dimanche 5 février 2017


La marche du prophète
(Roman) Héroic Fantasy
AUTEUR : Gabriel KATZ (France)
EDITEUR : POCKET-Fantasy 7204, 8/2016 — 436 p., 8,50 €
SERIE : Aeternia 1
COUVERTURE : Jamel Ben Mahammed
Précédente publication : Scrinéo, 1/2015 — 384 p., 20 € — Couverture de Aurélien Police
Après des années de luttes dans les arènes de Morgoth Leth Marek pensait pouvoir enfin jouir d’un repos mérité et échapper à la vie tumultueuse que lui conférait son rang de gladiateur auréolé de triomphes et de gloire. Son but désormais, conduire ses fils à Kyrenia, le temple du savoir, afin qu’ils apprennent tout ce qui lui faisait défaut et qu’ils puisse échapper à l’existence placée sous le sceau de la violence qui avait été la sienne Cependant, en chemin, il a la mauvaise idée de venir en aide à Nessirya, belle prêtresse du culte d’Ochin, et ainsi de déclencher la colère des Rédempteurs, bande de brigands qui traquent sans pitié les membres du culte d’Ochin, jeune religion dont l’aspiration à aider les déshérité s’oppose au dogme de la  Grande Déesse, dont le clergé règne depuis toujours sur les Terres Communes. Ceux-ci assassinent ses fils, et plongent Leth Marek dans un océan de douleur et de haine. Conjointement nous suivons  à Kerynia, l’ascension de Varian, jeune novice qui après avoir été victime d’une tentative d’assassinat finit par recevoir son bâton de prête de la Grande Déesse. Un Culte Grande Déesse quelque peu ébranlé depuis qu’un mystérieux prophète se revendiquant de l’ancien culte d’Ochin se soit mis à la tête d’une colonne de fidèles grossissant de jours en jours dont le dieu, venu des lointaines terres du sud combattait ouvertement l’un des principes fondateurs de la Grande Déesse qui voulait que le destin des hommes soit tracés dés leur naissance. Pendant ce temps le gladiateur, afin de retrouver les meurtriers de ses enfants, rallie le groupe des adorateurs d’Ochin conduit par Nessirya, dont il devient le chef des garde avec désormais l’efficace Demeon sous ses ordres. Avec ce dernier il parvient à Kyrenia ou il apprend que tous les biens qu’il a amassés grâce à ses victoires ont été saisis par le prévôt de la cité car il a été accusé d’un meurtre, celui de l’aubergiste qui avait renseigné les Rédempteurs et ainsi précipité la mort de ses enfants. Une cité ou Syden, jeune courtisane est en grand danger car elle a involontairement assisté au meurtre du grand prêtre Tanès du Haut Temple de Kyrenia. Bientôt les trajectoires de ces divers personnages vont s’entrecroiser dans un récit basé sur le fanatisme religieux et les manipulations politiques. Pas vraiment manichéen, le roman se situe chronologiquement un peu après les précédents cycles des Puits de mémoire  et de La maîtresse de guerre. Il permet à l’auteur d’explorer un peu plus le monde de Kyrenia en découvrant des nouveaux pans de sa vaste géographie. Faisant habilement progresser son intrigue sans laisser le temps au lecteur de reprendre son souffle, Gabriel Katz s’affirme une nouvelle fois avec ce livre comme l’une des plumes les plus prometteuses de l’héroic fantasy francophone.
Autre couverture : 

Aucun commentaire: