lundi 3 février 2014

Qui a peur des dragons ?
(Roman) Jeunesse / Chevalier / Dragon
AUTEUR : Philip REEVE (Gb)
EDITEUR : Gallimard Jeunesse-Folio Junior 1640, 11/2012 — 224 p., 6,90 €
TO : No such thing as dragon, Scholastic Children's Books, 2009
TRADUCTION : Anne Krief
COUVERTURE : Pierre-Marie Valat
ILLUSTRATIONS : Philip Reeve
Critiques : www.yozone.fr (Michael Espinosa)
Ceux qui ont Les frères Grimm, film réalisé par Terry Gilliams en 2005, ne seront pas dépaysés dans ce roman, puisque l’idée de base part d’une mystification. Pour Jacob et Wilhelm Grimm, il s’agissait de captiver l’attention de villageois terrorisés jamais à court d’histoires extraordinaires et de leur proposer des remèdes farfelus pour déjouer des sortilèges, habiles mise en scène qu’ils réalisaient avec l’aide de deux complices. Et Brock, le célèbre chasseur de dragons auquel Ancel, le fils muet de l’aubergiste, est vendu pour une durée non déterminée, s’inscrit également dans cette logique. Il en impose cependant avec son armure étincelante, ses airs d’aventurier aguerri, sa cicatrice soigneusement mise en valeur et sa proportion légendaire à abreuver son entourage d’histoires faramineuses où il est question de traques et de combats sans merci contre le roi des prédateurs. Et cependant… les dragons n’existent pas. En guise de trophées Brock exhibe en véité des crânes de crocodiles et ses homériques parties de chasse ne sont que de simples ballades en montagne. Ancel sait tout désormais, mais il ne peut rien dire, car il ne parle pas, d’où l’intérêt manifesté par Brock pour le prendre à son service. Dûr pour le jeune garçon d’apprendre qu’il doit dorénavant servir un homme arrogant et cupide qui méprise tout son entourage et semble prêt à tout pour remplir sa bourse. Or, les événements vont prendre une tournure inattendue qui forceront Brock à se montrer sous son vrai jour. Car la nouvelle fausse mission qu’il vient de s’inventer débouche cette fois sur la découverte d’une créature effrayant qui les a choisi, lui et Ancel, comme gibier. La fuite est désormais leur seule chance de survie, mais pas seulement, car à présent Brock a enfin l’occasion de donner vie à ses racontars et de trouver la gloire dont il rêve tant en tuant un… dragon. Bien entendu l’affaire ne sera pas de tout repos, et les diverses péripéties émaillant cette aventure permettent à l’auteur de nous plonger dans un univers médiéval-fantastique avec son contexte religieux culturel et ses multiples croyances qui de demandent qu’à être bousculées. Rapidement menée, l’intrigue tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page, prouvant, si besoin était, la parfait maîtrise de la narration dont sait faire preuve cet auteur britannique dont nous avons déjà pu découvrir chez Folio Junior la passionnante série steampunk « Mécaniques fatales » ou en hors collection l’uchronique et très vernien « Planète Larlight »

Aucun commentaire: