lundi 23 septembre 2013

Histoires terribles
(Recueil) Fantastique
AUTEUR : Edgar Allan POE (Usa)
EDITEUR : Flammarion Jeunesse, 8/2013 — 254 p., 6,10 €
COUVERTURE : Aurélien police
SOMMAIRE :
Avant-propos : Danielle Martinigol
Poe précurseur du roman fantastique : Metzengerstein – William Wilson – Le chat noir – Le coeur révélateur – Bérénice – Ligeia – Le corbeau – La chute de la maison usher
Poe précurseur du roman policier : Double assassinat dans la rue Morgue – Le mystère de Marie Roger
Poe précurseur du roman d'aventures : Les aventures d'Arthur Gordon Pym de Nantucket
Poe précurseur du roman de science-fiction : Aventures sans pareille d'un certain hans Pfaall – Le canard au ballon
Poe auteur satirique, un aspect méconnu de son oeuvre : La semaine des trois dimanches – Le mille et deuxième conte de Schéhérazade
Conclusion : La genèse d'un poème - Ombre
→ Admirable idée que celle de Danielle Martinigol d'offrir aux jeune lecteurs un aperçu de l’œuvre de celui qui restera l'une des plus grandes gloires littéraires des Etats-Unis, méconnu dans son propre pays, mais largement diffusé en France aux traductions enthousiastes de Charles Baudelaire, pour les textes en prose, et de Mallarmé, pour les poèmes. Dans sa passionnante préface notre chère professeur de français aujourd'hui à la retraite et auteur de nombreux récits pour la jeunesse, s'efforce de dépoussiérer le mythe Poe de tout l'attirail sulfureux (drogue, alcool, jeux, etc...). De même, si elle ne manque pas de rappeler son enfance marquée par la perte très jeune de sa mère et de son père, tuberculose pour la première à 24 ans, et alcoolisme pour le second à 26, elle réfute l'étiquette d'écrivain maudit que Charles Baudelaire contribua à alimenter sur sa nature profonde. Reprenant les principales étapes de sa vie, Danielle Martinigol nous aide à comprendre ce qui a fait toute l'originalité de son œuvre, par cela, elle a pris le partie de nous présenter des extraits, soigneusement choisis de ses principales réalisations. Poe étant, avant tout, un auteur éclectique que les passerelles entre les genres étaient loin de rebuter, elle nous propose une approche par thématique afin de mieux appréhender toute la spécificité de son parcours. C'est ainsi que nous allons découvrir tour à tour un Poe précurseur du roman fantastique avec des extraits de Metzengerstein – William Wilson – Le chat noir – Le coerce révélateur – Bérénice – Ligeia – Le corbeau – La chute de la maison usher ; un Poe précurseur du roman policier avec Double assassinat dans la rue Morgue – Le mystère de Marie Roger ; un Poe précurseur du roman d'aventures avec Les aventures d'Arthur Gordon Pym de Nantucket ; un Poe précurseur du roman de science-fiction avec Aventures sans pareille d'un certain hans Pfaall – Le canard au ballon ; un Poe auteur satirique, avec un aspect méconnu de son oeuvre : La semaine des trois dimanches – Le mille et deuxième conte de Schéhérazade. En conclusion Danielle Martinigol nous propose de laisser la parole à Poe en personne pour nous conter la genèse d'un poème et finir sur un court texte, Ombre, qui, en une seule page, exprime toute la densité de l'écriture d'un auteur que l'on aura pris un immense plaisir à découvrir ou à redécouvrir à travers ce remarquable petit livre à la couverture signée Aurélien Police, également grand arpenteur des territoires de l'imaginaire.

Aucun commentaire: