lundi 28 décembre 2009

CASHORE Kristin (Usa)
Née en Pensyvannie, Kristin Cashore est une spécialiste de la littérature pour la jeunesse qui a connu la gloire avec la parution de son premier roman Changeling qui lui avalu une renommée internationale
◊ Graceling (Roman) Romantic Fantasy
Calmann-Levy Orbit, 10/2009 — 427 p., 14.90 € — Ser. : Graceling 1 — Graceling, Harcourt Children’s Book, 10/2008 — Tr. : Raphaële Eschenbrenner — Couv. : Larry Roustant
Précédente publication : Hachette Jeunesse-Hors Collection, 4/2009 sous le titre Le don de Katsa — 432 p., 4,90 € — Couv . : Anne-Claire Payet
Critiques :
www.phenix-web.net (Véronique de Laet)
→ Dans le royaume de Middlums le roi Randa a choisi comme exécutrice de ses basses œuvres sa propre nièce, la belle Katsa, car c’est une Changeling comme ses yeux vairons l’indiquent à tout le monde. C'est-à-dire que elle fait partie de ces êtres exceptionnels qui possèdent un don, parfois inutile, un peu comme certains personnages du fameux monde de Troy et de son héros Lanfeust, gloire reconnue de la bande dessinée d’heroic fantasy. En ce qui concerne Katsa ce don s’apparente malheureusement à un art consommé de tueuse, savamment entretenu par son oncle, qui l’utilise pour toutes sortes de missions peu recommandables, s’en servant afin de semer la terreur chez ses ennemis. Un travail d’homme de main que Katsa exécute avec mauvaise grâce. Cependant, elle ne peut pas se rebeller contre le roi Panda. Dés lors elle tente d’apaiser sa conscience en fondant un groupe de redresseurs de torts venant en aide aux victimes de toutes sortes d’injustices. L’une de ces actions rédemptrices la conduit un jour à pénétrer dans le château du roi Murgon pour y délivrer le prince Tealiff, un vieillard qui est également le grand-père du roi de Leinid. Lors de ce sauvetage, elle croise la route d’un autre Changeling, Po, le fils du roi de Lienid, venu lui aussi libérer son parent prisonnier. Attirée par le jeune homme aux yeux d’or et d’argent doté du don de télépathie, elle réalise grâce à lui que les Changeling ne sont pas seulement des monstres craints par l’ensemble de la population. Elle ne tarde pas aussi à découvrir que le roi de Montsea, le souverain de Leck, beau-fils de Tealiff, serait peut-être lui-même un Changeling et que sa cour est le siège de toute une série de meurtres inexpliqués. Katsa, qui , grâce à Po, sait qu’elle n’est plus obligée d’accomplir des actes qu’elle reprouve mettra dés lors tout son talent au service d’une cause qui lui tient cette fois vraiment à cœur : éliminer la menace qui pèse sur les 7 royaumes. Un premier roman plébiscité par la critique Outre-Atlantique, qui avait fait déjà l’objet en France d’une publication chez Hachette Jeunesse en 2008 sous le tire Le don de Katsa, en tant que premier volume du cycle Changeling. L’histoire d’amour entre les deux Changeling y occupe une place de choix, mais n’occulte cependant pas les autres éléments d’une intrigue riche en complots et péripéties, nous entraînant sur les traces d’une Lady tueuse décidément bien attachante. A noter que Fire, une préquelle à Graceling, est déjà sortie en anglais.

dimanche 27 décembre 2009

CADOT-COLIN Anne-Marie (Fr)
Enseignant depuis des annéesla littérature du Moyen Age à l’université de Bordeaux, Anne-Marie Cadot-Colin spécialisée dans les romans celtiques s’emploie à adapter pour les adolescents les récits du légendaire arthurien
◊ Merlin (Roman) Jeunesse / Légendaire arthurien
Le Livre de poche jeunesse-Contes et Légendes 1387, 4/2009 — 253 p ., 4.90 €
→ Une nouvelle approche érudite du personnage de Merlin, l’enchanteur de Bretagne, qui peut changer d’apparence à tous les instants et qui connaît les mystères du passé et de l’avenir. A la fois druide et devin c’est la figure légendaire par excellence du V° et VI° siècle. Doté de pouvoirs extraordinaires qui parfois sont assimilés à des talents diaboliques, il protège néanmoins les rois de Bretagne et, en particulier, Arthur, qu’il prendra sous son aile, l’incitant à fonder la fameuse Table Ronde. Devenu l’allié des chevaliers qui la composent, il les adiera quantd ils se lanceront dans leur dangereuse recherche du Graal.
Les autres titres de la série :
1.Perceval ou Le conte du Grall
2.Lancelot du lac
3.Yvain,le chevalier au lion
4.Merlin
SAINT-HILAIRE Luc (Québec)
Pseudonyme = Gouand
Ancien concepteur-créateur et directeur de création en agence, travailleur autonome spécialisé dans les stratégies globales de communication-marketing, cet auteur québécois est le créateur, sous le pseudonyme de Gouand, de la série de « L’Eldane » qui retrace l’histoire du Pays de Santerre et des divers protagonistes qui l’habitent, best seller canadien publié d’abord en 2, tomes, puis reprise en 4 volumes, qui raconte l’histoire d’Aradhel et d’Eldwen mettant en valeur les aspects humanisme de l’auteur qui pense que l’intérêt collectif finit toujours par l’emporter sur l’intérêt particulier
◊ Rouge frères (Roman) Romantic Fantasy
Editions de Mortagne, 7/2009 — 367 p., 22.95 €— Ser. : Princes de Santerre 2
→ Deux frères que tout unit, car ils sont jumeaux et Marqués-du-destin par Vorgrar, le plus puissant des six membres de la Race Ancestrale. Deux frères que tout oppose, car l'un est élevé par son père, le Grand Seigneur Alisan, et l'autre par sa mère, originaire du Pays de Santerre. C'est en eux que se précisent les deux Pensées, celles qu'on nomme le Bien et le Mal. Ils deviendront des adversaires, qui s'aiment autant qu'ils se haïssent. De l'issu de leur affrontement dépendra l'avenir de tous les peuples du Monde d'Ici. Les positions se campent. Si les deux frères sont unis par la couleur de leur sang, ils s’affrontent sans merci tout comme l’éclat de la lumière s’oppose à la noirceur des ténèbres. À Saur-Almeth, les Alisans n’ont jamais été aussi puissants tandis qu’en Santerre, les Princes cherchent encore à s’organiser. La grande saga de Francœur et d’Egohan se poursuit dans la passion, le doute, l’amour et les combats. La suite d’une série qui se déroule dans le même univers que le cycle de l’Eldane, 4 titres publiés chez le même éditeur sous le pseudonyme de Gouand, mais qui se déroule à une époque différente.
Les autres titres de la série :
1.Premier mal
2.Rouge frères
GAUTHIER Louise (Québec)
Ecrivaine québécoise née en 1957 qui passa rapidement du plaisir de lire au fantasme d’écrire. Parvenant enfin à concilier les obligations de sa vie quotidienne avec sa passion de l’écriture, elle finit par faire publier sa trilogie du « Pacte des elfes-sphinx » qui lui valut de se façonner une place de choix dans le milieu des romancières de Fantasy québécoise
Frères de sang (Roman) Aventures Fantasy
Editions de Mortagne, 10/2009 — 496 p., 24,95 € — Ser. : Le schisme des mages 1

→ En cette saison des lunes des couleurs, sur la terre bénie des Ejbälas, deux Longs-Doigts quittent secrètement l’enceinte protégée de leur collège. Malgré leur solide amitié, tout distingue ces garçons de treize ans : Loup déborde d'intrépidité et d'insolence, tandis que Le Gris se montre réfléchi et loyal. Mais comme ils ne vont jamais l'un sans l'autre, Loup entraîne son compagnon dans une escapade audacieuse, n'y voyant qu’un jeu, un nouveau pied de nez aux règlements. Mal lui en prend… Quand leur frasque tourne au cauchemar, les apprentis sorciers sont séparés et violemment projetés hors de l’enfance. À partir de ce jour, leur existence emprunte des chemins fort différents et portera la marque indélébile de leurs expériences. Tragiquement réunis, Loup et Le Gris reconstruisent leur amitié en la scellant par un pacte de sang. Toutefois, un malaise persiste, engendré par le germe sournois qui a éclos dans le cœur de l'un d'eux. Aux confins d'une forêt ensorcelée, les rêves de pouvoir et de vengeance de Loup s'enracinent, creusant un gouffre glacé entre lui et son complice de toujours. Cette rupture prophétise l'avènement du schisme des mages. Déjà, les Esprits présagent une ère terrible où la magie des sphinx devra affronter la sorcellerie des temps anciens. Le début d’une nouvelle série qui vient compléter la trilogie précédente de l’auteur, Le pacte des elfes-sphinx.
TREMBLAY Elisabeth (Québec)
Bachelière en rédaction et communication, Elisabeth Tremblay est une artiste dans l’âme qui trouve à travers l’écriture le moye d’assouvir son besoin d’évasion et ses aspirations à se plonger dans les territoires de l’imaginaire, comme elle le fait avec le cycle des « Filles de Lune »
◊ Le talisman de Maxandre (Roman) Romantic Fantasy
Editions des Mortagne, 6/2009 — 544 p., 24.95 $ canadiens — Ser. : Fille de la lune 3
→Projetée par sa propre faute dans un univers aussi déstabilisant que celui qu’elle vient de quitter, Naïla doit maintenant survivre. Seule. Rien ne l’a préparée à la dure réalité qui l’attend, pas même son passage sur la Terre des Anciens. Ici, plus de frère ni de Cyldias, même récalcitrant, pour veiller sur elle et la défendre. Ou la sauver. Même s’il est vrai que personne, sur Brume, ne se soucie de sa condition de Fille de Lune, elle n’est pas en sécurité pour autant ; la nature est sauvage, à l’instar des hommes qui l’habitent…Tandis que Naïla se nourrit de ses souvenirs pour résister à son calvaire, Alix croise enfin la route de son père. Bénédiction ou calamité ? À cette rencontre viennent s’ajouter de nouvelles responsabilités, plus accablantes encore que son rôle de protecteur. Toutefois, le jeune homme n’est pas au bout de ses peines ; des révélations sur ses origines mettent son existence en péril…Dans l’univers de Darius, la quête des trônes mythiques accapare les esprits et mobilise des armées. Les êtres les plus puissants voient leurs rêves de gloire se concrétiser au moment même où Alix et Naïla doivent affronter les pires tempêtes. Sauront-ils cette fois tirer parti de ce qui les unit ? Ou alors, peut-être sera-t-il trop tard…
Les autres titres de la série :
1.Naïla de Brume
2.La montagne aux sacrifices
3.Le talisman de Maxandre

samedi 26 décembre 2009

ROBILLARD Anne (Québec)
www.anne-robillard.com
Née au Québec le 9 février 1955, Anne Robillard a été élevé dans le milieu artistique où évoluaient ses parents, le professeur de ballet Pierrette Gagnée et le comédien Jean-Claude Rebillard. Très tôt passionnée par les univers du merveilleux et l’œuvre de Tolkien en particulier, elle a créé le monde des « Chevaliers d’Emeraude » qui est devenue l’une des sagas de fantasy les plus célèbres du Québec avant d’envahir la France par l’intermédiaire des éditions Michel Lafon
◊ Capitaine Wilder (Roman) Magie / Légendaire arthurien
Mortagne, 10/2009 — 544 p., 29,95 € — Ser. : Terra Wilder 2
→ Quinze ans se sont écoulés depuis la dernière partie entre le magicien et le sorcier. La petite ville de Little Rock a changé son nom pour celui de Nouvelle-Camelot et s’est graduellement transformée en magnifique cité médiévale de l’époque de Templiers, connue dans le monde entier. Persuadés que le jeu ne reprendra que dans cent ans, Terra et Amy Wilder ont élevé leurs jumeaux en toute quiétude, les laissant développer leurs talents respectifs. Mais ils ont négligé un détail. N’ayant pas suivi la procédure d’abdication à la fin du match, Terra est toujours le chef de la Table Ronde. Pressé de devenir le maître du monde, le sorcier se sert de ce petit oubli pour revenir à la charge. Il sait très bien que le successeur du vieux magicien n’est pas tout à fait prêt à se mesurer à lui et qu’il pourra ainsi le vaincre sans difficulté. Et pour arriver à ses fins, il n’hésite pas à enlever des êtres qui lui sont chers. Ce qu’il ignore, cependant, c’est que la prépotence et la fourberie ne font pas le poids devant l’amitié et la loyauté. Cette aventure nous fait découvrir non seulement une tranche d’histoire ancienne, mais aussi la force du destin qui réunira deux frères. La suite d’une nouvelle série publiée par les éditions Mortagne qui furent à l’initiative de la parution des premiers tomes du cycle des Chevaliers d’Emeraude qui rendit Anne Robillard célèbre à travers le monde.
Les autres titres de la série :
1.Qui est Terra Wilder ?
2.Capitaine Wilder
ROBILLARD Anne (Québec)
Née au Québec le 9 février 1955, Anne Robillard a été élevé dans le milieu artistique où évoluaient ses parents. Très tôt passionnée par les univers du merveilleux et l’œuvre de Tolkien en particulier, elle a créé le monde des « Chevaliers d’Emeraude » qui est devenue l’une des sagas de fantasy les plus célèbres du Québec avant d’envahir la France par l’intermédiaire des éditions Michel Lafon
◊ L’héritage de Danalieth (Roman) High Fantasy
Michel Lafon, 10/2009 — 411 p., 15 € — Ser. : Les chevaliers d’Emeraude 9 — Couv. : Patrice Garcia
Précédente publication : Mortagne, 6/2007 — 580 p., 24,95 $ canadiens

→ Les armées impériales débarquent en force sur les côtes d'Enkidiev, obligeant Onyx, le nouveau roi d’Emeraude, à diviser ses troupes sur plusieurs fronts pour les ralentir. En même temps, son fils a été, mais, heureusement, une force inconnue le libère. Tandis qu'ils défendent le Royaume des Elfes les Chevaliers commandé par Wellan capturent une curieuse créature bleue, ignorant ses véritables desseins. Le nouveau Roi d'Émeraude propose à Wellan de lui procurer une des armes que Danalieth, un ancien immortel, a léguées aux humains pour se protéger des dieux qui voudraient les détruire. C'est un marché difficile à refuser, puisque ce grand chef cherche à augmenter ses pouvoirs depuis le début de l'invasion des hommes-insectes. Désireux de venir en aide à son père, Dylan apprend une nouvelle façon de capter les mouvements d'énergie. Cependant, lorsqu'il s'en sert pour la première fois, il se heurte à la résistance d'une jeune fille qui changera à jamais le cours de son destin. Contre toute attente, la prédiction d'Élund au sujet du retour d'un héros se réalise. Mais ce grand guerrier arrive-t-il trop tard ? Alors qu’Hadrien d'Argent, l'ancien chef de l'ordre, normalement mort depuis 500 ans, ressuscite subitement, de nouvelles menaces se précisent sur Enkidiev. La suite d’une série phare de l’une des plus célèbres romancières de Fantasy québécoise se déroulant dans un monde oublié et dans des temps lointains, cette épopée tumultueuse raconte l'histoire de Kira, l'enfant mauve conçue lors du viol de la Reine Fan de Shola par Amecareth, l'Empereur Noir. Les Chevaliers d'Émeraude devront mener de durs combats pour protéger cette petite fille, afin que s'accomplisse la prophétie qui verra la destruction d'Amecareth. A noter que le cycle a été repris en France aux éditions Michel Lafon, puis chez France Loisirs.
Les autres titres de la série :
1.Le feu du ciel
2.Les dragons de l’Empereur Noir
3.Piège au royaume des ombres
4.La princesse rebelle
5.L’île des lézards
6.Le journal d’Onyx
7.L’enlèvement
8.Les dieux déchus
9.L’héritage de Danalieth
10.Représailles
11.La justice céleste
12.Irianeth
ROBILLARD Anne (Québec)
Née au Québec le 9 février 1955, Anne Robillard a été élevé dans le milieu artistique où évoluaient ses parents. Très tôt passionnée par les univers du merveilleux et l’œuvre de Tolkien en particulier, elle a créé le monde des « Chevaliers d’Emeraude » qui est devenue l’une des sagas de fantasy les plus célèbres du Québec avant d’envahir la France par l’intermédiaire des éditions Michel Lafon
◊ Les dieux déchus (Roman) High Fantasy / Dragons
Mortagne-Compact, 8/2009 — 490 p., 14,95 $ canadiens — Ser. : Les chevaliers d’Emeraude 8 — Couv. : Différente 1er édition Mortagne
Précédentes publications :
● Mortagne, 2/2006 — 526 p., 24.95 $ canadiens — Couv. : Anonyme
● Michel Lafon-Fantasy, 5/2009 — 435 p., 15 € — Ser. : Les chevaliers d’Emeraude 8 — Couv. : Patrice Garcia
→ Ce huitième tome de la série des Chevaliers d’Emeraude nous ramène sur le continent d’Enkidiev perpétuellement sous la menace d’Amecareth, l’empereur du continent d’Irianeth et le seigneur des hommes-insectes. Pour contrer ses perfides tentatives d’invasion se dressent les Chevaliers d’Emeraude dotés de puissants pouvoirs magiques accordés jadis par l’Immortel Abnar, qui veille sur les anciens soldats de l’Ordre. Lorsque commence l’histoire racontée dans ce nouveau volume du cycle, Wellam, le puissant chef de l’Ordre, déplore le manque d’écuyers disponibles pour être attribués à chaque Chevaliers. En voulant l’aider Jenifael, Lassa et Liam, de jeunes apprentis, s’étant souvenus que jadis les dieux ont accéléré la croissance de certains écuyers afin de leur permettre de combattre l’ennemi aux côtés des Chevaliers, utilisent un ancien sortilège qui sème la perturbation au cœur du château d’Emeraude. Une agitation bien mal venue au moment où les puissances maléfiques ont décidé de s’en prendre aux Chevaliers par l’intermédiaire de leur progéniture. C’est d’abord Dylan, le fils de Wellan et Bridgess, qui est enlevé. Heureusement, son père le délivre grâce à l’aide d’Onyx, l’ancien renégat partageant désormais le corps du Chevalier Farrell, qui réussit à vaincre son geôlier, un élémental ayant pris la forme d’un dragon, à l’aide de la griffe céleste, un objet de pouvoir caché par la déesse Cinn qu’il a récupéré dans la partie méridionale du royaume. Puis c’est au tour d’Atlance, le propre fils de Farrell et de Swan, de disparaître. Or, le récupérer sera plus difficile, car il est désormais entre les mains de Nomar, un demi dieu déchu qui n’entend pas le relâcher aussi facilement en dépit des pouvoirs des Chevaliers d’Emeraude. D’autant plus que ceux-ci sont attaqués au cœur même de leur royaume par les hommes-insectes conduits et protégés par la magie du sorcier Asbeth à la solde de l’Empereur Noir. Alors qu’ils sont sur le point d’investir le château de l’Ordre, les Chevaliers devront faire appel à toutes les ressources de leur formidable puissance magique pour les repousser. Dés lors, parmi eux émergera l’impressionnante stature d’Onyx le magicien, doté dorénavant de redoutables pouvoirs qui lui permettront de devenir le nouveau roi de l’Ordre. Une suite mouvementée pour une série au souffle épique venue du Québec retraçant l’impitoyable combat que mène Kira, l’enfant mauve et ses compagnons les Chevaliers d’Emeraude afin d’accomplir la prophétie qui verra la destruction d’Amecareth, le Seigneur des Ténèbres.
Les autres titres de la série :
1.Le feu du ciel
2.Les dragons de l’Empereur Noir
3.Piège au royaume des ombres
4.La princesse rebelle
5.L’île des lézards
6.Le journal d’Onyx
7.L’enlèvement
8.Les dieux déchus
9.L’héritage de Danalieth
10.Représailles
11.La justice céleste
12.Irianeth
ROBILLARD Anne (Québec)
Née au Québec le 9 février 1955, Anne Robillard a été élevé dans le milieu artistique où évoluaient ses parents. Très tôt passionnée par les univers du merveilleux et l’œuvre de Tolkien en particulier, elle a créé le monde des « Chevaliers d’Emeraude » qui est devenue l’une des sagas de fantasy les plus célèbres du Québec avant d’envahir la France par l’intermédiaire des éditions Michel Lafon
◊ Les dieux déchus (Roman) High Fantasy / Dragons
Michel Lafon, 5/2009 —435 p., 15 € — Ser. : Les chevaliers d’Emeraude 8 — Couv. : Patrice Garcia
Précédente publication : Mortagne, 2/2006 — 526 p., 24.95 $ canadiens — Couv. : Anonyme
Réédition : Mortagne-Compact, 8/2009 — 490 p., 14,95 $ canadiens — Couv. : Différente 1er édition Mortagne
→ Ce huitième tome de la série des Chevaliers d’Emeraude nous ramène sur le continent d’Enkidiev perpétuellement sous la menace d’Amecareth, l’empereur du continent d’Irianeth et le seigneur des hommes-insectes. Pour contrer ses perfides tentatives d’invasion se dressent les Chevaliers d’Emeraude dotés de puissants pouvoirs magiques accordés jadis par l’Immortel Abnar, qui veille sur les anciens soldats de l’Ordre. Lorsque commence l’histoire racontée dans ce nouveau volume du cycle, Wellam, le puissant chef de l’Ordre, déplore le manque d’écuyers disponibles pour être attribués à chaque Chevaliers. En voulant l’aider Jenifael, Lassa et Liam, de jeunes apprentis, s’étant souvenus que jadis les dieux ont accéléré la croissance de certains écuyers afin de leur permettre de combattre l’ennemi aux côtés des Chevaliers, utilisent un ancien sortilège qui sème la perturbation au cœur du château d’Emeraude. Une agitation bien mal venue au moment où les puissances maléfiques ont décidé de s’en prendre aux Chevaliers par l’intermédiaire de leur progéniture. C’est d’abord Dylan, le fils de Wellan et Bridgess, qui est enlevé. Heureusement, son père le délivre grâce à l’aide d’Onyx, l’ancien renégat partageant désormais le corps du Chevalier Farrell, qui réussit à vaincre son geôlier, un élémental ayant pris la forme d’un dragon, à l’aide de la griffe céleste, un objet de pouvoir caché par la déesse Cinn qu’il a récupéré dans la partie méridionale du royaume. Puis c’est au tour d’Atlance, le propre fils de Farrell et de Swan, de disparaître. Or, le récupérer sera plus difficile, car il est désormais entre les mains de Nomar, un demi dieu déchu qui n’entend pas le relâcher aussi facilement en dépit des pouvoirs des Chevaliers d’Emeraude. D’autant plus que ceux-ci sont attaqués au cœur même de leur royaume par les hommes-insectes conduits et protégés par la magie du sorcier Asbeth à la solde de l’Empereur Noir. Alors qu’ils sont sur le point d’investir le château de l’Ordre, les Chevaliers devront faire appel à toutes les ressources de leur formidable puissance magique pour les repousser. Dés lors, parmi eux émergera l’impressionnante stature d’Onyx le magicien, doté dorénavant de redoutables pouvoirs qui lui permettront de devenir le nouveau roi de l’Ordre. Une suite mouvementée pour une série au souffle épique venue du Québec retraçant l’impitoyable combat que mène Kira, l’enfant mauve et ses compagnons les Chevaliers d’Emeraude afin d’accomplir la prophétie qui verra la destruction d’Amecareth, le Seigneur des Ténèbres.
Les autres titres de la série :
1.Le feu du ciel
2.Les dragons de l’Empereur Noir
3.Piège au royaume des ombres
4.La princesse rebelle
5.L’île des lézards
6.Le journal d’Onyx
7.L’enlèvement
8.Les dieux déchus
9.L’héritage de Danalieth
10.Représailles
11.La justice céleste
12.Irianeth
ROBILLARD Anne (Québec)
Née au Québec le 9 février 1955, Anne Robillard a été élevé dans le milieu artistique où évoluaient ses parents. Très tôt passionnée par les univers du merveilleux et l’œuvre de Tolkien en particulier, elle a créé le monde des « Chevaliers d’Emeraude » qui est devenue l’une des sagas de fantasy les plus célèbres du Québec avant d’envahir la France par l’intermédiaire des éditions Michel Lafon
◊ L’enlèvement (Roman) High Fantasy / Dragons
Mortagne-Compact, 8/2009 — 490 p., 14,95 $ canadiens — Couv. : Différent 1er édition Mortagne
Précédentes publications :
● Mortagne, 11/2005 — 496 p., 24.95 $ canadiens — Ser. : Les chevaliers d’Emeraude 7 — Couv. : Anonyme
● Michel Lafon, 1/2009 — 425 p., 15 € — Couv. : Patrice Garcia
Rééditions :
● France Loisirs, 12/2009 — 425 p., 12.90 € — Couv. : Patrice Garcia
→ Pour ce septième opus de la série des Chevaliers d’Emeraude Anne Robillard nous entraîne quatre années plus tard dans l’histoire de cette prestigieuse saga. L’occasion de retrouver des héros qui, pour la plupart, ont fondé une famille et s’occupent désormais de l’éducation d’un écuyer. Mais ils auraient tors de se laisser bercer par les espoirs d’une paix durable, car Amecareth, l’empereur noir, est bien décidé à ne leur laisser aucun instant de répit. Toutefois, au château d’Emeraude, la mort d’Elund, le magicien d’Emeraude, déclenche un série d’événements tragiques. Hawke prend sa place auprès du roi Farell, qui partage désormais son corps avec le renégat Onyx. C’est ce que découvre Whelan, alors qu’il vient juste de recevoir en héritage un étrange bijou magique. Cependant l’attaque des hommes-insectes conduits par le démoniaque sorcier Asbeth ne lui laisse guère le temps d’épiloguer sur la question. Ils sont repoussés, mais Kevin a été enlevé. Emmené à Irianeth, le continent noir, il est destiné à y subir de terribles supplices. Pour le délivrer Whelan et Onyx décident de se rendre sur le ténébreux contient, mettant ainsi au point la plus dangereuse opération que les prestigieux chevaliers aient jamais tentés. La suite d’une série qui a valu une renommée internationale à la romancière québécoise Anne Robillard. Publiée d’abord au Québec chez les éditions Mortagne, cette saga est désormais reprise par les éditions Michel Lafon, des habitués des récits venus du Québec (cf. L’Amos Daragon de Bryan Perro) et en cours de publication chez France Loisirs.
Les autres titres de la série :
1.Le feu du ciel
2.Les dragons de l’Empereur Noir
3.Piège au royaume des ombres
4.La princesse rebelle
5.L’île des lézards
6.Le journal d’Onyx
7.L’enlèvement
8.Les dieux déchus
9.L’héritage de Danalieth
10.Représailles
11.La justice céleste
12.Irianeth
ROBILLARD Anne (Québec)
Née au Québec le 9 février 1955, Anne Robillard a été élevé dans le milieu artistique où évoluaient ses parents. Très tôt passionnée par les univers du merveilleux et l’œuvre de Tolkien en particulier, elle a créé le monde des « Chevaliers d’Emeraude » qui est devenue l’une des sagas de fantasy les plus célèbres du Québec avant d’envahir la France par l’intermédiaire des éditions Michel Lafon
◊ Le journal d’Onyx (Roman) High Fantasy / Dragons
Mortagne-Compact, 4/2009 — 384 p., 14,95 $ canadiens — Ser. : Les chevaliers d’Emeraude 6 — Couv. : Différent 1er édition Mortagne
Précédentes publications :
● Mortagne, 2/2005 — 377 p., 24.95 $ canadiens — Ser. : Les chevaliers d’Emeraude 6 — Couv. : Anonyme
● Michel Lafon, 10/2008 — 411 p., 15 € — Couv. : Patrice Garcia
Rééditions :
● France Loisirs, 8/2009 — 411 p., 15 € — Couv. : Patrice Garcia
→ Par l’intermédiaire de Kira, Wellan, le grand chef de l’ordre des Chevaliers d‘Emeraude, met la main sur le journal intime du renégat Onyx. Il y découvre le sort qui attend ses propres soldats si l’Empereur Noir décide d’employer la même stratégie militaire que jadis. Logiquement inquiet il harcele le Magicien de Cristal afin d’obtenir d’avantage de pouvoirs magiques afin d’être en mesure d défendre ses hommes contre les assauts des puissances démoniaques. A moitié convaincu celui-ci octroie cependant à certains chevaliers une sorte de pouvoir de téléportation inspiré par la magie. Mais Amecareth, l’Empreur Noir, justement, s’est trouvé un nouveau champion en la personne du sorcier Asbeth, qui attaque les terres d’Enkidiev. Aussitôt les chevaliers se portent au secours des habitants des rivages en danger. Au cours de cette campagne Wellan en profite pour régler une vieille affaire l’opposant à Hamil, le Roi des Elfes. En effet, la princesse Amayelle, sa fille s’est enfuie du royaume elfique pour venir au château d’Emeraude afin d’épouser Nogait, le chevalier dont elle est amoureuses A force de concillabules, et après une visite au château d’Emeraude, le Roi des Elfes,d’abod réticent, finit par donner son accord à cette union. Pendant ce temps Abnar, le Magicien de Cristal a fort à faire. Non seulement il subit les assauts répétés de Wellan, toujours en quête de pouvoirs supplémentaires pour lui et ses compagnons, mais il lui faut terrasser à nouveau le traître Onyx qui est parvenur à s’échapper de la tour où il avait été enfermé. Cependant, Abnar ne peut rien contre le piège tendu par un autre immortel, le perfide Nomar qui était à l’origine des puissants pouvoirs d’Onyx. Chargé par les dieux de mettre les races hybrides hors de portée des manigances d’Amecareth, celui-ci était devenu, sous le nom Ucteth, l’empereur des hommes-insectes. Par ruse il parvient à enfermer Abnar dans une caverne de la Montagne de Cristal et tanis que l’immortel demeure prisonnier d’une formidable barrière d’énergie, il prend son apparence. C’est sous ses traits qu’il se rendra au château d’Emeraude afin d’en abuser ses illustres occupants et de les éliminer les uns après les autres. Une histoire que les lecteurs pourront suivre dans le 7ème volume de cette tumultueuse saga intitulé L’enlèvement.
Les autres titres de la série :
1.Le feu du ciel
2.Les dragons de l’Empereur Noir
3.Piège au royaume des ombres
4.La princesse rebelle
5.L’île des lézards
6.Le journal d’Onyx
7.L’enlèvement
8.Les dieux déchus
9.L’héritage de Danalieth
10.Représailles
11.La justice céleste
12.Irianeth
ROBILLARD Anne (Québec)
Née au Québec le 9 février 1955, Anne Robillard a été élevé dans le milieu artistique où évoluaient ses parents. Très tôt passionnée par les univers du merveilleux et l’œuvre de Tolkien en particulier, elle a créé le monde des « Chevaliers d’Emeraude » qui est devenue l’une des sagas de fantasy les plus célèbres du Québec avant d’envahir la France par l’intermédiaire des éditions Michel Lafon
◊ La princesse rebelle (Roman) High Fantasy
France Loisirs, 2/2009 — 432 p., 12.90 € — Ser. : Les chevaliers d’Emeraude 4 — Couv. : Patrice Garcia
Précédentes publications :
● Mortagne, 4/2004 — 494 p., 24.95 $ canadiens — Couv. : Anonyme
● Michel Lafon, 1/2008 — 462 p., 15 € — Couv. : Patrice Garcia
● Mortagne-Compact, 12/2008 — 496 p., 14,95 $ canadiens — Couv. : Différente de 1er édition Mortagne
Critiques : Libération du 7/02/2008 (Frédérique Roussel-Soupe magie)
→ Déjà quatre ans que Sage d’Espérita est arrivé parmi les Chevaliers d’émeraude, et personne n’a encore décelé qu’il est possédé par l’esprit du chevalier Onyx d’émeraude, à part le chevalier Jasson. Mais Kira, l’enfant mauve sur qui repose la prophétie pouvant éliminer Amecarteh l’Empereur Noir, devenue une jeune fille, est tombée amoureuse de lui. Elle veut l’épouser. Wellan, le chef des chevaliers d’émeraude n’est pas trop enchanté par cette union. Mais le fantôme de Fan, la reine de Shola dont il fut éperdument amoureux lui est apparue accompagné de Dylan, un enfant de quatre ans, son fils. Né au royaume des Ombres, Dylan est immortel, et Wellan ne le verra pas grandir. Désespéré, il finit pas donner sa permission à l’union de Sage et de Kira. Mais lors de leur nuit de noces l’enfant mauve découvre la présence d’Onyx dans le corps de son époux. A peine a-t-elle pu avertir Wellan et les autres chevaliers que l’entité Sage/Onyx attaque le château. Après un combat acharné Abnar l’immortel réussit à faire sortir l’esprit d’Onyx du corps de Sage, et il l’enferme dans une épée d’or. Puis Abnar guérit les blessures de Wellan et de Sage qui, en se réveillant, découvre Kira. Celle-ci lui fait visiter le château dont il n’a aucun souvenir. Il repasse les épreuves et il est maintenu chevaliers. Mais Amecareth envoie des lézards géants enlever les femmes humains. Les reptiles massacrent toux ceux qui s’opposent à eux dans les villages côtiers. Entrant en lice, les chevaliers parviennent à en éliminer un grand nombre, mais certains parviennent à s’échapper en bateau avec leur précieuse cargaison de femmes et de fillettes. Averti par Abnar que les reptiliens préparent une nouvelle attaque les chevaliers leur tendent un piège et arrivent à les repousser grâce à la colère de Kira qui, se découvrant des pouvoirs qu’elle ne maîtrise pas, dévaste tout sur son passage car un lézard a failli tuer Sage, son mari. De retour au château d’émeraude un autre mariage est célébré, celui de Wellan et de Bridgess, pour le plus grand bonheur des chevaliers. Mais Acamareth prépare déjà une autre invasion. La suite d’une série d’héroic fantasy venue du Québec qui conjugue l’aventure à l’aune de la passion, tout en n’oubliant pas les indispensables tenants et aboutissants magiques et l’éternel conflit entre le Bien et le Mal avec, pour chacun d’entre eux, leurs charismatiques représentants.
Les autres titres de la série :
1.Le feu du ciel
2.Les dragons de l’Empereur Noir
3.Piège au royaume des ombres
4.La princesse rebelle
5.L’île des lézards
6.Le journal d’Onyx
7.L’enlèvement
8.Les dieux déchus
9.L’héritage de Danalieth
10.Représailles
11.La justice céleste
12.Irianeth
ROBILLARD Anne (Québec)
Née au Québec le 9 février 1955, Anne Robillard a été élevé dans le milieu artistique où évoluaient ses parents. Très tôt passionnée par les univers du merveilleux et l’œuvre de Tolkien en particulier, elle a créé le monde des « Chevaliers d’Emeraude » qui est devenue l’une des sagas de fantasy les plus célèbres du Québec avant d’envahir la France par l’intermédiaire des éditions Michel Lafon
◊ Piège au royaume des ombres (Roman) High Fantasy / Dragons
France Loisirs, 2/2009 — 427 p., 12.90 € — Ser. : Les Chevaliers d’Emeraude 3 — Couv. : Patrice Garcia
Précédentes publications :
● Mortagne, 1/2004 — 478 p., 24,95 $ canadiens — Couv. : Sophie Lambert
● Michel Lafon, 10/2007 — 427 p., 15 € — Couv. : Patrice Garcia
● Mortagne-Compact, 12/2008 — 384 p., 14,95 $ canadiens — Couv. : Différente de 1er édition Mortagne
→ Dans ce troisième volume de la série Les chevaliers d’Emeraude, nous continuons de nous attacher aux pas de la jeune Kira, la fille de la reine Fan de Shola tuée par les dragons d’Amecareth, l’empereur du continent d’Irianeth. Alors que le corps d’élite des Chevaliers d’Emeraude est parvenu à vaincre Asbeth, le sorcier recouverte de plumes de l’Empereur Noir, Kira approche de ses quinze ans et réalise enfin son rêve : devenir Ecuyer d’Emeraude. Un rêve qui coïncide avec la naissance du Porteur de Lumière, le bébé à la base de la prophétie prédisant la fin du règne d’Amecarteh. Pour le protéger Abnar, l’Immortel chargé par les dieux de veiller sur les humains, l’emmène dans le royaume d’Emeraude. Pendant ce temps Wellan, le chef des fameux chevaliers, visite le royaume d’Argent où le fantôme de la reine Fan dont il est toujours éperdument amoureux l’avertit que les troupes de l’Empereur Noir se dirigent vers Zénor. Les chevaliers y convergent et Kira avec eux. Grâce aux pouvoirs qu’elle possède désormais, elle parvient à éliminer les redoutables dragons, tout en découvrant qu’elle est le fruit du viol de la reine Fan par le sinistre Amecareth. Mais le danger n’est pas pour autant écarté, car les Chevaliers d’Emeraude sont forcés de partir au Royaume des Ombres afin de venir au secours des hybrides menacés par les forces des ténèbres. Là Wellan succombe à un sortilège d’Asbeth, qui a survécu à leur dernier duel. Poursuivie par le sorcier, Kira, la princesse mauve, se réfugie dans les galeries du sanctuaire des hybrides que le maléfique homme-oiseau a incendié, et lorsqu’elle parvient enfin à s’enfuir Nomar l’Immortel, le protecteur des Hybrides, réussit à neutraliser Asbeth. Leur tache accomplie les Chevaliers reviennent à Emeraude. Cependant ils ne savant qu’ils ramènent avec eux un jeune Sage possédé par l’esprit vengeur d’Onyx, le Chevalier renégat. Sous son identité d’emprunt ce dernier prononce le serment des Chevaliers et réunit les anciens objets qui lui permettront d’exercer sa vengeance. La suite d’une série d’héroic fantasy venue du Québec qui nous propulse dans un monde oublié et dans des temps lointains afin de suivre l’histoire de Kira, la princesse mauve, et d’une troupe de valeureux guerriers s’opposant aux visées hégémonique d’Amecareth, le démoniaque Empereur Noir. Un cycle que l’on peut retrouver sur le site www.chevaliersdemeraude.com .
Les autres titres de la série :
1.Le feu du ciel
2.Les dragons de l’Empereur Noir
3.Piège au royaume des ombres
4.La princesse rebelle
5.L’île des lézards
6.Le journal d’Onyx
7.L’enlèvement
8.Les dieux déchus
9.L’héritage de Danalieth
10.Représailles
11.La justice céleste
12.Irianeth
ROBILLARD Anne (Québec)
Née au Québec le 9 février 1955, Anne Robillard a été élevé dans le milieu artistique où évoluaient ses parents. Très tôt passionnée par les univers du merveilleux et l’œuvre de Tolkien en particulier, elle a créé le monde des « Chevaliers d’Emeraude » qui est devenue l’une des sagas de fantasy les plus célèbres du Québec avant d’envahir la France par l’intermédiaire des éditions Michel Lafon
◊ L’île des lézards (Roman) High Fantasy / Dragons
Mortagne-Compact, 4/2009 — 384 p., 14,95 € — Ser. : Les chevaliers d’Emeraude 5 — Couv. : Différente 1er édition Mortagne
Précédentes publications :
● Mortagne, 4/2004 — 496 p., 24.95 $ canadiens — Couv. : Anonyme
● Michel Lafon, 5/2008 — 407 p., 15 € — Couv. : Patrice Garcia
Réédition :
● France Loisirs, 5/2009 — 407 p., 15 € — Couv. : Patrice Garcia
→ Ce cinquième tome de la série des Chevaliers d’Emeraude nous ramène dans un monde oublié et dans des temps lointains pour suivre l’histoire de Kira, l’enfant mauve conçue lors du viol de la reine Fan de Shala par Amecareth, l’Empereur Noir. Un despote contre lequel se dressent les Chevaliers Emeraude qui doivent protéger Kira afin que s’accomplisse la prophétie qui seule peut amener la destruction d’Amecareth. A présent cependant ils doivent venir au secours des femmes et des fillettes enlevées au Royaume de Cristal par d’immondes lézards qui les ont emporté sur leur île lointaine. Se mettant en route à la saison des pluies Wellan et quelques compagnons triés sur le volet, embarquent sur un navire, accompagnés de Kira et du Magicien de Cristal en personne qui réserve une étrange surprise aussi bien aux reptiles qu’aux soldats d’Emeraude. Derrière lui Wellan a laissé les jeunes chevaliers et les autres écuyers sous le commandement de Dempsey qui veille sur le château abîmé au Royaume de Zénor. Mais une menace plus terrible que le sorcier Asbeth les guette, et bientôt ils doivent faire face à une attaque imprévue de ce nouveau serviteur de l’Empereur Noir. Or Wellan a défendu à ses soldats de communiquer avec eux pendant qu’il serait sur l’île des lézards. Ainsi il ne peut pas venir en aide à Dempsey qui doit se débrouiller avec ses seuls frères d’armes pour repousser son mortel adversaire. Conduisant deux intrigues parallèles, Anne Robillard nous entraîne dans une aventure drapée dans les couleurs de la magie et imprégnée par la fureur des batailles, nous donnant un nouvel exemple d’une fantasy francophone digne des romans de la déferlante anglo-américaine.
Les autres titres de la série :
1.Le feu du ciel
2.Les dragons de l’Empereur Noir
3.Piège au royaume des ombres
4.La princesse rebelle
5.L’île des lézards
6.Le journal d’Onyx
7.L’enlèvement
8.Les dieux déchus
9.L’héritage de Danalieth
10.Représailles
11.La justice céleste
12.Irianeth
BRISOU-PELLEN Evelyne (Fr)
Née en 1947 à Coëtquidan, Evelyne Brisou-Pellen, séjourna un temps au Maroc avant de revenir en Bretagne où elle comptait utiliser sa maîtrise en Lettres Modernes pour se lancer dans l’enseignement. Mais son mariage et la naissance de deux fils l’empêchèrent de mener à bien ce projet. C’est justement en lisant un journal auquel était abonné ses enfants qu’elle eut envie d’écrire à son tour. Intéressée progressivement par le monde de l’édition elle finit par faire paraître son premier roman, Le mystère de la nuit des pierres aux éditions de l’Amitié, premier titre d’une longue liste d’ouvrage qui, à travers le fantastique et le roman historique, une autre passion qu’elle s’est découverte, ont fait d’elle une représente incontournable de la littérature pour la jeunesse en France
◊ Le maître de la septième porte (Roman) Jeunesse / Aventures Fantasy
Mic Mac- Jeunesse, 4/2009 — 202 p., 7,50 € — Couv. : Benjamin Lacombe
Précédentes publications :
● Editions de l’Amitié-Les Maîtres de l’Aventure, 1986 — 156 p., 7 € — Couv. : Nataële Vogel
● Rageot-Cascade, 2/1999 — 186 p., 7,30 € — Couv. : Gilbert Raffin
● Mortagne, 9/2009 — 304 p., 14,95 €
→ Sept portes disséminées dans une longue galerie à laquelle on accède par une porte secrète dans la demeure seigneuriale et conduisant à une pièce souterraine qui dissimule un fabuleux trésor. Sept clefs réparties en sept frères héritiers du royaume Celme. A la mort du roi, l’héritier doit entrer sa clef dans la porte sinon le château perd toutes ses défenses et devient la proie des ennemis héréditaires, le peuple des Olmèdes. Lorsque Silien, qui détient la septième clé, entend le cri qui annonce le décès de son frère, le roi Algonte, un tyran sanguinaire, il décide de quitter sa montagne et de partir protéger son château en compagnie de son petit-fils Kélacien. Cependant, la clef qu’il transporte est l’objet de nombreuses convoites, notamment de cette d’un frère sanguinaire et des inévitables Olmèdes. En chemin ils seront confrontés à toutes sortes d’aventures, avec papillons et araignées géantes ainsi qu’à de nombreux sortilèges qui ne rendront pas leur tache facile. Un roman écrit en 1986 et paru aux éditions de l’Amitié (le premier nom des éditions Rageot) qui montre que l’heroic fantasy française existait bien avant la publication des Eragon et autres séries pour la jeunesse venues d’Outre-Atlantique.
BRISOU-PELLEN Evelyne (Fr)
Née en 1947 à Coëtquidan, Evelyne Brisou-Pellen, séjourna un temps au Maroc avant de revenir en Bretagne où elle comptait utiliser sa maîtrise en Lettres Modernes pour se lancer dans l’enseignement. Mais son mariage et la naissance de deux fils l’empêchèrent de mener à bien ce projet. C’est justement en lisant un journal auquel était abonné ses enfants qu’elle eut envie d’écrire à son tour. Intéressée progressivement par le monde de l’édition elle finit par faire paraître son premier roman, Le mystère de la nuit des pierres aux éditions de l’Amitié, premier titre d’une longue liste d’ouvrage qui, à travers le fantastique et le roman historique, une autre passion qu’elle s’est découverte, ont fait d’elle une représente incontournable de la littérature pour la jeunesse en France
◊ Le maître de la septième porte (Roman) Jeunesse / Aventures Fantasy
Mic Mac- Jeunesse, 4/2009 — 202 p., 7,50 € — Couv. : Benjamin Lacombe
Précédentes publications :
● Editions de l’Amitié-Les Maîtres de l’Aventure, 1986 — 156 p., 7 € — Couv. : Nataële Vogel
● Rageot-Cascade, 2/1999 — 186 p., 7,30 € — Couv. : Gilbert Raffin
Réédition : Mortagne, 9/2009 — 304 p., 14,95 €
→ Sept portes disséminées dans une longue galerie à laquelle on accède par une porte secrète dans la demeure seigneuriale et conduisant à une pièce souterraine qui dissimule un fabuleux trésor. Sept clefs réparties en sept frères héritiers du royaume Celme. A la mort du roi, l’héritier doit entrer sa clef dans la porte sinon le château perd toutes ses défenses et devient la proie des ennemis héréditaires, le peuple des Olmèdes. Lorsque Silien, qui détient la septième clé, entend le cri qui annonce le décès de son frère, le roi Algonte, un tyran sanguinaire, il décide de quitter sa montagne et de partir protéger son château en compagnie de son petit-fils Kélacien. Cependant, la clef qu’il transporte est l’objet de nombreuses convoites, notamment de cette d’un frère sanguinaire et des inévitables Olmèdes. En chemin ils seront confrontés à toutes sortes d’aventures, avec papillons et araignées géantes ainsi qu’à de nombreux sortilèges qui ne rendront pas leur tache facile. Un roman écrit en 1986 et paru aux éditions de l’Amitié (le premier nom des éditions Rageot) qui montre que l’heroic fantasy française existait bien avant la publication des Eragon et autres séries pour la jeunesse venues d’Outre-Atlantique.

vendredi 25 décembre 2009

BOTTERO Pierre (Fr)
Né en 1964 Pélissane, petit village prés de Salon-de-Provence, où il est instituteur, Pierre Bottero a publié de nombreux romans pour la jeunesse, principalement aux éditions Rageot, dont les deux séries du cycle d’Ewilan, qui ont rencontré un immense succès auprès des adolescents. Décédé prématurément fin 2009 à la suite d’un accident de moto
◊ Le Maître des tempêtes (Roman) Jeunesse / Dark Fantasy
Rageot-Poche, 4/2009 — 349 p., 7,50 € — Ser. : L’Autre 2 — Couv. : Didier Garguillo
Précédente publication : Rageot-Hors Collection, 4/2007 — 379 p., 15 € — Couv. : Didier Garguillo
→ Le premier volume de cette série, Le souffle de la hyène, nous avait permis de faire la connaissance de Natan et Shaé, deux adolescents dotés de superpouvoirs qui appartiennent à la Famille, une organisation secrète chargée depuis la nuit des temps de protéger le monde contre l’incarnation du mal : l’Autre. Mais ce dernier s’est échappé et compte bien dévaster tout sur son passage. Ayant réussi à vaincre dans un premier affrontement Jaalab, la Force de l’Autre, Natan et Shaé ont pu quitter la Maison dans l’Ailleurs où ils étaient enfermés grâce à l’intervention de Rafi. Cependant, ils n’ont pas terminé leur travail, car Eqkter et Onjü, l’Ame et le Cœur de l’Autre sévissent encore sur une erre bientôt déchirée par les conflits ethniques et balayée par de terribles tempêtes. Représentant eux trois les sept Familles luttant contre la domination du Ma, Nathan, Shaé et Rafi n’ont pas que des amis et, en particulier, ils doivent se méfier des Cogistes qui recherchent les membres des autres Familles pour les éliminer. Pourtant leurs pouvoirs s’harmonisent à merveille et seule la séparation pourrait les condamner. C’est pourtant ce qui arrive lorsque, défiant à Paris Onjü, le Cœur de l’Autre, Natan, après sa rencontre avec le guide aveugle Emiliano, part seul rejoindre sa Famille… et tombe dans le piège tendu par sa propre cousine. La suite d’une nouvelle série imaginée par Pierre Bottero l’auteur encensé des fameuses trilogies d’Ewilan disparu prématurément fin 2009 à la suite d’un accident de moto.
Les autres titres de la série :
1.Le souffle de la hyène
2.Le maître des tempêtes
3.La huitième porte
DUBOIS Pierre (Fr)
Né dans les Ardennes en 1945, Pierre Dubois commença à collecter les des informations sur le Peuple des Fées à partir de 1967. Il est l’inventeur du terme d’elficologue, titre qu’il s’attribua (probablement lors d’une interview de Bernard Pivot dans l’émission Apostrophes) pour donner un équivalent du Faërie anglo-saxon alors qu’il était lassé de répondre qu’il cherchait des traces de lutins et de fées. La parution en 1984 du « Grand fabulaire du Petit Peuple » suivi en 1992 de « La grande encyclopédie des lutins » et en 1996 de « La grand encyclopédie des fées » de luxueux ouvrages publiés aux éditions Hoëbeke et illustrés par Roland et Claudine Sabatier par des dessins de type enluminure lui valut une reconnaissance du public qui ne démentit pas depuis lors. Outre ses études sur les mondes du merveilleux il est également l’auteur de scénarios de bandes dessinées, « Layna » en collaboration avec René Hausa, « Les lutins » et « Red Caps » avec Stéphane Duval, Fourquemin pour « La légende du Changeling » etc… Considéré comme le Lévis Strauss du merveilleux, il a donné au titre d’elficologue ses lettres de noblesse, encourageant d’autres amoureux du Petit Peuple comme Edouard Brasey à embrasser cette carrière qui le conduit à sillonner le monde pour donner de nombreuses conférences en tant que spécialiste français de la Féerie.
◊ Les contes de Crime (Recueil) Merveilleux
Gallimard-Folio 4885, 3/2009 — 295 p., 6.60 € — Couv. : Mauritius (Photo) — Sommaire :
La Belle au bois dormant
Riquet à la houppe
Cendrillon
Conte de l’amandier
Rapunzel
Barbe de Grive
Peter Pan
Petite table couvre-toi
Le petit chaperon rouge
Blanche-Neige
Précédente Publication : Hoëbeke-Bibliothèque Elfique 2, 11/2000 — 287 p., 78 Frs — Couv. : Roland Sabatier
→ La tentation de réécrire les contes ayant bercé notre enfance n’est pas nouvelle. Préalablement les Contes d’autrefois pour lecteurs d’aujourd’hui du Politiquement correct de James Finn Garner, suivi de De plus en plus politiquement correct et de Contes d’hiver politiquement correct, tous chez Grasset, nous en donnait une brillante preuve en réécrivant les bluettes de notre enfance à l’aune d’un monde quotidien bien moins enchanteur que celui imaginé par les conteurs d’antan. A présent c’est Pierre Dubois, l’elficologue averti, qui s’y attache avec la reprise, un tantinet diabolique, des personnages phares du merveilleux, tirés la plupart du temps de l’oeuvre des frères Grimm ou de Charles Perrault, mais aussi de J.M.Barrie. Des contes noirs à souhait marqués par l’empreinte d’un humour sardonique générateur de frisson où l’on redécouvre, par le prisme du machiavélique, et par ordre d’apparition: La Belle au bois dormant Riquet à la houppe, Cendrillon, Le conte de l’amandier, Rapunzel, Barbe de Grive, Peter Pan, Petite table couvre-toi, Le Petit Chaperon rouge et Blanche-Neige. Des histoires revisitées où les princes n’épousent plus des bergères, mais se pacsent aux bergers, où Cendrillon est victime de pulsions sexuelles, tandis que la Belle au bois dormant est tombée entre les mains d’un époux déséquilibré, que Peter Pan entretient une troublante parenté avec Jack l’Eventreur, que le Petit Chaperon Rouge n’a rien à envier au Grand Méchant Loup du côté des plans machiavéliques et qu’un détective spécialiste des nains de jardin mène l’enquête pour une Blanche Neige confrontée à une série de meurtres. Le mariage improbable des personnages de Grimm avec le roman policier paru pour la première fois dans l’éphémère Bibliothèque Elfique des éditions Hoëbeke, qui publia en même temps La rose et la bague de William Makepeace Thackeray et Thomas le rimeur d’Ellen Kushner.

jeudi 24 décembre 2009

ABE Shana (Usa)
Auteur de romans fantastiques née aux Usa, Shana Abê a fait des études théâtrales avant de devenir écrivain. Installée dans le Colorado où elle s’occupe d’un refuge pour animaux avec son mari, elle a publié de nombreux ouvrages mélangeant dark et romantic fantasy
◊ La reine des dragons (Roman) Dragons / Dark Fantasy / Romantic Fantasy
J’Ai Lu-Catalogue 9087 , 7/2009 — 380 p, 7 € — Ser. : Les Drakons 3 — The Drakon series 3.Queen of dragons, Bantam, 2008 — Tr. : Cécile Desthuillers — Couv. : Sabet Brands
→ Dans ce troisième opus de la série des Drakons nous retrouvons la fabuleuse communauté de ces êtres multiformes capables de se transformer en fumée ou en dragons. Regroupé en un clan puissant placé sous l’égide Kimber Langford, comte de Chasen, en alpha de leur groupe, ils vivent en autarcie dans un coin reculé de l’Angleterre du XVIIIème siècle. Une clandestinité gage de sécurité remise en question par l’arrivée d’une missive en provenance de Maricara, princesse hongroise des Carpates, bouleverse toutes leurs idées reçues. Non seulement ils ne sont plus seul au monde comme ils le croyaient, mais cette lointaine tribu de Transylvanie n’est pas décidé à se laisser annexer comme le voudrait les Drakons d’Angleterre. Pire la fameuse princesse à infiltré sans mal les défenses de Darkfrith, le fief des Drakons britanniques afin d’informer Kimber d’une terrible menace qui pèse sur leur race. En effet, selon ses dires, un tueur en série s’en prend depuis quelques temps aux Drakons de Transylvanie, qui périssent impuissant face à ces soudaines attaques. D’abord incrédule, Kimber doit se rendre à l’évidence lorsque la menace fantôme qui traque Maricara débarque à Darkfrith. Irrésistiblement attiré par la jeune princesse hongroise, il ne lui reste plus qu’à mettre leurs efforts en commun pour vaincre un ennemi qui pourrait bien être l’un des leurs. Cependant, tant de choses différencient les deux chefs Drakons qu’une alliance entre eux pourrait signifier aussi bien leur rédemption que leur extinction, et peut-être même les deux. La suite d’une série qui allie remarquablement la thématique de vampires et celles des dragons nous entraînant dans un récit alerte vibrant des feux de la passion comme sait en produire cette romancière d’Outre Atlantique habituée à remporter de nombreux prix avec ses œuvres la plupart du temps empreinte de fantastique.
Les autres titres de la série :
1.Le voleur de brume
Le voleur de diamant
2.Le diamant maudit
3.La reine des dragons
ROBERTS Nora (Usa)
Pseudo de Eleanor Marie Robertson
Née le 10 octobre 1950 à Silver Spring, dans le Maryland, Nora Roberts est la cadette d’une famille de 5 enfants élevés dans la tradition catholique. Ayant commencé à écrire en 1979, son premier roman, « L’invitée irlandaise », est publié en 1981. Depuis, elle a enchaîné les livres d’une manière boulimique (une douzaine par année, au point qu’on la soupçonne d’utiliser l’aide d’un nègre) se spécialisant dans les romans d’amour et les thrillers psychologiques. Certains de ces derniers peuvent cependant s’apparenter au Fantastique, voire à la Fantasy, comme son cycle du « Cercle blanc »
◊ La vallée du silence (Roman) Dark Fantasy / Voyages dans le temps / Dragons
J’Ai Lu-Catalogue 9014 , 8/2009 — 478 p, 7.60 € — ser. : Le cercle blanc 3 — The circle trilogy 3.Valley of silence, Jove Books, 2006 — Tr. : Lionel Evrard — Couv. : Getty Images
Précédente publication : J’Ai Lu-Catalogue (semi poche), 8/2008 — 478 p., 9.95 € — Couv. : Getty Images
→ Six élus forment le Cercle Blanc. Ils ont été choisis par la déesse Morrigan pour lutter contre la démone Lilith et ses hordes de créatures épouvantables. Il y a Hoyt le mage, son frère Cian, Glenna la sorcière du XXIe siècle, Moïra l'érudite, héritière du trône de Geall, le changeforme Larkin, et la guerrière Blair. Et ils ont été envoyés à travers le temps afin d’affronter la démone là où son emprise menace de submerger les humains. Dans la sinistre vallée pétrifiée où doit se livrer la bataille finale Moira, devenue le chef incontesté du peuple gealien se prépare à lever une formidable armée au pays des dragons. Mais, face à elle les forces maléfiques ourdissent également leurs armes. Et celles-ci s’incarnent à travers des êtres qui, s’ils peuvent faire parfois preuve d’un indéniable côté humain, le plus vil assurément, proposent un condensé de cruauté, de démence, d’instinct sanguinaire, de vices et de violence qu’ils attendent ardemment d’exprimer dans la folie de massacre accompagnant leurs combats. Et pour les terrasser le Cercle Blanc doit être plus fort et plus uni que jamais, et surtout prés à tout les sacrifices. C‘est ce que ne tarde pas à comprendre Moira, qui s’est rapprochée de Cian, et qui sait qu’elle devra faire abstraction de cet amour si elle veut faire triompher sa cause. La fin d’une trilogie qui nous entraîne sur la trace de personnages charismatiques n’hésitant à pénétrer au cœur même des ténèbres afin d’encourager les pinceaux de lumière qui s’y révèlent à se développer. Des êtres confrontés à des émotions intense telles que l’amour, la mort, l’espoir et la soif de victoire que Nora Roberts, en romancière expérimentée, sait parfaitement nous faire partager, nous prouvant qu’elle mérite amplement son titre de figure de proue de la littérature féminine qu’elle a amplement contribuée à renouveler en profondeur.
Les autres titres de la série :
1.La croix de la Morrigan
2.La danse des dieux
3.La vallée du silence
ROBERTS Nora (Usa)
Pseudo de Eleanor Marie Robertson
Née le 10 octobre 1950 à Silver Spring, dans le Maryland, Nora Roberts est la cadette d’une famille de 5 enfants élevés dans la tradition catholique. Ayant commencé à écrire en 1979, son premier roman, « L’invitée irlandaise », est publié en 1981. Depuis, elle a enchaîné les livres d’une manière boulimique (une douzaine par année, au point qu’on la soupçonne d’utiliser l’aide d’un nègre) se spécialisant dans les romans d’amour et les thrillers psychologiques. Certains de ces derniers peuvent cependant s’apparenter au Fantastique, voire à la Fantasy, comme son cycle du « Cercle blanc »
◊ La danse des dieux (Roman) Dark Fantasy / Voyages dans le temps / Dragons
J’ai Lu-Catalogue 8980, 4/2009 (version poche) — 542 p., 6,70 € — Ser. : Le cercle blanc 2 — The white circle 2.Dance of the gods, Jove Books, 2006 — Tr. : Lionel Evrard — Couv. : Bruno Ehrs
Précédente publication : Catalogue, 6/2008 (semi poche) — 543 p., 9.95 € — Couv. : Bruno Ehrs
→ Formé par la déesse Morrigan, le Cercle Blanc a pour but de lutter contre les hordes vampiriques de la démone Lilith qui ensanglantent la planète. Repoussée une première fois cette formidable armée des ténèbres n’a cependant pas dit son dernier mot. Les six héros qui forment le Cercle Blanc savent désormais que la bataille décisive se déroulera ailleurs, par delà les portes interdimensionnelles, dans un univers peuplé de dragons que l’on peut atteindre en empruntant une porte magique. Et, en attendant cet affrontement homérique, des affinités se crées dans le groupe des héros, Blair l’intrépide amazone des temps modernes se rapprochant insensiblement de Larkin, le changeforme Géallien. Ensemble et aux côtés de leurs compagnons, ils iront au combat pour sauver le monde. Le second tome d’une trilogie remarquablement bien construire qui alterne avec bonheur les scènes épiques et la prise en compte de la densité émotionnelle des divers protagonistes de cette histoire qui nous entraîne dans les affres du conflit éternel que se livrent l’ombre et la lumière.
Les autres titres de la série :
1.La croix de la Morrigan
2.La danse des dieux
3.La vallée du silence

mercredi 23 décembre 2009

ROBERT Nora (Usa)
Pseudo de Eleanor Marie Robertson
Née le 10 octobre 1950 à Silver Spring, dans le Maryland, Nora Roberts est la cadette d’une famille de 5 enfants élevés dans la tradition catholique. Ayant commencé à écrire en 1979, son premier roman, « L’invitée irlandaise », est publié en 1981. Depuis, elle a enchaîné les livres d’une manière boulimique (une douzaine par année, au point qu’on la soupçonne d’utiliser l’aide d’un nègre) se spécialisant dans les romans d’amour et les thrillers psychologiques. Certains de ces derniers peuvent cependant s’apparenter au Fantastique, voire à la Fantasy, comme son cycle du « Cercle blanc »
◊ La croix de la Morrigan, de Nora Robert (Roman) Dark Fantasy / Voyages dans le temps
J'ai Lu-Catalogue 8905, 4/2009 (version poche) — 542 p., 8 € — Ser. : Le cercle blanc 1 — The white circle 1.Morrigan’s cross, Berkley Publishing, 2006 — Tr. : Lionel Evrard — Couv. : Bruno Ehrs
Précédente publication : J'Ai Lu-Catalogue, 3/2008 (format omnibus) — 543 p., 9.95 € — Couv. : Bruno Ehrs
→ Nous sommes en 1128, en Irlande, où nous faisons connaissance des jumeaux Mac Cionaoth. Hoyt pratique la magie et Cian est en maître l’épée, et ils sont très unis. Mais voilà qu’intervient la démone Lilith. Cette dernière a profité du caractère quelque peu désinvolte de Cian pour s’emparer de son âme et le transformer en une créature avide de sang. Hyot cependant parvient à résister à l’emprise diabolique de Lilith. Voyant en lui un personnage hors du commun la déesse Morrigan en fait son champion, et le charge de combattre les vampires qui se répandent sur le monde. Prêt à tout pour sauver son frère de sa possession diabolique, Hyot accepte la mission. La Morrigan le transporte alors à travers un portail temporel jusqu’à notre époque om il recevra l’aide d’une belle sorcière aux cheveux de feu dans sa lutte contre les puissances ténébreuses qui ensanglantent la planète. Une incursion dans le fantastique et la mythologie vampirique d’une des spécialistes incontestée du roman d’amour outre-Atlantique. Un roman qui a bénéficié, lors de sa première parution, de la nouvelle et pratique présentation, style omnibus compact, de certains romans de chez J’AI Lu, dont ceux de la collection Baam.
Les autres titres de la série :
1.La croix de la Morrigan
2.La danse des dieux
3.La vallée du silence






BONCENS Christophe (Fr)
Jeune illustrateur graphiste indépendant, Christophe Boncens a travaillé durant prés d’une dizaine d’année dans différentes agences de publicité parisienne avant de s’installer à Pont Aven, en Bretagne, et de devenir essentiellement un dessinateur pour la jeunesse afin de répondre à sa passion pour le monde de l’enfance ◊ Le merle au bec d’or (Livre illustré) Jeunesse / Merveilleux
Coop Breizh-Ma première légende bretonne 5, 4/2009 — 40 p., 7,50 € — Couv. & ill. : Christophe Boncens
→ Pour guérir son père gravement malade le prince Loeiz entreprend un grand voyage qui doit lui permettre de trouver une fontaine magique et un merle au bec d’or. Un périple qui sera émaillé de multiples aventures mise en dessins et en couleur par Christophe Boncens.
◊ La fée du puits (Livre illustré) Jeunesse / Merveilleux
Coop Breizh-Ma première légende bretonne 6, 4/2009 — 40 p., 7,50 € — Couv. & ill. : Christophe Boncens
→ Martyrisée par sa belle-mère la petite Alana se réfugie auprès d’un puits. Là elle rencontre la fée Erell qui devient son amie. Grâce à une baguette enchantée et à une formule magique celle-ci s’efforcera de la tirer de sa triste condition et des griffes de la méchante femme.
◊ Le sorcier Mirlificochet (Livre illustré) Jeunesse / Merveilleux
Coop Breizh-Ma première légende bretonne 7, 4/2009 — 40 p., 7,50 € — Couv. & ill. : Christophe Boncens
→ Le sorcier Mirlificochet confie à une vieille dame à qui il rend visite un épi de maïs. Préoccupé par l’importance de son visiteur, celle-ci néglige l’objet qui est picoré par une poule indélicate. De quoi déclencher la colère du sorcier et mieux vaut alors ne pas se trouver dans les parages.
◊ Le coffre et la colombe (Livre illustré) Jeunesse / Merveilleux
Coop Breizh-Ma première légende bretonne 8, 4/2009 — 40 p., 7,50 € — Couv. & ill. : Christophe Boncens
→ Au cours d’un voyage, le jeune Eliaz séjourne dans un château dont le seigneur est rendu inquiet par l’attitude de sa fille. En effet, depuis qu’elle a perdu la jolie colombe qui était dans sa chambre, celle-ci n’a pas arrêté de pleurer. Pour la consoler Eliaz se met à la recherche de l’oiseau disparu. La suite des petits contes illustrés par Christophe Boncens dans un format 175mm x 175mm dont les éditions Coop Breiz nous ont déjà offert 4 premiers titres : Pol et le dragon, La grotte des korrigans, La sirène et le pêcheur et La princesse enchantée.
Les autres titres de la série :
1.Pol et le dragon
2.La grotte des korrigans
3.La sirène et le pêcheur
4.La princesse enchantée
5.Le merle au bec d’or
6.La fée du puits
7.Le sorcier Mirlificochet
8.Le coffre et la colombe
BIZIEN Jean-Luc (Fr)
Né en 1963 à Phnom-Penh, au Cambpdge, Jean-Luc Bizien a longtemps voyagé avec ses parents avant de s’installer en Normandie pour y devenir professeur durant 15 ans. A prés la publication de son premier jeu de rôle, « Hurlements », en 1989, il s’est tourné vers l’écriture pour la jeunesse et la Fantasy, devenant notamment le directeur littéraire de la collection Les Imaginaires aux éditions Bayard. Depuis, il a publié des livres chez la plupart des éditeurs spécialisés dans le domaine, comme Gründ, Flammarion, Casterman, Plon, Octobre, etc…
◊ Les 100 dragons de Viviane (Livre jeux) Jeunesse / Mythologie celtique / Légendaire arthurien / Dragons
Gründ-Vivez l’Aventure 4/2009 — 48 p., 12 € — Ser. : La forêt de Brocéliande 2 — Couv. : Emmanuel Saint
Précédente publication : Gründ-Vivez l’Aventure, 3/2003 — 48 p., 9 € — Couv. & ill. : Emmanuel Saint (couverture différente)

→ Comme pour le précédent ouvrage de cette série ce livre, richement illustré par les dessins en couleur de Emmanuel Saint, nous ivnite à pénétrer au sein du légendaire arthurien. Cette fois le lecteur incarnera la fée Viviane qui règne sur les eaux d’un lac situé dans la légendaire forêt de Brocéliande. Gardienne d’Excalibur, l’épée des rois, elle est aussi la marraine du valeureux Lancelot. Séparée de l’enchanteur Merlin, qui n’a plus donné signe de vie depuis pas mal de temps, elle doit composer avec la révolte des tribus d’esprits ondins, tandis que les troupes de la diabolique Morgane envahissent la forêt. Pour ramener la paix sur le Lac aux Fées elle part à la recherche de Merlin paralysé par un sortilège de Morgane. Une quête qui l’entraînera jusqu’au domaine souterrain des gnomes, tandis qu’elle devra affronter le courroux du tout puissant Grand Dragon. Une nouvelle plongée au sein de la mythologie celtique accompagnée par les illustrations pleine page d’Emmanuel Saint. Avec une autre couverture pour cette réédition.
Les autres titres de la série :
Les 100 charmes de Merlin
Les 100 dragons de Viviane
BIZIEN Jean-Luc (Fr)
Né en 1963 à Phnom-Penh, au Cambpdge, Jean-Luc Bizien a longtemps voyagé avec ses parents avant de s’installer en Normandie pour y devenir professeur durant 15 ans. A prés la publication de son premier jeu de rôle, « Hurlements », en 1989, il s’est tourné vers l’écriture pour la jeunesse et la Fantasy, devenant notamment le directeur littéraire de la collection Les Imaginaires aux éditions Bayard. Depuis, il a publié des livres chez la plupart des éditeurs spécialisés dans le domaine, comme Gründ, Flammarion, Casterman, Plon, Octobre, etc…
◊ Les 100 travaux d’Hercule (Livre jeux) Jeunesse / Mythologie gréco-romaine
Gründ-Vivez l’Aventure 4/2009 — 48 p., 12 € — Couv. : Emmanuel Saint
→ Vous incarnez Hercule, le demi-dieu, fil de Zeus, le père des dieux et d’Alcmène, l’une des nombreuses humaines qu’il honora de sa présence divine. Un jour, votre cousin Eurysthée, le roi de Mycènes, vous convoque pour réaliser des travaux que personne d’autres ne peut mener à bien. Vous décidez de répondre à son invitation, mais, en chemin pour le rejoindre, vous êtes confronté aux multiples embûches que la jalouse déesse Héra dresse sur votre chemin. Pour mener à bien cette aventure vous devrez affronter des monstres, combattre de nombreux adversaires, faire preuve de ruse et ainsi entrer définitivement dans la légende.
ALMERAS Arnaud (Fr)
Né en 1967, Arnaud Alméras vit dans la région parisienne. Rédacteur chez J’Aime Lire des éditions Bayard, il écrit des livres où l’humour et l’aventure se conjuguent parfois avec le merveilleux. Il est notamment l’auteur du cycle de « Lili Barouf » pour les jeunes enfants
◊ La dent du diable (Roman) Jeunesse / Dragons
Fernand Nathan-Poche Aventure, 4/2009 — 31 p .4.70 € — Couv.& ill. : Dankerleroux
→ Nous sommes au Moyen Age, Xavier et sa sœur Laure tentent tant bien que mal de survivre dans cette période frappée par la famine. Un jour ils surprennent une conversation entre deux brigands qui parlent du fabuleux trésor de la Dent du Diable. Bien décidés à s’extraire de la misère ils les suivent au péril de leur vie et seront bientôt entraînés dans la demeure d’une terrifiante sorcière et d’un dragon affamé.
BRASEY Edouard (Fr)
Site :
www.edouardbrasey.com
Blog: http://blogs-livres.com/edouard-brasey
Reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes français de l’univers de la féerie, au même titre que l’elficologue Pierre Dubois, Edouard Brasey est né à Marseille en 1954. Après de brillantes études, il a tout d’abord collaboré à des périodiques tels que Lire et l’Expansion avant de se consacrer entièrement à sa vocation de conteur. Une heureuse initiative puisque, depuis lors, on retrouve sa signature sur de nombreux ouvrages consacrés aux territoires de l’imaginaire comme « La petite encyclopédie du merveilleux » au Pré aux Clercs déclinés désormais sous formes de fascicules avec figurines aux éditions Del Prado, « Démons et merveilles » au Chêne, « Enquête sur l’existence des fées et des esprits de la nature » chez Filipacchi, ou « Le bestiaire fabuleux » aux éditions Pygmalion, pour n’en citer que quelques uns. Outre ces livres, la plupart abondamment illustrés, il est également l’auteur d’une tétralogie romanesque, « La malédiction de l’anneau » publiée chez Belfond, qui revisite avec maestria le flamboyant imaginaire de la mythologie nordique
◊ Le sommeil du dragon (Roman) Mythologie Nordique / Mythologie celtique / Dragons
Belfond, 6/2009 — 343 p ., 20 € — Ser. : La malédiction de l’anneau 2 — Couv. : Didier Graffet
Critiques :
www.mythologica.net (Deuskin) ; www.noosfere.com (Yoann Berjaud) ; www.phenix-web.net (Véronique de Laet)
→ Dans ce second tome de sa splendide série inspirée des légendes nordiques et celtiques, Edouard Brasey nous propose de suivre l’histoire sous le regard du géant Fafnir qui, aveuglé par l’anneau maléfique que le rusé Loki lui offrit en cadeau tua son propre père, qui avait lui-même perdu la raison, et aveuglé par l’éclat maléfique de l’anneau se transforma en gigantesque dragon. Désormais tapis au sommet des montagnes de Gnitaheid, le dragon gardien du trésor et de l’anneau des Nibelung rêve de puis des siècles de Celui-qui-vient et qui doit le tuer. Lui ne connaît pas encore son nom, mais le lecteur ne tardera pas à l’apprendre en suivant la jeunesse de Siegfried, le descendant d’Odin, le dieu suprême. Après la mort de ses parents, les jumeaux Siegmund et Sieglinde, tués par Hunding, l’homme-chien, il sera élevé par le géant Regin dans une sombre forêt, à l’écart des hommes. Auprès de cet être rustre et peureux pour qui il n’a guère d’estime Siegfried s’initie à la puissance de la nature, apprennant à faire corps avec elle dans la plus pure tradition animique à base de communion avec les racines de la terre, de fusion avec les éléments de l’univers, d’apprentissage de la métamorphose et de découverte de langages obscurs ainsi que d’animaux de pouvoir. Ce n’est qu’après avoir quitté Regin qu’il rencontrera les hommes et lui, que ne connaît ni le bien ni le mal, se laissera facilement séduire par le goût des armes et des batailles, car son coeur est animé d’un puissant désir de vengeance envers Hunding, qui a fait de lui un orphelin. Dés lors, s’inscrivant dans les prédictions des Nornes, Urn, Verlandi et Skuld, qui lui annoncent un avenir de héros, il se lance dans une fascinante aventure qui le conduira à affronter le terrible Fafnir. Porteur dans son être à la fois de l’héritage céleste d’Odin et des influences telluriques de Loki, le géni du feu, il se trouvera sans cesse écartelé entre ces deux appartenances. Pourtant, depuis que l’Asgard est condamné, en dépit des pathétiques efforts d’Odin, c’est sur lui et sur sa descendance que repose l’espoir de bâtir en Midgard, la terre des hommes, un royaume où survivrait une parcelle de l’étincelle divine des dieux Asgardiens. Ainsi se dressera devant lui un parcours digne des plus grands héros de la Fantasy, avec cape d’invisibilité, destrier magique, anneau maudit, trésors fabuleux et ennemis surnaturels. Un périple où il devra garder son cœur pur d’homme libre pour espérer un jour retrouver celle qui l’attend, la walkyrie Brunehilde endormie sur son rocher entouré de flammes. Mais ceux qui connaissent la tétralogie de Wagner savent que le destin est implacable avec un héros de cette trempe soumis à son tour à la fameuse malédiction de l’anneau et que son séjour dans ce monde n’est qu’un écho de la tragédie qui déchire les dieux parmi lesquels Odin tente désespérément d’échapper aux arrêts du Destin, alors que Loki continue d’ourdir ses plans machiavéliques qui doivent conduire au Ragnarok, le fameux Crépuscule des Dieux, l’une des originalité majeure de la mythologie nordique par rapport aux autres croyances qui ensemencent la Terre depuis l’aube des temps. Un deuxième tome parcouru d’un souffle épique qui, tout en nous permettrant d’entrer dans l’intimité des dieux et des passions qui les dévorent, nous invite à partager un condensé de celles des humains qui, parfois, rejoignent les émotions divines et où transparaît désir, peur, violence, trahison, fureur et amour, nous aidant ainsi petit à petit à mieux comprendre les rouages de ce récit légendaire, plein d’aventure et de fureur, mais aussi de poésie et d’enchantement. Le second tome d’une série prévue à l’origine en quatre volumes, qui devrait cependant se terminer avec le troisième titre (Le trésor du Rhin) afin de mieux condenser l’action et de ne pas encombre la lecture par des personnages morts depuis longtemps lorsque se déroulerait l’histoire de la fin des dieux lors du très attendu Ragnarök venant boucler le cycle, ce quatrième tome devait s’intituler Le brasier des dieux dont le projet de couverture figure sur le signet offert par les éditions Belfond en promotion avec ce second tome, donc un signet à réserver aux collectionneurs. Néanmoins, en trois ou quatre volumes, cette série s’affirme comme l’une des grandes réussites de la Fantasy francophone méritant de figurer auprès des meilleurs créateurs d’univers du domaine anglo-saxon.
Les autres titres de la série :
1.Les chants de la Walkyrie
2.Le sommeil du dragon
3.Le trésor du Rhin