell, vient juste d'avoir deux jumeaux, Alaistair et Conn, de sa jeune femme Erminie, lorsque les troupes des Storn lancent contre son clan une attaque décisive. Dans sa fuite, Erminie perdu Conn, confié au vieux Markos, mais parvient à trouver refuge avec Alaistair, désormais héritier en titre du domaine d'Hammerfell, chez les seigneurs d'Hastur et de la Tour de Thendara. Cependant, dans les Hellers, Conn grandit et, quinze ans plus tard, il se lance dans une guérilla sauvage contre les Storn afin de récupérer sa couronne. Enfin Redécouverte, le troisième roman de ce recueil, co-écrit avec Mercedes Lackey, narre l'histoire de la reprise de contact de l'Empire Terrans avec les peuples de Ténébreuse. Tout commence avec la jeune et ambitieuse Leonid Hastur qui, alors qu'elle s'apprête à entrer en réclusion dans la Tour de Dalereuth pour devenir leronis, utilise son laran pour dégager les nuages qui l'empêche d'assister à une conjonction des quatre lunes de Ténébreuse. Une manipulation qui s'affiche sur les moniteur météorologiques installé sur l'un des satelites de Cottman IV par l'équipage du Minnessota, un vaisseau d'exploration de l'empire terrien. Frappé par disparition soudaine de cette tempête, les jeunes terriens David Lorne, Elizabeth Mackintosh et Ysaye, une informaticienne musicologue, empruntent une navette pour se livrer à une première exploration de la surface de Ténébreuse. Cependant, le vaisseau s'écrase dans les montagnes enneiges de la planète. Tandis que Léonie, découvre la première la présence des naufragés grâce à son laran, c'est Kermiac d'Aldaran, un grand seigneur des Hellers plutôt indépendant, qui vient à leur secours, alors que David, Elizabeth et Ysaye sont les premiers à pouvoir communiquer avec les ténébrans par l'intermédiaire de leurs pouvoirs psy latents. Un récit qui met en scène plusieurs personnages qui s'illustreront plus tard dans de nombreux autres romans du cycle.

Aucun commentaire: