jeudi 11 août 2016

La lune seul le sait
(Roman) Uchronie / Steampunk
AUTEUR : Johan HELIOT (France)
EDITEUR : GALLIMARD-Folio SF 149 — 368 p., 10.50 €
SERIE : Trilogie de la Lune 1
COUVERTURE : Sam Van Olffen
Précédentes publications :
● Mnémos-Icares Fantasy, 10/2000 (1er version) — 288 p., 16.77 € — Couverture de Vincent Dutrait
● Gallimard-Folio SF 149, 10/2003 — 370 p., 8.50 € — Couverture de Eikasia
● Gallimard-Folio SF 149, 3/2007 — 370 p., 8.50 € — Couverture de Sam Van Olffen
● Mnémos-Icares Fantasy, 5/2007 — 312 p., 19 € — Couverture de Manchu
● in La trilogie de la lune, Mnémos-Icares, 4/2011 — 608 p., 25 € — Couverture de Ammo
Autres titres de la série : 2.La lune n’est pas pour vous – 3.La lune vous salue bien
Critiques : www.yozone.fr (Henri Bademoude-Ploum ! Ploum : Tralala ! Anarchie vaincra ! Délices & Daubes n°61)
→ Lorsque Victor Hugo complote avec un Jules Verne de 70 ans pour libérer Louise Michel internée dans le bagne lunaire de Cyrano, on peut aisément parler de steampunk, mais pour une fois celui-ci emprunte des références bien françaises (historico-politico-littéraires) au lieu d’évoluer dans les brumes de l’ambiance victorienne. L’atterrissage en pleine exposition universelle de 1889, à Paris, du vaisseau spatial des Ishkiss a permis ce tour de passe passe de l’Histoire, quand ceux-ci ont accepté de troquer quelques bribes de leur haut savoir technologique contre l’acier de notre bonne vieille planète. Napoléon le Petit en a profité pour triompher à Sedan, et pour étendre son Empire à travers l’Europe, tout en terrorisant le peuple français et en envoyant croupir les opposants et les survivants d’une Commune massacrée sur notre cher satellite. Bien sûr, il n’aura pas gain de cause, et il devra compter avec les partisans d’une utopie anarcho-socialiste s’évertuant à le bouter hors du trône, avec en particulier un voyage sur la Lune d’un Jules Verne mettant à mal sa réputation de grand sédentaire pour y rencontrer une Louise Michel plus vraie que nature. Un roman bourré d’invention, comme les fabuleux voyages à l’intérieur d’un insecte, où l’on croise une multitude de personnages, imaginaires ou connus (l’éditeur Hetzel, Verlaine et Rimbaud, Victor Hugo, etc..). Assurément l’une des meilleures réussite française de ce courant littéraire avec les oeuvres de Reouven. Un roman qui, à sa sorti, a obtenue le prix Rosny Ainé en 2001.
Autres couvertures :


Aucun commentaire: