lundi 6 mai 2013


Le Trône de Fer, l'intégrale 3
(Recueil) Heroic Fantasy
AUTEUR : George R. R. MARTIN (Usa)
EDITEUR : Pygmalion-Fantasy, 2/2013 — 432 p., 19,90 €
SERIE : Le Trône de Fer
TO : Games of Throne. A storm of swords, Bantam, 2000
TRADUCTION : Jean Sola
COUVERTURE : Grégoire Hénon
SOMMAIRE :
Intrigues à Port-Réal
L'épée de feu
Les noces pourpres
La loi du régicide
Précédente publication : J'Ai Lu-Semi-Poche, 4/2012 — 1152 p., 16,90 € — Couv. : Marc Simonetti
Critiques : www.yozone.fr (François Schnebelen)
Les autres titres de la série :
1.Intégrale 1
2.Intégrale 2
4.Intégrale 4
Voici le troisième tome de l'Intégrale du Trône de Fer qui reprend le découpage original de la série (sans les appendices initiaux) dont chaque titre avait été scindé plusieurs parties dans les premières traductions françaises de Pygmalion reprises ensuite en poche chez J'Ai Lu. Le premier titre du recueil, Intrigues à Port Réal, correspond au premier tome du découpage opéré par les éditions Pygmalion pour le troisième volume de la série en version originale, A song of ice and fire. A storm of swords, et reprend la parution de 2002 chez Pygmalion, alors titrée Les brigands, rééditée chez J’Ai Lu en 2003. Nous voici de retour dans ce monde moyenâgeux en plein chaos que nous décrit avec minutie et un froid réalisme George R. R. Martin. La couronne du Trône de Fer qui permet de régner en maître sur le royaume des Sept Couronnes a, pour l’instant, choisit son camp en coiffant le jeune Joffrey, le fils aîné du roi défunt Robert Baratheon et de son épouse Cercei Lannister. C’est sur l’appuie de cette dernière famille pouvant compter sur l’autorité de son grand-père Tywin Lannister, le puissant gouverneur de l’Ouest, et de son oncle, le nain Tyrion, faisant penser au dieu Loki aux mille ruses. C’est d’ailleurs ce dernier qui lui a permis de remporter une bataille décisive contre Stannis, le frère de l’ancien roi dont les armées ont été défaites aux portes de Port-Réal. Dans le reste du royaume la famille Stark, dépossédée de ses terres, place désormais tous ses espoirs en Robb, le jeune roi du Nord, qui peut compter sur les conseils de sa mère, l’avisée Lady Catelyn, qui noue patiemment des alliance afin de contrer l’hégémonie des Lannister sur le champ de bataille. On suit avec plaisir les aventures de Jon Snow, le fils bâtard de Lord Eddard Stark, devenu écuyer à la Garde de Nord, et parti au-delà du Mur se confronter aux mystérieux et redoutables sauvageons, ainsi que de sa demi-sœur Arya, second fille de Lord Eddard Stark qui, grâce à Yoren, a réussi à s’échapper de Pont-Réal et qui est désormais forcée de prendre l’identité d’un jeune orphelin pour éviter la mort. Le second livre, L'épée de feu sert en quelques sortes de titre de transition entre les féroces batailles de la Guerre des Cinq Rois, dont celle de la Nera, et les prochains titres de la série. Mais, attention, pas question ici de parler d'intrigue en sommeil, car George R. R. Martin continue de développer dans ces pages son récit plein de fureur et de machinations dont les rouages s'imbriquent à merveille tels des engrenages parfaitement huilés ou mieux, les anneaux de serpents entrelacés. Informés par corbeaux interposés, les acteurs principaux du drame poursuivent leurs trajectoires compliquées émaillés d'odieux mutilations, de drames sanglants, de mariages forcés,de traitrises éhontés, de vengeances cruelles et de chevauchées endiablées. Que ce soit sous l'ombre malsaine du Mur, qu'à travers grottes, collines, forteresses imprenables ou hameaux improbables, les protagonistes de la série sont ballotés au sein du monde fantastique de Westeros peuplé de toute sortes de créatures fantastiques et de peuples non moins mystérieux tels que les fascinants sauvageons. Ainsi on voit le lutin Tyrion qui, pour obéir aux plans machiavéliques du vieux Tywin pour asseoir l'emprise de la famille Lannister sur le Trône de Fer, forcé d'épouser Sansa, la fille aînée de la famille Stark prise en otage à Port-Réal. Bran Stark, le prince de Winterfell, de son côté, accompagné de deux semi-elfes, s'efforce de de gagner le Mur à travers les rudes contrées du Noreux. Cependant, son union avec la belle Jeyne Ouestrelin, compromet son alliance avec les Frey et ainsi ses espoirs de gagner la guerre qui l'oppose aux Lannister. Arya, la fille cadette des Stark, après sa fuite de Port-Royal, continue son périple dans les Conflans toujours entourées de nouveaux et étranges compagnons. Prés du Mur, Jon Snow, le fils bâtard des Stark, devenu écuyer du Lord Commandant de la Garde de Nuit, compromet les vœux d'abstinence de sa congrégation avec son amour pour la ravissante Ygrid. Jaime Lannister, pour sa part, le Lord Commandant de la Garde Royale, fils aîné de Tywin Lannister traversera de rudes épreuves qui lui coûteront l'une de ses mains. Et pendant ce temps, sur d'autres rivages, l'envoûtante Daenerys continue d'ourdir ses rêves de vengeance avec, à ses côtés de nouveaux atouts de flammes et de terreur que sont ses redoutables dragons. C'est donc à travers cet entrelacs de destins mêlés que George R. R. Martin dirige ses lecteurs vers le troisième tome de ce recueil, Les noces pourpres. On y retrouve tous les personnages du volume précédent. C’est le cas de Jon Snow par exemple, le corbac de la Garde de Nuit qui, pour sauver sa vie, a rejoint les Thenns conduit par Mance le Magnar. Placé sous la protection d’Ygrid la sauvageonne du Peuple Libre, il profite de l’attaque d’un loup-garou pour s’échapper et galoper vers Châteaunoir afin d’avertir la Garde de Nuit de l’attaque qui se prépare. Daenerys, pendant ce temps, peaufine l’entraînement des ses Immaculés en attendant que ses Dragons grandissent, et qu’elle puisse lancer son armée sur les troupes de Joffrey l’usurpateur afin de reconquérir le trône des Sept Couronnes. Elle aura l’occasion de les tester face aux troupes de Yunkaïs, la cité qui tombe entre ses mains après qu’elle ait réussi à rallier à sa cause les Corbeaux Tornades, de redoutables mercenaires conduits par l’opportuniste Daarion Naharis. Jaime lui, a réussi à échapper aux Brigands Compains pour être livré contre rançon à son père. Mais il fait demi tour et part chercher Dame Brienne, qu’il délivre après avoir combattu un ours. Sam, égaré dans la forêt, continue son combat contre les Autres en tant que frère noir. Arya, de son côté, a changé de gardiens, désormais elle est entre les mains du Limier Sandor Clegane, le chien de Joffrey. Celui-ci l’amène aux Jumeaux où sa mère Catelyn et son frère Robb doivent assister au mariage d’Edmure Tally, marquant la réconciliation avec les Frey. Mais ces derniers assassinent toute sa famille durant la fête qui sera appelée dés lors les « noces pourpres ». Ailleurs, à la cour de Joffrey, Tyrion s’efforce de protéger sa femme Sanna de la redoutable Cersei, la sœur et l’amante de Jaime. Ailleurs encore, Sam l’obèse frère noir de la Garde de Nuit rejoint Bran, le frère estropié de Jon toujours accompagné de Meera, de Hondor et de leurs loups respectifs. Il propose de les mener, via la porte noire, un passage ensorcelé conduisant au-delà du mur, jusqu'à Mains-froides, un mystérieux cavalier à qui il doit la vie. Pendant ce temps Daenerys, qui vient juste d’échapper à un assassinat, apprend que ses deux meilleurs chevaliers l’on trahi avant de faire amende honorable. Mais Joffrey a moins de chance qu’elle. Alors qu’il s’ingéniait à rabaisser son oncle Tyrion, il meurt empoisonné par une bague de Sansa, meurtrière sans le vouloir, et désormais en fuite sous la protection de Lothor Brune qui la ramène chez elle. Et le recueil se termine avec La loi du régicide. Dans cette quatrième et dernière partie de la traduction du troisième tome original US, A storm of swords, les Sept Couronnes sont enfin réunies sous une même bannière : celle du roi Stannis Baratheon, l'unique prétendant légitime du Trône de Fer. Cependant ce dernier, réfugié sur l’île de Peyredragon, vit les derniers jours de son existence, car tout se désagrège autour de lui. A la disparition de Robert Stark le puissant Royaume du Nord subit les affres du démembrement. Dans la course au pouvoir les Lannister semblent avoir gagné la partie. Mais ils ne doivent pas se réjouir trop vite, car les alliances sont changeantes dans l’univers du Trône de Fer qui doit faire face à la terrible menace des Sauvageons. Ceux-ci attaquent en force le Mur du Nord. S’ils le franchissent, les forces de l’hiver surgiront sur leurs talons, balayant tout sur leur passage. Or pour le défendre la célèbre Garde de Nuit est réduite à une poignée d’hommes fatigués et désabusés réunis autour de Jon, le bâtard des Stark. Une situation guère enviable, comme celle du nain Tyrion, qui cherche à se disculper d’un régicide qu’il n’a pas commis. La suite d’une saga épique s’inscrivant dans la lignée des Rois Maudits, pour ses références historiques, et d’Excalibur par la magie qui l’habite.
Autre couverture :

Aucun commentaire: