samedi 14 septembre 2013

Intégrale Z
(Roman) Postcataclysme / Zombies / Horreur
AUTEUR : Max BROOKS (Usa)
EDITEUR : Calmann Lévy-Orbit, 6/2013 — 815 p., 17.50 €
TRADUCTION : Patrick Imbert
COUVERTURE : Iceberg
ILLUSTRATIONS : Max Werner
SOMMAIRE :
World War Z (World War Z, Three River Press, NY 2006)
Closure, Limited et autres histories de zombies (Closure, Limited & other stories from the Zombie War, Duckworth Overlock, Londres 2012)
Guide de survie en territoire zombie (The Zombie survival guide, Three River Press, NY, 2003)
En ce moment les zombies ont le vent en poupe, que ce soit au cinéma, à la télévision ou en littérature. On est loin de la sortie confidentielle de La nuit des morts vivants de Romero dans les petites salles pour étudiants en noir et blanc. Cette intégrale correspond World War Z, film avec Brad Pitt sorti sur les écrans en juillet 2013..Elle comprend le roman World War Z, le recueil Closure, Limited et autres histoires de zombies et l’essai Guide de survie en territoire zombie, le tout dans une traduction de Patrick Imbert. Le roman World War Z est en fait un recueil d’interviews de personnes ayant vécu la guerre des zombies. Il est structuré en plusieurs parties : Les premiers symptômes – La faute – La grande panique – Retournement de situation – Première ligne – Autour du monde et ailleurs – Guerre totale et Adieux. Cette structure très scénaristique projette une éclairage direct sur le cheminement de l’action, intégrant le lecteur au cœur de la trame historique à travers un prisme de points de vue dont la diversité, allant des militaires au simples humains, permet une approche précise et multi-visions du début, du déroulement et de la fin de ce conflit sans précédent dans l’Histoire de l’Humanité. Le recueil de 4 nouvelles (Closure Limited, Steve et Fred, Le carnaval de l’extinction et La grande muraille) est une sorte de plat d’accompagnement servi à côté du plat de résistance que représente le roman proprement dit. On y découvre d’autres trajectoires incluses dans l’immense patchwork de ce drame à l’échelle planétaire, nouvelles variations de focus qui intensifie encore les angles d’approches dans le besoin de compréhension qui résulte de ce cataclysme mondial et du caractère profanateur de ces principaux protagonistes. Enfin Le guide de survie en territoire zombie, comme son nom l’indique, se lit à la manière d’un manuel où l’on apprend tout ce que l’on doit savoir pour échapper à ces prédateurs hors normes ou bien pour les traquer, à savoir : les Mythes et réalités sur les Morts-Vivants, les Armes et techniques de combat, les Moyens de Défense, les Fuites et Déplacements, la Chasse et le Nettoyage, ainsi que le témoignage, Vivre dans un monde envahi par les zombies et le listing détaillé des Epidémies recensées, l’ensemble accompagné de quelques dessins destinés à rendre ces conseils plus facilement assimilables. C’est dont un gros pavé qui se lit assez rapidement et que nous conseillerons à toutes les personnes qui appréhendent d’un jour se réveiller au sein d’un monde dévasté envahie par des hordes de morts-qui-marche avides de chairs fraîches, ainsi qu’à tous ceux qui ne croient pas à toutes ces idioties, mais qui n’aimeraient guère se retrouver en pleine nuit seul dans une cabane abandonnée avec une meute de dépouilles sanguinolentes en train de tambouriner sur des portes et des fenêtres trop vétustes pour résister jusqu’au petit matin…Né zn 1972 à New Yor, Max Brooks est le fils de Mel Brooks et de Anne Bancroft. Avec de tels parents, il n'a pas tardé à être tenté par le cinéma, jouant dans plusieurs séries télévisées et prêtant sa voix à des personnages d'animation. Il vit aujourd'hui à Los Angeles et continue de s'adonner à son autre passion, celle de l'écriture.

Aucun commentaire: