dimanche 28 novembre 2010

CARROLL Lewis (Gb)
Pseudo de Charles Lutwidge Dodgson
Né le 27 janvier 1823 à Daresbury, dans le Lancashire, le fils de pasteur Lewis Carroll fut élevé au sein d’une famille de onze enfants. Remarquablement doué pour la création littéraire, il donnait d’austères cours de mathématiques dans sa redingote guindée, il entretenait parallèlement une véritable passion pour l’art photographique et la compagnie des petites filles à qui il racontait de merveilleuses histoires. L’une d’entre elles, inspirée par la jeune Alice Liddell, alors âgée de 10 ans, devint le fameux « Alice au pays des merveilles » chef d’œuvre la littérature mondiale et véritable perle dans une chapelet d’œuvre qui cultivait le merveilleux et le non-sens. Lewis Carroll est mort le 14 janvier 1898 à Guildford, laissant derrière lui tout une série de textes qui n’ont pas cessé depuis lors d’être réédités et adaptés en livres illustrés, bande dessinées, films ou dessins animés
Aventures d’Alice au pays des merveilles (1869) ◊
(Roman) Jeunesse / Merveilleux
KESSERLING PUBLISHING, 3/2010 — 210 p., 32,49 €
TRADUCTION : Henri Bué
ILLUSTRATIONS : John Tenniel
→ La reprise de la version originale de ce roman incontournable du patrimoine de la littérature pour la jeunesse avec les dessins que John Tenniel avait réalisé à l’apoque pour illustrer cette fascinante aventure d’une petite fille plongée au cœur d’un univers absurde et merveilleux après avoir suivi un lapin pressé par le temps.

Albert Quélennec, Bibliographie

QUELENNEC Albert (Fr)
Né à Morlaix, Albert Quelennec parcours les côtes bretonnes depuis sa plus tendre enfance. Quimpérois d’adoption, bocages, talus, garennes, bois et bosquets, plages, dunes et marais n’ont plus de secrets pour lui, surtout depuis qu’après une carrière bien remplie à l’ORTF puis à Télédiffusion de France, il a pris sa retraite. Du temps retrouvé dont il profite pour parcourir son pays d’origine avant de prendre la plume afin de décrire les étranges rencontres qu’il a pu y faire, telles que celles racontées dans « Les farfadets du marais de Mousterlin » publié aux éditions Jos Le Doare
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Livres
Les farfadets du marais de Mousterlin (Jos Le Doare) Recueil
QUELENNEC Albert (Fr)
Né à Morlaix, Albert Quelennec parcours les côtes bretonnes depuis sa plus tendre enfance. Quimpérois d’adoption, bocages, talus, garennes, bois et bosquets, plages, dunes et marais n’ont plus de secrets pour lui, surtout depuis qu’après une carrière bien remplie à l’ORTF puis à Télédiffusion de France, il a pris sa retraite. Du temps retrouvé dont il profite pour parcourir son pays d’origine avant de prendre la plume afin de décrire les étranges rencontres qu’il a pu y faire, telles que celles racontées dans « Les farfadets du marais de Mousterlin » publié aux éditions Jos Le Doare
Les farfadets du marais de Mousterlin
(Recueil) Jeunesse / Féerie
JOS LE DOARE, 3/2010 — 34 p., 11,90 €
SERIE : 6 histoires de Farfadets
COUVERTURE & ILLUSTRATIONS : Nolwenn Languille
→ Ce recueil comprend six histoires de Farfadets se déroulant dans les maris de Mousterlin situés dans le Sud-Finistère, entre Kérampion et la Pointe de Mousterlin. Ils ont chacun leur propre occupation, que ce soit, cuisinier, tailleur, bricoleur, etc… qui les rapproche intimement d’une nature sauvage au sein de laquelle ils s’intègrent à merveille. Albert Quélennec, habitué à les côtoyer depuis que sa retraite lui permet de parcourir leur territoire nous les présente tour à tour aidé par les dessins de la Morbihannaise Nolwenn Languille. Et voila donc qu’apparaissent Faramineux, Farausac, Farandole, Farniente, Farigoule et Farmacopée, habitant des dunes et des marais surpris dans leur quotidien et qui chacun sauveront une vie.

samedi 27 novembre 2010

Jérôme Rigall Bibliographie

RIGALL Jérôme (Fr)
Né en 1975 à Istres, dans les Bouches du Rhône, Jérôme Rigall a découvert très jeune l’univers de Tolkien et celui de l’Elric de Michael Moorcock dont il s’est inspiré pour crée sa propre série de médiéval fantastique : « La trilogie de Sancedoux » publiée aux éditions Jets d’Encre
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
La trilogie de Sancedoux
(Jets d’Encre)
1.La Dame Blanche des elfes
2.Victoires et défaites
RIGALL Jérôme (Fr)
Né en 1975 à Istres, dans les Bouches du Rhône, Jérôme Rigall a découvert très jeune l’univers de Tolkien et celui de l’Elric de Michael Moorcock dont il s’est inspiré pour crée sa propre série de médiéval fantastique : « La trilogie de Sancedoux » publiée aux éditions Jets d’Encre
Victoires et défaites
(Roman) High Fantasy
JETS D'ENCRE, 3/2010 — 424 p., 24 €
SERIE : La trilogie de Sancedoux 2
→Alors qu’Erinn, l’elfe des neiges, agonise, son avenir encore incertain, un mal ronge le royaume de Sancedoux… La végétation meurt, le peuple dépérit. Autour de Méjanne et de Dennifles, la cour tente de se ressaisir et de se réorganiser de façon à remédier à la situation… Y parviendront-ils seuls, sans le soutien de leur Dame blanche ? Dame Erinn réussira-t-elle à briser la malédiction qui la tue à petit feu et à reprendre en main son pays, à le libérer et à lui permettre de retrouver la douceur des jours anciens ? La suite de la série médiéval-fantastique de La Trilogie du Sancedoux initiée par La Dame Blanche des elfes.
Les autres titres de la série :
1.La Dame Blanche des elfes
2.Victoires et défaites
RIGALL Jérôme (Fr)
Né en 1975 à Istres, dans les Bouches du Rhône, Jérôme Rigall a découvert très jeune l’univers de Tolkien et celui de l’Elric de Michael Moorcock dont il s’est inspiré pour crée sa propre série de médiéval fantastique : « La trilogie de Sancedoux » publiée aux éditions Jets d’Encre
La dame blanche des elfes
(Roman) High Fantasy
JETS D'ENCRE, 3/2010 — 408 p., 24 €
SERIE : La trilogie de Sancedoux 1
→ Erinn naît dans une époque où déjà les forêts, confrontées au froid et à une nature hostile, meurent doucement, condamnant son peuple à fuir et projetant Erinn dans une solitude qu’elle utilise pour se former à la magie et aux arts. Au fil des siècles et des ères, elle quitte son pays d’origine, s’enfonce plus aux Nord vers des peuplades humaines et elfiques, dont elle prendra rapidement la tête, et pour lesquels elle devra rechercher de nouvelles terres. Cette quête d’une terre marque le début de conflits, de négociations et de batailles… Le premier tome d’une série qui nous entraîne au sein d’un univers médiéval-fantastique créé par l’auteur au cours de cinq années de travail et de réflexions sur la trame du monde ainsi façonné.
Les autres titres de la série :
1.La Dame Blanche des elfes
2.Victoires et défaites

lundi 22 novembre 2010

Maryline Weyl Bibliographie

WEYL Maryline (Fr)
Maryline Weyl est une jeune illustratrice qui s’était déjà fait remarquer par la publication d’ouvrages pour la jeunesse avant de s’intéresser à l’une des créatures les plus représentatives du bestiaire de la Fantasy, le dragon, qu’elle a approché sous de multiples contours dans son livre « Le grimoire des dragons » publiés aux éditions Les Petits Vagues
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Livres
Le grimoire des dragons (Les Petites Vagues) Livre illustré
WEYL Maryline (Fr)
Maryline Weyl est une jeune illustratrice qui s’était déjà fait remarquer par la publication d’ouvrages pour la jeunesse avant de s’intéresser à l’une des créatures les plus représentatives du bestiaire de la Fantasy, le dragon, qu’elle a approché sous de multiples contours dans son livre « Le grimoire des dragons » publiés aux éditions Les Petits Vagues
Le grimoire des dragons
(Livre illustré) Dragons

LES PETITES VAGUES-Vague à bond, 3/2010 — 44 p., 16 €
COUVERTURE & ILLUSTRATIONS : Maryline Weyl
→ Maryline Weyl est une jeune illustratrice française que l’on a déjà pu découvrir chez cet éditeur à travers deux petits albums pour la jeunesse, Le cochon volant et Le cochon volant et l’œuf magique. Elle reprend ici ses pinceaux et ses crayons pour endosser le rôle de crypto zoologue afin de nous entraîner sur les traces de ces animaux fabuleux que sont les dragons. N’ayant pas pu se faire une opinion à travers les livres sur leur existence réelle, elle est partie à leur rencontre armée de ses crayons et boîtes d’aquarelles. Dans une remarquable album cartonné format à l’italienne elle nous dévoile le fruit de ses découvertes à travers une quarantaine de pages arborant toute une série de représentations en couleur présentée sur un papier glacé façon vieux parchemin et accompagnés des textes que lui a inspiré l’observation de ces fascinantes créatures. Dans deux premiers volets intitulés Les dragons et Anatomie du dragon, elle nous les décrit scrupuleusement en partant de la tête pour aller jusqu’aux redoutables griffes. Elle enchaîne ensuite sur Le caractère du dragon qu’elle nous présente comme un excellent magicien qui pratique la magie blanche ou ne jure que par la noire. L’inévitable chapitre sur Les trésors revient sur leur manie de dissimuler leurs richesses au coeur de profondes cavernes. Viennent ensuite plusieurs pages aux rutilantes couleurs qui nous présentent qu’elle portraits de races draconniques, tels que le Dragon Opale de feu, le Dragon Bois de rose, le Dragon Breloques, le Dragon Féerine, le Dragon d’Emeraude, le Dragon de Pluie, le Dragon des Neiges, le Dragon Violine, le Dragon Morose, le Dragon Belladone. Croquis et peintures saisissants de réalités peuplent cet ouvrage à posséder impérativement dans toute bibliothèque des amateurs des compagnons de Fafnir (La chanson des Nibelungen), Glaurung (Le Simarillon) ou Smaug (Bilbo le Hobbit). Un livre qui s’inscrit dans les traces de titres comme Dragons et chimères, carnets d’expédition de Pierre Dubois & Camille Reversade (Hoebeke), de Sur la piste des dragons oubliés d’Elian Black Moor, Les dragons. Petit traité de sciences naturelles de Frédérique Constantini, Séverine Pineaux et Patrick Jézéquel, de Principes classiques de l’art de dresser les dragons de Keb Auffret & Yannig Germain (tous les trois chez Au Bord des Continents), sans oublier pour les plus jeunes Dragonologie. Encyclopédie des dragons et Dragonologie. Le dragon des glaces de Dugald A Steer aux éditions Milan, pour ne citer que quelques uns des ouvrages consacrés à ces hôtes privilégiés des territoires du merveilleux. A noter que Maryline Weyl compte poursuivre l’aventure avec Le grimoire des licornes et Le grimoire des animaux fabuleux, autant de délicieux moments de lecture en perspective… Et pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur son œuvre, aller faire un tour sur son blog : http://marylineweylillus.blogspot.com

dimanche 21 novembre 2010

Chris Debien Bibliographie

DEBIEN Chris (Fr)
Site:
www.chrisdebien.fr
Chris Debien est né en 1968 à Marseille. Il fait ses premières armes dans l’écriture à travers des scénarios, des aides de jeux et des critiques parus dans le magazine de jeu de rôle Casus Belli. Puis, il participe avec Patrick Bauwen, à la novélisation de la BD « Lanfeust » et du dessin animé « Skyland ». Arrive ensuite un détour par le roman policier avant la parution du premier tome du cycle de Fantasy des « Chroniques de Khëradön » chez Hachette Jeunesse, le tout mené en parallèle avec sa carrière médicale en tant que responsable du service d’urgences psychiatriques de Lilles
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
Les chroniques de Khëradön ou Le cycle de Lahm
(Hachette Jeunesse & J’Ai Lu)
1.L’éveil du roi
2.Les insoumis
Lanfeust de Troy (avec Patrick Bauwen) Hachette-Bibliothèque Verte
1.L’ivoire du Magohamoth (Hachette Jeunesse Hors Collection & Bibliothèque Verte)
2.Thanos l’incongru
3.Castel Or-Azur
4.Le paladin d’Eckmühl
5.Le frisson de l’haruspice
6.Cixi impératrice
7.Les pétaures se cachent pour mourir
8.La Bête fabuleuse
Skyland (Hachette Jeunesse)
1.L’archipel des tempêtes
Articles sur Chris Debien
● « Chris Debien sur les terres de la fantasy. Interview » par Emmanuel Beiramar pour Les chroniques de Khëradön sur le site www.fantasy.fr, 11/2008.
DEBIEN Chris (Fr)
Site :
www.chrisdebien.fr
Chris Debien est né en 1968 à Marseille. Il fait ses premières armes dans l’écriture à travers des scénarios, des aides de jeux et des critiques parus dans le magazine de jeu de rôle Casus Belli. Puis, il participe avec Patrick Bauwen, à la novélisation de la BD « Lanfeust » et du dessin animé « Skyland ». Arrive ensuite un détour par le roman policier avant la parution du premier tome du cycle de Fantasy des « Chroniques de Khëradön » chez Hachette Jeunesse, le tout mené en parallèle avec sa carrière médicale en tant que responsable du service d’urgences psychiatriques de Lilles
L’éveil du roi
(Roman) Aventures Fantasy
J'AI LU-Fantasy 9197, 3/2010 — 320 p., 6,70 €
SERIE : Le cycle de Lahm 1
COUVERTURE : Tomislav Tikulin
Précédentes publications : Hachette Jeunesse-Hors Collection, 10/2008 — 384 p., 18 € — Ser. : Les chroniques de Khëradön 1 — Couv. : Pascal Quidault
Critiques :
www.actusf.com (Tony Sanchez) ; www.fantasy.fr (Emmanuel Beriramar-Chris Debien sur les terres de Fantasy. Interview) ; www.onirik.net (Damien Dhondt & kamana-Interview)
→ Avec ce premier titre du Cycle de Lahm, anciennement paru chez Hachette, dans une version jeunesse et un cycle intitulé Les chroniques de Khëradön, Chris Debien nous invite à pénétrer dans les Terres Tranquilles. Un royaume plutôt paisible unifiant divers peuples sous la férule du roi Adön et de sa femme, la belle Hazel, jusqu’à la naissance du prince héritier, le jeune Luther Khëradön. Afin d’éviter que sa femme ne meure en couche, le roi a fait appel à son sorcier Karän et à sa magie noire. Mais la mort de Shania, la sage-femme, n’a pas suffi à maintenir sauver une Hazel promise à une survie monstrueuses qu’elle ne désirait pas. Puis, huit ans plus tard, Adön est assassiné. Epaulé par le sorcier Arax, dévoué à l’Eclat de Magie, une puissante force du Bien, Luther monte sur le trône et doit aussitôt faire face à un attentat fomenté par des envoyés Sanguelems, les ennemis héréditaires de Terres Tranquilles, qui le laisse défiguré. Surmontant cette épreuve, il lui faut cependant se défier du sorcier Karän, dont l’ambition dévorante l’entraîne à pactiser avec les Hargnes, un peuple piaffant aux frontières du royaume auprès de monstrueux alliés et obéissant à une mystérieuse Voix qui les porte vers la victoire. Une Voix que justement Luther entend en rêve et qui menacent de lui faire perdre la raison. Entouré de comploteurs, menacé aussi bien par les invasions extérieures que par des trahisons internes, Luther devra compter sur l’amour de la belle Mae, et la fidélité du magicien Arax qui vient de découvrir la présence d’une mystérieuses magie, le Lahm, s’intercalant entre celles du Bien et du Mal, et qui pourrait fort bien être décisionnaire dans la suite du conflit et éviter aux Terres Tranquilles de sombrer dans le chaos. La reprise du premier titre de la série pour adolescents du Cycle de Khêradön entamée chez Hachette Jeunesse, dans une version remaniée pour les adultes sous le titre générique du Cycle de Lahm, dont l’intrigue se focalise, au fil d’ellipses narratives, sur des moments importants du parcours de certains personnages, un peu comme dans la série télévisée Heroes, sous la plume fluide d’un auteur qui a fait ses armes dans le roman policier, la novélisation (Lanfeust et Skyland) avant de se lancer dans cette trilogie de Fantasy.
Les autres titres de la série :
1.L’éveil du roi
2.Les insoumis

Pierre Bordage Bibliographie

BORDAGE Pierre (Fr)
Auteur français né en 1955 à La Réorthe, en Vendée. Sportif assidu, il découvre la SF au cours d’un atelier d’écriture durant ses études en lettres modernes à la Faculté de Nantes. Après avoir longtemps voyagé et pratiqué divers métiers, dont celui de libraire, il commence d’écrire le cycle de « Rohel le Conquérant » pour les éditions Vaugirard, avant de faire une entrée remarquée dans la domaine de la science-fiction avec « Les guerriers du silence » publiés aux éditions de l’Atalante, début d’une longue carrière de romancier durant laquelle il abordera la Fantasy sous des angles qui lui sont propres à travers des récits comme « Les fables de l’Humpur » ou le cycle de « L’Enjolimeur »
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
Les derniers hommes (Librio)
1.Le peuple de l'eau
2.Le cinquième ange
3.Les légions de l'apocalypse
4.Les chemins du secret
5.Les douze tribus
6.Le dernier jugement
L’enjolimeur (L'’Atalante)
1.L’enjolimeur 1792
2.L’enjolimeur 1793
3.L’enjolimeur 1794
La fraternité du Panca (L'Atalante)
1.Frère Ewen
2.Soeur Ynolde
3.Frère Kalkin
4.Soeur Onden
5.Frère Elthor
Griots célestes (L'Atalante)
1.Qui-vient-du-bruit
2.Le dragon aux plumes de sang
Les guerriers du silence (L''Atalante)
1.Les guerriers du silence
2.Terra Mater
3.La citadelle d'Hyponéros
Les guerriers du silence -La trilogie
Jean et Clara (Flammarion Jeunesse)
1.Ceux qui sauront
2.Ceux qui rêvent
3.Ceux qui osent
Prophéties (Au Diable Vauvert)
1.L'évangile du serpent
2.L'ange de l'abîme
3.Les chemins de Damas

Rohel le conquérant (Vauvenargues & L'Atalante)
1.le chêne vénérable
2.Les Maîtres sonneurs
3.Le monde des franges
4.Lune noire
5.Asmine d'Alba
6.Les anges du fer
7.Le grand fleuve-temps
8.L'enfant à la main d'homme
9.Les portes du Babûlon
10.Lucifal
11.Terre intérieure
12.Les feux de Tarphagène
13.le choeur du vent
14.Saphyr d'Antiter
Rohel I : Cycle de Dame Asmine d'Alba (L'Atalante)
Rohel II : Cycle de Lucifal (L'Atalante)
Rohel III : Cycle de Saphyr (L'Atalante)
Wang (L'Atalante)
1.Les portes d'Occident
2.les portes d'Orient
Wang - Omnibus
Livres
Atlantis, les fils du dernier rayon (J'Ai Lu)
Dernières nouvelles de la Terre (L'Atalante) Recueil
Les fables de l’Humpur (Au Diable Vauvert)
Le feu de dieu (Au Diable Vauvert)
Graines d'immortels (Flammarion)
Kaena, la prophétie (Mango Jeunesse)
Mission M'Other (Soleil) avec Melanyn
Nouvelle vieTM (L'Atalante) Recueil
Porteurs d'âmes (Au Diable Vauvert)
Nouvelles
Ma main à couper (plaquette promotionnelle  l'Atalante, 2001)
Morflam (in Reines et Dragons, recueil Mnémos 2012)
Nuits-Lumière (Mystère en Guillestrois) Librio
Articles sur Pierre Bordage
● « Pierre Bordage, un auteur incontournable. Interview et dossier » par Eric Delzard in Continuum 4, 1/1996.
BORDAGE Pierre (Fr)
Auteur français né en 1955 à La Réorthe, en Vendée. Sportif assidu, il découvre la SF au cours d’un atelier d’écriture durant ses études en lettres modernes à la Faculté de Nantes. Après avoir longtemps voyagé et pratiqué divers métiers, dont celui de libraire, il commence d’écrire le cycle de « Rohel le Conquérant » pour les éditions Vaugirard, avant de faire une entrée remarquée dans la domaine de la science-fiction avec « Les guerriers du silence » publiés aux éditions de l’Atalante, début d’une longue carrière de romancier durant laquelle il abordera la Fantasy sous des angles qui lui sont propres à travers des récits comme « Les fables de l’Humpur » ou le cycle de « L’Enjolimeur »
L’Enjolimeur 1793
(Roman) Fantasy Historique
J'AI LU-Fantasy 9225, 3/2010 — 480 p., 8.40 €
SERIE : L’Enjolimeur 2
COUVERTURE : Vincent Madras
Précédente publication : L’Atalante-La Dentelle du Signe, 10/2005 — 416 p., 19,50 € — Couv. : Gess (il existe également un tirage limité à 2000 exemplaires numérotés reliure en toile avec jaquette)
Critiques : Bifrost 42 (Claude Ecken) ;
http://www.cafardcosmique.com/ (Nolive)
● Les autres titres de la série : 1.L’enjolimeur 1792 – 2.L’enjolimeur 1793 – 3.L’enjolimeur 1794
→ Voulant fuir le Nantes des prémices de la Révolution afin de ne pas sombrer dans la truanderie, le jeune Cornuaud a embarqué sur un négrier. Mais ce n’est que pour tomber de Charybde et Scylla, car pour expier le viol d’une jeune esclave, il sera possédé par l’esprit d’une sorcière vaudou l’obligeant à massacrer le maximum de blancs. De retour en France, on le retrouve à Paris, prisonnier à la Conciergerie, tandis que la Convention s’apprête à voter la mort de Louis XVI, que les ennemis de la Révolution piétinent aux frontières et que la Vendée est à feu et à sang. Or voilà qu’on lui propose la liberté en échange d’un emploi d’espion. Une occupation qui lui permettra de se livrer tranquille à ses besoins de meurtres et qui lui fera rencontrer une jeune femme désireuse de se placer sous sa protection. De son côté Emile, qui n’a pas réussi à retrouver Perette, et donc à accomplir la mission que la lui confié la fée Mélusine, gagne à son tour Paris avec la dague que lui a confié la créature serpentine et qui a le pouvoir de tuer ceux qui s’en emparent. Plongé au cœur des plus infâmes soubresauts de la Terreur, il entre de nouveau en contact avec le peuple féerique, un race désormais condamnée à l’oubli dans un monde où s’imposent d’autres dogmes religieux, politiques et sociaux symbolisés par les puissantes œillères que propagent leurs idéaux fanatisés. Un environnement propice au développement d’individus adeptes de l’extrémisme, tel ce Père des Pères, un mystérieux grand prêtre de Mithra dont le but est de répandre le Mal sur la Terre, et qui pourrait bien être, si ce n’est à l’origine, du moins en grande partie responsable du torrent d’exactions qui gangrènent le vente de Paris devenu un véritable Enfer où misère, trahisons, complots et exécutions sommaires sont devenus monnaie courante. Tentant d’échapper aux dénonciations arbitraires et à toutes sortes de périls n’épargnent aucun camp, royaliste ou révolutionnaire, d’autres personnages aux trajectoires compliquées accompagnent celles de Cornuaud et d’Emile, s’intégrant remarquablement au sein d’une intrigue fertile en rebondissement et servie par l’incomparable talent de conteur de Pierre Bordage qui signe ici un second opus très réussi de cette série mêlant avec bonheur la Fantasy au roman historique.
Les autres titres de la série :
1.L’enjolimeur 1792
2.L’enjolimeur 1793
3.L’enjolimeur 1794

jeudi 18 novembre 2010

Glen Cook Bibliographie

COOK Glen (Usa)Pseudo = Greg Stevens
Pseudo de Glen Charles Cook
Né en 1944 à New York cet auteur américain a grandi en Californie. Après avoir été employé chez General Motors il a véritablement commencé sa carrière d’écrivain en 1970, après avoir servi de nombreuses années dans la marine. Depuis, il a enchaîné les succès, tant en SF qu’en Fantasy, nous offrant de ce dernier domaine des cycles plébiscité par un large public, tant anglo-saxon qu’international, comme la série de « Garrett détective privé » et surtout le fameux cycle de dark fantasy de « La Compagnie Noire ».
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Séries
Les annales de la Compagnie Noire (L’Atalante & J'Ai Lu)
1.La compagnie noire
2.Le château noir
3.La Rose Blanche
4.Jeux d’ombres
5.Rêves d’acier
6.La pointe d’argent
7.Saisons funestes
8.Elle est les Ténèbres T. 1 & 2
9.L’eau dort T. 1 & 2
10.Soldats de pierre T.1 & 2
*Les livres du Nord (Recueil)
*Les livres du Sud (Recueil)
*Les livres de la Pierre Scintillante T.1 (Recueil)
*Les livres de la Pierre Scintillante T.2 (Recueil)
Garrett détective privé (L’Atalante & J'Ai Lu)
1.La Belle aux bleus d’argent
2.Coeur d’or à l’amer
3.Pour quelques deniers de cuivre
4.Chagrins de feraille
5.Feuilles de laiton et reliure d’ombre
6.Nuits au fer rouge
Les Instrumentalités de la nuit (L’Atalante)
1.La tyrannie de la nuit
2.Le seigneur du royaume silencieux
Livres
Qushmarrah (L’Atalante)
Nouvelles
Le dragon vengeur1.La poursuite fantastique (Fiction 322)
2.L’appel aux morts (Fiction 328)
3.Mer sereine (Fiction 330)
COOK Glen (Usa)
Pseudo = Greg Stevens
Pseudo de Glen Charles Cook
Né en 1944 à New York cet auteur américain a grandi en Californie. Après avoir été employé chez General Motors il a véritablement commencé sa carrière d’écrivain en 1970, après avoir servi de nombreuses années dans la marine. Depuis, il a enchaîné les succès, tant en SF qu’en Fantasy, nous offrant de ce dernier domaine des cycles plébiscité par un large public, tant anglo-saxon qu’international, comme la série de « Garrett détective privé » et surtout le fameux cycle de dark fantasy de « La Compagnie Noire ».
L’Eau dort 1er partie
(Roman) Dark Fantasy
J'AI LU-Fantasy 9196 — 350 p., 7.60 €
SERIE : Les annales de la Compagnie Noire 9
TO : Black company 9.Glittering stones 3. Water sleeps, Tor 3/1999
TRADUCTION : Frank Reichert
COUVERTURE : Johan Camou
Précédentes publications :
● L’Atalante-La Dentelle du Signe, 1/2005 — 320 p., 16 € — Couv. : Didier Graffet
● In Les livres de la Pierre Scintillante 2, L’Atalante-La Dentelle du Signe, 3/2008. — Couv. & ill. : Didier Graffet
Critiques : www.actusf.com (Magda Dorner);
www.noosfere.com/ (Nathalie Labrousse)
→ Troisième volet du troisième cycle de la série de La Compagnie Noire intitulée Le cycle de la pierre scintillante, ce récit est présenté comme le second opus d’un roman en 2 tomes. On y assiste à la réapparition de Volesprit, le premier des Dix Asservis auquel avait eut affaire la fameuse troupe de mercenaire dans le premier volume de cette sombre saga. Ce dernier a plongé dans le sommeil les membres les plus illustres de la Compagnie, le Toubib, Madame, Murgen, etc… Ils ont disparu au cœur du désert de la pierre scintillante, derrière la porte d’ombre, et sont désormais emprisonnés dans une imprenable forteresse. Mais ceux qui ont échappé à l’Asservi peuvent voir un énigmatique message s’inscrire sur un mur de Taglios : l’eau dort. Désormais ils savent qu’il leur faut partir au secours de leurs compagnons prisonniers. Cependant, les annales doivent continuer à être tenues. Désormais c’est le jeune Roupille qui s’en chargera avec le talent et la ruse qu’on lui connaît. La suite d’une série qui a profondément marqué la monde de la fantasy de ces dernières années. A travers ce récit bourré de révélations sur l’ensemble du cycle, le lecteur est amené à suivre la lente décrépitude de certains personnages principaux de la Compagnie (Gobelin, Q’un-Œil) tandis que d’autres disparaissent définitivement. C’est donc une troupe clairsemée et vieillie, conduite par Roupille, le nouvel annaliste encore moins perfectible que ses prédécesseurs, qui doit s’opposer à la terrible Millevoix. Confrontés à maints et un problèmes, tapis dans les entrailles de Taglios la tentaculaire, ces personnages dont Glen Cook presse subtilement toute la substantifique moelle, doivent cependant parvenir à délivrer leurs anciens camarades de combats. La suite d’une série qui ne semble pas du tout marquée par les stigmates de l’épuisement.
Les autres titres de la série :
1.La compagnie noire
2.Le château noir
3.La Rose Blanche
4.Jeux d’ombres
5.Rêves d’acier
6.La pointe d’argent
7.Saisons funestes
8.Elle est les Ténèbres T. 1 & 2
9.L’eau dort T. 1 & 2
10.Soldats de pierre T.1 & 2
*Les livres du Nord (Recueil)
*Les livres du Sud (Recueil)
*Les livres de la Pierre Scintillante T.1 (Recueil)
*Les livres de la Pierre Scintillante T.2 (Recueil)

mercredi 17 novembre 2010

Peyo Bibliographie

PEYO (Belge)
Pseudo de Pierre Culliford
Dessinateur et scénariste de bandes dessinées belge né à Bruxelles en 1928 et mort en 1992. Mondialement connu par sa série « Les Schtroumpfs » il fit apparaître pour la première fois les personnages de ces petits lutins bleus dans « La flûte à six Schtroumpfs » un album de la série médiévale de Johan et Pirlouit. Depuis, ils ont acquis une renommée internationale et les albums de la série ont été adapté en dessin animé sus forme de série télévisée ainsi qu’en long métrage pour le cinéma
BIBLIOGRAPHIE (Evolutive)
Série
Les Schtroumpfs
(Hachette-Bibliothèque Rose)
1.Le bébé schtroumps
2.Les schtroumpfs olympiques
3.Les schtroumps noirs
4.La soupe aux schtroumps
5.L’œuf et les schtroumpfs
6.Les p’tits schtroumps
PEYO (Belge)
Pseudo de Pierre Culliford
Dessinateur et scénariste de bandes dessinées belge né à Bruxelles en 1928 et mort en 1992. Mondialement connu par sa série « Les Schtroumpfs » il fit apparaître pour la première fois les personnages de ces petits lutins bleus dans « La flûte à six Schtroumpfs » un album de la série médiévale de Johan et Pirlouit. Depuis, ils ont acquis une renommée internationale et les albums de la série ont été adapté en dessin animé sus forme de série télévisée ainsi qu’en long métrage pour le cinéma
Les p’tits schtroumpfs
(Roman) Jeunesse / Light Fantasy / Merveilleux
HACHETTE JEUNESSE-Ma Première Bibliothèque Rose, 3/2010 — 58 p., 4,80 €
SERIE : Les Schtroumpfs 6
COUVERTURE : Thierry Culliford
→ Piégé dans une horloge dont les aiguilles tournent à l’envers, le Schtroumpf Nature, le Schtroumpf Molasson et le Schtroumpf Colérique ont rajeuni. De retour au village, leur présence provoque quelques conflits de générations, car ils sont beaucoup moins conventionnels qu’avant. Puis en voulant percer le secret des origines de la Schtroumpfette, en vérité créée par Gargamel pour piéger les Schtroumps, ils fabriquent une autre schtroumpfette qu’ils nomment Sasssette. Mais gare à Gargamel qui a mis son vilain grain de sel dans cette histoire… La version roman pour les enfants du 13ème tome de la série en Bande dessinée des Schtroumpfs publié en 1988 et préalablement adapté en dessin animé.
Les autres titres de la série :
1.Le bébé schtroumps
2.Les schtroumpfs olympiques
3.Les schtroumps noirs
4.La soupe aux schtroumps
5.L’œuf et les schtroumpfs
6.Les p’tits schtroumps

Anna Milbourne Bibliographie

MILBOURNE Anna (GB)
Auteur britannique spécialisée dans les livres pour la jeunesse qui jouit d’une grande réputation dans les pays anglo-saxons et qui a déjà publié de nombreux livres en France, notamment aux éditions Usborne
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Livres
Histoires de chevaliers (Usborne) Recueil
MILBOURNE Anna (GB)
Auteur britannique spécialisée dans les livres pour la jeunesse qui jouit d’une grande réputation dans les pays anglo-saxons et qui a déjà publié de nombreux livres en France, notamment aux éditions Usborne
Histoires de chevaliers
(Recueil) Jeunesse / Légendaire arthurien
USBORNE-Histoires de — 98 p., 14,95 €
TO : Story of chevalery, Usborne, 2006
TRADUCTION : Caroline Slama
COUVERTURE & ILLUSTRATIONS : Alan Marks
→ S’inscrivant dans une collection de beaux livres illustrés qui a déjà publié les remarquables Histoires de dragons et Histoires de sorciers, ce livre focalise essentiellement l’ensemble de ses pages sur la cour du légendaire du roi Arthur et de ses chevaliers de la Table Ronde. Ce sont eux qu’ils nous invitent à découvrir à travers les textes de Anna Milbourne et les illustrations en couleur de Alan Marks. Neuf chapitres nous permettent de pénétrer au sein de cet univers magique afin d’y suivre les exploits extraordinaires de personnages bâtis pour entrer dans la légende. Le chevalier au lion nous permet de suivre les aventures du jeune chevalier Owen qui, après avoir sauvé un lion des griffes d’un dragon, sera à son tour secouru par ce dernier alors qu’il affronte un dangereux géant. La première quête de Guillaume met en scène un jeune chevalier parti en quête d’une source enchantée pour impressionner ses compagnons de la Table Ronde et qui finira par en devenir le gardien. Le jardin de l’été éternel nous parle du chevalier Erec et de sa compagne, la belle Enide, venus briser le sort du jardin enchanté du château de Branigan abritant les amours d’un couple inséparable. Le chevalier et la courageuse princesse fait honneur au célèbre Lancelot qui, cette fois, s’est laissé piéger par le jeune prince Maurice, le laissant enfermé dans une tour alors qu’il devait l’affronter en duel. Heureusement, la princesse Hélène, la propre sœur de Maurice, parviendra à mettre à jour cette forfaiture. L’affreuse épouse de Gauvain a pour héros le roi Arthur mis en demeure par un puissant sorcier de répondre à une énigme, lui dire ce que les femmes désirent le plus au monde, faut de quoi il lui appartiendrait ainsi que son royaume. Gauvain se chargea de tirer son souverain de ce mauvais en recevant l’information de la part de la femme la plus laide qu’il ait jamais rencontré et qui, en échange, lui fit promettre de l’épouser. Le marmiton devenu chevalier raconte l’histoire d’un jeune homme entré au service d’Arthur dans les cuisines du château qui eut l’audace de vouloir sauver la sœur d’une jeune femme prisonnière du terrible chevalier rouge qui impressionnait la plupart des chevaliers de la Table Ronde, et qui demanda en retour à Lancelot de le faire chevalier s’il y parvenait. De quoi faire bien rire toute la cour d’Arthur, à moins que le jeune homme soit différent de ce qu’il prétendait être… Le roi Arthur et la barge magique narre comment la traîtresse Morgane, la sœur du roi Arthur, se débrouillera pour inciter le chevalier Accolon à combattre son propre souverain avec Excalibur. Orphée et sa harpe voit le vaillant Orphée tenter de retrouver son épouse, la belle Isabelle, entraînée dans le pays des fées par un souverain du royaume enchanté, et se servir de sa harpe pour la retrouver. Enfin Le val sans retour nous invite à nouveau sur les traces de Lancelot parti délivrer le reine Guenièvre capturée par le maléfique chevalier du Val sans retour. Une suite d’histoires accompagnées d’illustrations pleines pages qui feront le bonheur de tous les lecteurs passionnées par le légendaire arthurien.
COLLECTIF
Un recueil issu d'un atelier d'écriture
De la chair à l’acier
(Recueil)
ICARE-Plumes en herbe, 3/2010 — 240 p., 17,50 €
COUVERTURE : Ramton
ILLUSTRATIONS : Akae, Gawain, Isochrone & Natalia Aparicio Vuile
Critiques :
www.yozone.fr (Emmanuelle Mounier)
→ Le recueil De la chair à l’acier est une publication des éditions Icare, dans le cadre de leur collection Plumes en herbe, qui propose 10 nouvelles s’inscrivant dans le domaine de la science-fiction et du fantastique, mais dont certaines effleurent celui de la Fantasy. Au sein du premier registre nous rangerons : Allegro ma non troppo de Hans Delrue, Cortex connection de Christophe Nicolier, La barrière d’Arkhan de Luani, Les lumineux de Jan Baret, Sourire cobalt de Nicolas Eustache et Premières lignes de Nicolas Soffray. Dans le second, nous noterons deux récits inspirés par la thématique des mondes perdus, l’Atlantide en l’occurrence, avec Au large d’Ideïade de Sébastien Ruche peignant une cité futuriste où chaque nuit les habitants partent à la recherche d’ovoïdes charnels rejetés par la mer et Byblos de Natalia Aparicio Vuille, qui propose une nouvelle version de l’incendie de la grande bibliothèque d’Alexandrie vu à travers le prisme du scribe Isidoros. Ainsi que deux autres textes plus directement liés au mélange de la chair et de l’acier tenant lieu de ligne directive à cet atelier d’écriture dont sont issues ces œuvres, à savoir : L’ours et l’ombre, une fantasy celtique de Kenelm Bechon-Pearson, revisitant des jeux du cirque à l’aune de la technologie, et Une liberté au goût d’acier où Jean-Luc Saikaly met en scène Ombre, un héros assassin dont on a enchaîné l’esprit à ses armes. Un ouvrage qui propose d’intéressantes découvertes accompagnés de nombreuses illustrations que nous devons à quatre dessinateurs : Akae, Gawain, Isochrone & Natalia Aparicio Vuile.

Lamia Baeshen Bibliographie

BAESHEN Lamia (Arabie Saoudite)
Née en Arabie Saoudite, titulaire d’un doctorat en littérature anglaise de l’université d’Arizona, Lamia Baeshen s’est donnée pour mission de préserver la culture de la Hedjaz, la région ouest de l’Arabie Saoudite, dont Djedda est la capitale officieuse. Dans ce cadre, elle a recueilli des contes folkloriques et des chansons, qu’elle retranscrit dans des livres tels que « Youssef et le palais des chagrins » publié aux éditions de l’Harmattan
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Livres
Youssef et le palais des chagrins (L’Harmattan) Recueil
BAESHEN Lamia (Arabie Saoudite)
Née en Arabie Saoudite, titulaire d’un doctorat en littérature anglaise de l’université d’Arizona, Lamia Baeshen s’est donnée pour mission de préserver la culture de la Hedjaz, la région ouest de l’Arabie Saoudite, dont Djedda est la capitale officieuse. Dans ce cadre, elle a recueilli des contes folkloriques et des chansons, qu’elle retranscrit dans des livres tels que « Youssef et le palais des chagrins » publié aux éditions de l’Harmattan
Youssef et le palais des chagrins. Contes d’Arabie Saoudite
(Recueil) Mythologie Moyen-Orientale
L'HARMATTAN-La légende des mondes, 3/2010 — 80 p., 10,45 €
TRADUCTION : Kadria Awad
Critiques :
www.lapresse.tn (Rafik Darragi-Voyage au gré de l’imagination)
→ Un recueil de contes populaires saoudiens ("Le sultan de la poule", Les pommes magiques", "Le coq et le collier de perles", "Le destin de Khassa", "Les souris de Makki", "Youssef et le palais des chagrins") qui nous transporte dans un monde étrange et merveilleux où la magie de l'amour métamorphose les gens et les choses souvent en contraste avec les contes de Mille et une Nuits composé d’une chaîne de violences et d’amours coupables et néfastes. Un ouvrage qui a nécessité une dizaine d’années de recherches et d’entrevues avec les femmes saoudiennes et qui s’inscrit dans la politique de préservation de la culture de la Hedjaz, la région ouest de l’Arabie Saoudite entreprise par Lamia Baeshen. Des contes rassemblant les croyances, les communes et les rituels des communautés de ce cette région, renforçant les liens qui les unissaient et bannissant la monotonie de la vie quotidienne durant des centaines d’années. Un livre qui s’inscrit dans une collection, La légende des mondes, contenant déjà pas mal de titres susceptibles d’intéresser les lecteurs de notre domaine regroupant des contes issus des quatre continents et, en particulier, d’Afrique, d’Asie et d’Europe Centrale.

Laurent Déom, Jean-Louis Tilleuil Bibliographie

DEOM Laurent (Fr) & TILLEUIL Jean-Louis (Belgique)
Laurent Déom est maître de conférence à l’université Charles de Gaulle, Lille 3, où il enseigne la littérature pour la jeunesse. Il participe activement aux activités du GRIT
Jean-Louis Tilleuil est professeur au Département d’études romanes de l’Université catholique de Louvain. Il s’occupe plus particulièrement du secteur de la sociologie de la littérature. Il est directeur du GRIT, le Groupe de Recherche sur l’Image et le Texte
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Livres
Le héros dans la littérature pour la jeunesse (L’Harmattan)
DEOM Laurent (Fr) & TILLEUIL Jean-Louis (Belgique)
Laurent Déom
est maître de conférence à l’université Charles de Gaulle, Lille 3, où il enseigne la littérature pour la jeunesse. Il participe activement aux activités du GRIT
Jean-Louis Tilleuil est professeur au Département d’études romanes de l’Université catholique de Louvain. Il s’occupe plus particulièrement du secteur de la sociologie de la littérature. Il est directeur du GRIT, le Groupe de Recherche sur l’Image et le Texte
Le héros dans la production littéraire pour la jeunesse
(Essai) Jeunesse / Merveilleux
L'HARMATTAN-Structures et pouvoirs de l’imaginaire — 201 p., 20, 50 €
→ Dans les oeuvres littéraires pour la jeunesse, la question du héros occupe une place importante, notamment parce qu'elle entre en relation avec des préoccupations éducatives auxquelles cette production est associée, sinon par tous ses auteurs, du moins par la majorité de ses prescripteurs. L'héroïsme peut être analysé en référence à un système axiologique qui renvoie aux récits mythiques dans lesquels le héros fait figure de surhomme, mais aussi à partir des fonctions assumées par le protagoniste dans le récit qui conte ses aventures. Le présent ouvrage analyse comment la figure héroïque se déploie au sein de productions pour la jeunesse du XVIIe au XXIe siècle appartenant à différents genres (roman, conte, album, bande dessinée, cinéma) de la culture occidentale. Après une longue introduction de Laurent Déom et Jean-Louis Tilleuil, il présente plusieurs interventions, dont certaines intéressent directement notre domaine comme : Les héros des contes de fées de Mme. D’Aulnoy : des êtres d’exception, de Marie-Thérèse Thirard – Du personnage de conte de fées aux héros du monomythe : les nombreuses facettes de Harry Potter, de Ingrid Bertrand.

lundi 15 novembre 2010

Natacha Godeau Bibliographie

GODEAU Natacha (Fr)
Ecrivain français spécialisée dans les novélisations, comme celles de la série « Fairies. Le monde secret de Clochette » de Walt Disney Company
BIBLIOTHEQUE EVOLUTIVE
Séries
Clochette. Le roman du film
(Hachette-Ma Première Bibliothèque Rose)
1.Le roman du film
2.Clochette et la pierre de lune
3.L’expédition féerique
Fairies. Le monde secret de Clochette (Hachette-Ma Première Bibliothèque Rose)
1.Bienvenue au Pays Imaginaire !
2.A toute vitesse !
3.Que le bal commence !
4.A vos pinceaux !
5.Amies pour la vie !
6.A chacun ses goûts
7.Attention, dragon !
6.Opération diamant !
9.Pas de panique
10.Surprise !
Livres
Alice au pays des merveilles (Hachette- Bibliothèque Rose Plus)
Alice au pays des merveilles. L’album du film (Hachette-Hors Série)
GODEAU Natacha (Fr)
Ecrivain français spécialisée dans les novélisations, comme celles de la série « Fairies. Le monde secret de Clochette » de Walt Disney Company
Pas de panique !
(Roman) Jeunesse / Féerie / Girls Fantasy
HACHETTE JEUNESSE-Ma Première Bibliothèque Rose, 3/2010 — 55 p., 4,80 €
SERIE : Faeries. Le monde secret de Clochette 9
→ Durant la nuit quelqu’un a détruit le beau tas de châtaignes de Rosélia, qui pense qu’un monstre est dans le coup. Dés lors Clochette décide de tendre un piège au mystérieux visiteur afin de le prendre en flagrant délit, et Rosélia va la seconder dans cette tache. Un petit tour par le pays des fées pour suivre les aventures de la fée Clochette et de ses amies vivant son existence propre après son apparition auprès de Peter Pan pour le plus grand bonheur des enfants qui peuvent la retrouver à la fois sur les écrans et sur les rayonnages des bibliothèques. Un livre adapté par Natacha Godeau.
Les autres titres de la série :
1.Bienvenue au Pays Imaginaire !
2.A toute vitesse !
3.Que le bal commence !
4.A vos pinceaux !
5.Amies pour la vie !
6.A chacun ses goûts
7.Attention, dragon !
6.Opération diamant !
9.Pas de panique
10.Surprise !
De MULLENHEIM Sophie (Fr)
Ayant reçu une formation à l’Ecole de Commerce, Sophie de Mullenheim a cependant été attirée très tôt par le plaisir de l’écriture. C’est dont tout normalement qu’elle s’est orientée vers l’écriture pour la jeunesse avec,
notamment, la publication du roman historico-fantastique, « FBI et les neuf vies du chat » aux éditions Plon
et qu’elle a adapté la série de romans « Gormiti les Seigneurs de la nature » pour le public français
Magie à quatre mains
(Roman) Jeunesse / Féerie / Girls Fantasy
HACHETTE JEUNESSE-Album, 3/2010 — 15 p., 5 €
SERIE : Le petit monde d’Hortense
COUVERTURE & ILLUSTRATIONS : Claire Gaudriot
→ → Hortense essaie d'inventer une nouvelle formule magique. Mais son petit frère passe son temps à l'embêter ! Ce que c'est casse-pieds un petit frère… Mais c'est aussi plus amusant de faire de la magie à deux ! Un nouvel petit album dans la série féerique illustré par Claire Gaudriot.
La magie des quatre saisons
(Roman) Jeunesse / Féerie / Girls Fantasy
HACHETTE JEUNESSE-Album, 3/2010 — 24 p., 5 €
SERIE : Le petit monde d’Hortense
COUVERTURE & ILLUSTRATIONS : Claire Gaudriot
→ Hortense et sa classe sont invitées chez la Reine des fées. La visite commence : quel palais magnifique et surprenant ! Mais Hortense perd sa classe et découvre un livre de tours de magie... Va-t-elle résister à la curiosité de tester un ou deux tours ? Un joli album qui nous invite à pénétrer dans l’univers d’une petite fée délicatement esquissé par les illustrations de Claire Gaudriot.
Les autres titres de la série :
L’arbre magique
Le concours de voltige
L’école des fées
La fée catastrophe
En panne de magie
La fée catastrophe
Hortense au pays des lutins
Magie à quatre mains
La magie des quatre saisons
N’aie pas peur petite fée !
Un Noël féerique
Un petit frère magique

dimanche 14 novembre 2010

Sophie de Mullenheim Bibliographie

De MULLENHEIM Sophie (Fr)
Ayant reçu une formation à l’Ecole de Commerce, Sophie de Mullenheim a cependant été attirée très tôt par le plaisir de l’écriture. C’est donc tout normalement qu’elle s’est orientée vers l’écriture pour la jeunesse avec, notamment, la publication du roman historico-fantastique, « FBI et les neuf vies du chat » aux éditions Plon et qu’elle a adapté la série de romans « Gormiti les Seigneurs de la nature » pour le public français, sans oublier l'écriture des textes des albums de la série « Le petit monde d'Hortense » illustrés par Claire Gaudillot
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Séries
Gormiti les Seigneurs de la Nature (Hachette Jeunesse)
1.Il faut sauver Lucas :
2.Toby se jette à l’eau
3.A la recherche de Nick
4.Jessica passe à l’attaque
5,Toby contre-attaque
7.Le retour d'Obscurio
8.Toby a la belle vie
9.Jessica perd la tête
Le petit monde d’Hortense (avec Claire Gaudriot) Hachette Jeunesse
L’arbre magique
Le concours de voltige
L’école des fées
La fée catastrophe
En panne de magie
La fée catastrophe
Hortense au pays des lutins
Magie à quatre mains
La magie des quatre saisons
N’aie pas peur petite fée !
Un Noël féerique
Un petit frère magique
Ayant reçu une formation à l’Ecole de Commerce, Sophie de Mullenheim a cependant été attirée très tôt par le plaisir de l’écriture. C’est dont tout normalement qu’elle s’est orientée vers l’écriture pour la jeunesse avec, notamment, la publication du roman historico-fantastique, « FBI et les neuf vies du chat » aux éditions Plon et qu’elle a adapté la série de romans « Gormiti les Seigneurs de la nature » pour le public français
De MULLENHEIM Sophie (Fr)
Il faut sauver Lucas !
(Roman) Jeunesse /Heroic Fantasy
HACHETTE JEUNESSE-Bibliothèque Verte, 3/2010 — 55 p., 4,80 €
SERIE : Gormit 1
Toby se jette à l'eau
(Roman) Jeunesse /Heroic Fantasy
HACHETTE JEUNESSE-Bibliothèque Verte, 6/2010 — 64 p., 4,80 €
SERIE : Gormit 2
A la recherche de Nick
(Roman) Jeunesse /Heroic Fantasy
HACHETTE JEUNESSE-Bibliothèque Verte, 9/2010 — 64 p., 4,80 €
SERIE : Gormit 3
Jessica passe à l'attaque
(Roman) Jeunesse /Heroic Fantasy
HACHETTE JEUNESSE-Bibliothèque Verte, 11/2010 — 55 p., 4,80 €
SERIE : Gormit 4
→ Gormiti ou Les seigneurs de la nature, Gli Invincibili Signori della Natura, est à la base un jeu de figurine crée en Italie en 2005 par la société Grani & Partners/Gruppo Preziosi, puis devenu une dessin animé dont plusieurs épisodes ont été diffusé en France sur Canal J, avant de passer à la dimension livre qui nous intéresse aujourd’hui. Tout commence sur l’île de Gorm qui vivait tranquille sous la conduite du Vieux Sage jusqu’à ce qu’un volcan endormi se réveille. Des cendres naquirent des créatures façonnées par la lave et dirigées par Magmion, le seigneur du Mal. Ces Seigneurs du Magma commencèrent à voler les âmes des Gormiti. Mais, bientôt privés d’énergie, ils retournèrent dans le cœur de la Montagne de Feu afin de recharger leurs pouvoirs. Le Vieux Sage profita alors de cette période de paix pour créer une nouvelle civilisation avec l’aide de ses pouvoirs magiques et des quatre Eléments. Ainsi apparurent : le peuple de la terre, de la forêt, de la mer et de l’air dont respectivement les enfants humains Nick, Lucas, Toby et Jessica étaient les seigneurs. Et quand le volcan entra de nouveau en éruption, annonçant le retour de Magmion, débuta alors la Grande Guerre qui opposait les tribus de la Terre, de la Forêt, de la Mer et de l’Air à celles de la Lave et du Volcan, tandis que le Seigneur du Mal projetait sur tous les villages le doute et la cruauté afin de semer la discorde chez ses ennemis. Ce fut alors le commencement d’une terrible lutte faite de combats héroïques retracés dans chaque livre de cette série. Une série d’ouvrages adaptés en français par Sophie de Mullenheim. Dans Il faut sauver Lucas !, Bombos le terrible Gormiti de lave brûle tout sur son passage et Lucas, le seigneur de la forêt, qui a tenté de l’arrêter, doit être secouru par ses amis, les autres seigneurs des éléments. Dans Toby se jette à l’eau l’attaque du Seigneur du mal se concentre sur les Gormiti du Sud, et les Seigneurs de la Nature doivent juguler le péril au plus ville s’ils ne veulent pas que leurs cité soient inondées. Dans A la recherche de Nick, engendré par Lavor, le Gormiti de lave, le brouillard a envahi l’ensemble du Gombo, entraînant la disparition de Nick. Désormais les autres Seigneurs de la Nature doivent se lancer à sa recherche et tenter d’arrêter Lavor. Enfin dans Jessica passe à l’action un sort d’invisibilité frappe les animaux et les peuples du Gorm. Jessica, qui a la surprise de voir sa main disparaître, se lance aussitôt à la recherche de l’instigateur de ce dangereux phénomène, nouvelle attaque déguisée des créatures de Magmiom, le Seigneur des Démons. A noter que la série de romans se double d’une série de BD publiée par les éditions Soleil avec deux titres parus, La pierre de souffre et Les gardiens ancestraux, signés du tandem Bejamin Ferré et Dario Bizuela. Enfin il reste à signaler le merchandising entourant la sortie de cette série avec une boîte d’autocollants Gormiti et aussi l’album Gormiti les Seigneurs de la nature de Maryl Foucault représentant 8 scènes où il faut venir en aide aux Seigneurs en danger, ainsi que les livres d’activités Opération je m’amuse avec Gormiti et Mon livre de jeux Gormiti.
Les autres titres de la série :
1.Il faut sauver Lucas !
2.Toby se jette à l’eau
3.A la recherche de Nick
4.Jessica passe à l’attaque

Isabelle Pantin Bibliographie

PANTIN Isabelle (Fr)
Professeur à l’Ecole Normale Supérieure, Isabelle Pantin s’est spécialisée dans les relations entre la littérature, la philosophie et l’histoire de la cosmologie. Dans ce cadre pluridisciplinaire elle a été amenée à aborder des genres comme la Fantasy, notamment à travers l’étude de l’œuvre du créateur du Seigneur des Anneaux, « Tolkien et ses légendes » paru aux éditions de CNRS
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Livres
Tolkien et ses légendes (CNRS ed.) Essai
PANTIN Isabelle (Fr)
Professeur à l’Ecole Normale Supérieure, Isabelle Pantin s’est spécialisée dans les relations entre la littérature, la philosophie et l’histoire de la cosmologie. Dans ce cadre pluridisciplinaire elle a été amenée à aborder des genres comme la Fantasy, notamment à travers l’étude de l’œuvre du créateur du Seigneur des Anneaux, « Tolkien et ses légendes » paru aux éditions de CNRS
Tolkien et ses légendes. Une expérience en fiction
(Essai) High Fantasy
CNRS Editions, 9/2009 — 288 p., 22 €
COUVERTURE : Johh Howe (Minas Tirith)
→ Avec ce livre Isabelle Pantin, professeur à l’Ecole Normal Supérieure et chercheur associée à l’Observatoire de Paris, nous propose de remonter aux sources du Seigneur des Anneaux afin de réaliser une synthèse essentielle sur J.R.R. Tolkien et son œuvre. Pour cela, après une passionnante introduction où elle explique que c’est une interrogation sur la relation entre l’œuvre de l’écrivain et l’histoire de son époque qui est à la base de ce livre, elle enchaîne sur un premier chapitre intitulé : Entre deux guerres. L’histoire et le sens l’œuvre. Le second chapitre est consacré au Champ des idées et des arts et s’efforce d’identifier les livres, les tableaux et les musiques dans lesquels Tolkien a puisé son inspiration. Le troisième, La vie antérieure. Aspects du temps et de la mémoire, démontre comment l’érudit d’Oxford est parvenu à atteindre une expression singulière du temps intérieur en inventant un monde extérieur auquel il a donné une durée mesurée par des chroniques et des calendriers, tout en le peuplant d’habitants qui diffèrent fortement entre eux par leur perception de cette durée. Le quatrième chapitre, Fiction et profondeur, propose une approche des « histoires » de Tolkien à partir des écrits critiques de C.S. Lewis, le cinquième, Ce monde est autre, s’intéresse au réalisme politique dans Le Seigneur des Anneaux, avec des sous-chapitres consacrés à l’espace du dedans le monde tangible, aux échappées bien encrées, au pays de la magie avec l’épisode de Tom Bombadil, au passage des Morts, au style qualifié de Poetic-diction, et à la construction d’une réalité sur deux plans. Le sixième, intitulé Iles et continents des histoires. Une poétique pour le légendarium ? tente de prouver que Tolkien avait son propre Légendarium, et que, de sa jeunesse à sa vieillesse, ses romans n’ont représenté que des parenthèses détachées de la continuité de cet artisanat inspiré et perpétuellement absorbé qui formait la substance de sa vie créative. Le septième, Mythologie et tragédie, nous permet de pénétrer dans le cœur même du Silmarillon. Avec le huitième, La stratégie repoussée vers les marges, nous revenons au Seigneur des Anneaux proprement dit par l’entremise de différentes approches comme celle de : La mort dans la féerie à travers le Hobbit et Le conte de Beren, De l’obligation de bien finir, Contes de féerie et optimisme catholique, Les hobbits et la résistance au sublime, Le changement de perspective, La délivrance des liens familiaux, La tragédie manquée de Denethor, et Le Mohican sauvé ou les signes déjoués. Le neuvième enfin, Le monde, l’espace et les lieux, se structure en diverses parties centrées sur les cartes qui, imprimées avec le roman, font plus que mettre en place ses sites et ses itinéraires. On y découvre successivement : Quelle forme pour le monde ?, Discared image ?, Grande musique et histoire du monde, L’harmonie jusqu’à ses limites, Tumulte et discordance, Paysages ambivalents : Les montagnes, Les musiques de la mer – Forêts idéales, forêts corrompues – Symétrie contrariée – La topographie contrariée du Troisième Age, et Les bords du monde. En conclusion, Isabelle Pantin nous explique comment ce parcours en quelques chapitres fut l’occasion d’aborder sous plusieurs angles l’expérience peut-être unique de la création d’un monde imaginaire poursuivi dans la continuité d’une existence et termine son ouvrage par un imposant index de références bibliographiques ayant été utilisées pour l’élaboration de ce livre, ainsi que par des appendices bien fournis contenant : Le plan du Silmarillon, l’histoire des Volsung d’après la Volsunga saga, l’histoire de Kullervo, et la chronologie très sommaire de l’œuvre de Tolkien, le tout accompagné d’un volumineux dossier de notes. En résumé un essai très complet, qui permet de mieux appréhender l’œuvre de cette figure fondamentale de l’univers de la Fantasy. Le premier volume d’une nouvelle collection dirigée par Vincent Ferré, spécialiste de Tolkien en France, que l’on peut rapprocher de Tolkien et le Moyen Age, ouvrage collectif publié en 2007 sous la direction de Léo Carruthers chez ce même éditeur.

vendredi 12 novembre 2010

Tamora Pierce Bibliographie

PIERCE Tamora (Usa)
Née en 1954 aux Etats-Unis, Tamora Pierce a étudié à l’université de Pennsylvanie avant de se consacrer à l’écriture de livres pour adolescents mettant en scène principalement de jeunes héroïnes confrontées à de difficiles épreuves qu’elles apprennent à surmonter à force de courage et de ténacité, comme Alanna, la jeune écuyère de la série publiée chez Hachette Jeunesse
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
Alanna
(Hachette)
1.Le secret du chevalier
2.L’épreuve
3.Chaman du désert
PIERCE Tamora (Usa)
Née en 1954 aux Etats-Unis, Tamora Pierce a étudié à l’université de Pennsylvanie avant de se consacrer à l’écriture de livres pour adolescents mettant en scène principalement de jeunes héroïnes confrontées à de difficiles épreuves qu’elles apprennent à surmonter à force de courage et de ténacité, comme Alanna, la jeune écuyère de la série publiée chez Hachette Jeunesse
Chaman du désert
(Roman) Jeunesse / Aventures Fantasy
HACHETTE JEUNESSE-Hors collection, 3/2010 — 272 p., 13.90 €
SERIE : Alanna 3
TO : Song of the lioness 3.The woman who rides like a man, Atheneum, 1986
TRADUCTION : Florence Bellot
COUVERTURE : Yann Tisseron
→ La suite de la série d’Alanna (écrite à l’origine sous la forme d’un seul roman destiné aux adultes, Le chant de la lionne) qui nous entraîne dans l’univers de Tortall, un royaume tumultueux bordé sur sa côte ouest par l’océan Emeraude qui baigne les murailles de sa capitale, Corus. Nous y suivons la destinée d’Alanna de Trebond, une jeune femme qui s’est déguisée ne homme afin de devenir chevalier. Ayant réussi à concrétiser son rêve après de difficiles épreuves, Alanna, accompagnée de son fidèle Corman, a rejoint le peuple nomade des Bazhir. Recueillie par la tribu du Faucon Cruel et affronte le chaman Akhnan Ibn Nazzir armée de l’épée de cristal, une arme ensorcelée qui a brisé la lame de son épée magique, l’Eclair de feu. L’ayant vaincu, elle prend sa place au cœur de la tribu. Gagnant l’estime du chef Haleif Seif, elle s‘accoutume peu à eu à la vie rude du désert, jusqu’à ce que le prince Jonathan, l’héritier en titre de Tortall destiné à devenir la Voix des Tribus, avec qui elle avait vécu de périlleuses aventures au sein de la Cité noire et dont elle avait tué le cousin, le sinistre sorcier Roger de Conté complotant pour renverser la reine, vienne la retrouver pour lui demander sa main. Mais Alanna n’est pas encore prête à perdre sa liberté si chèrement acquise, et elle veut avant tout réparer la lame de son épée brisée. Pour cela, il lui faut percer le secret de l’épée de Cristal. Dés lors elle s’engage dans une nouvelle aventure qui l’amène à partager le lit d’une vieille connaissance, George, le roi des voleurs, à apprendre que Thom, son jumeau, s’est aventuré dans l’art de la nécromancie, et qui la conduit sur les traces d’une vieille sorcière amie de Halef Seif dont les prédictions s’avèrent fort funestes pour l’avenir de Tortall. La suite de la première série écrite par une romancière américaine spécialisée dans les récits racontant les histoires de jeunes héroïnes.
Les autres titres de la série :
1.Le secret du chevalier
2.L’épreuve
3.Chaman du désert


Lewis CARROLL (Gb)
Pseudo de Charles Lutwidge Dodgson
Né le 27 janvier 1823 à Daresbury, dans le Lancashire, le fils de pasteur Lewis Carroll fut élevé au sein d’une famille de onze enfants. Remarquablement doué pour la création littéraire, il donnait d’austères cours de mathématiques dans sa redingote guindée, il entretenait parallèlement une véritable passion pour l’art photographique et la compagnie des petites filles à qui il racontait de merveilleuses histoires. L’une d’entre elles, inspirée par la jeune Alice Liddell, alors âgée de 10 ans, devint le fameux « Alice au pays des merveilles » chef d’œuvre la littérature mondiale et véritable perle dans une chapelet d’œuvre qui cultivait le merveilleux et le non-sens. Lewis Carroll est mort le 14 janvier 1898 à Guildford, laissant derrière lui tout une série de textes qui n’ont pas cessé depuis lors d’être réédités et adaptés en livres illustrés, bande dessinées, films ou dessins animé
Alice au pays des merveilles (Livre illustré)
HACHETTE-Disney, 3/2010 — 50 p., 10, 50 €
→ Un album grand format avec une couverture mousse inspiré du film de Disney qui reprend le texte de Lewis Carroll dans une adaptation destinée aux tous petits avec une mise en page animée avec des fonds, des illustrations pleine page et des textes relativement courts
Alice au pays des merveilles(Roman)
de T.T. Sutherland, d’après le scénario de Linda Woolverton
HACHETTE-Hors Collection, 3/2010 — 178 p., 10 € — Alice in Wonderland
TRADUCTION : Natacha Godeau
→ Pour échapper à des fiançailles qui lui déplaisent, Alice Kingsleigh s'enfuit à la poursuite d'un mystérieux Lapin Blanc vêtu d'un gilet. Après une chute dans son terrier, elle atterrit dans un pays fantastique mais étrangement familier... Persuadée de vivre un de ses rêves habituels, Alice retrouve les personnages excentriques de ses songes : le Loir, la Chenille, le Chapelier Fou... Mais la cruelle Reine Rouge semble si réelle ! Pour combattre la tyrannie imposée par celle-ci, Alice va devoir user d'incroyables stratagèmes... L’adapation du film de tim Burton
Alice au pays des merveilles (Roman)
HACHETTE-Disney Classiques — 96 p., 8,90 €
→ L'histoire d'Alice au pays des merveilles racontée dans un format relooké. Le récit intégral du film est agrémenté de superbes illustrations originales et créées spécialement pour ce format.
Alice au pays des merveilles, l’album illustré du film ◊ (Roman)
HACHETTE-Disney — 96 p., 15 €
→ Un album illustré très luxueux, racontant le film de Tim Burton, illustré avec les magnifiques captures écran du film présentée dans un format à l’italienne met en valeur les images colorées de cette histoire universelle regardée par le prisme d’un réalisateur tombé très jeune dans le chaudron de l’imaginaire.