vendredi 31 décembre 2010

Geronimo Stilton Bibliographie

STILTON Geronimo (Italie)
Site : http://france.geronimostilton.comNom de plume d'un Collectif à l'origine d'une série italienne publiée aux éditions Piemme, à Milan, mettant en scène un héros éponyme, Géronimo Stilton, rédacteur en chef du journal l’Echo des Rongeurs de l’île de Souricia, dont la passion secrète est d’écrire des livres, mais qui est souvent entraîné dans des aventures rocambolesques à travers le monde par les membres de sa famille, et en particulier par sa sœur, la dynamique Téa Silton, qui fait également l’objet d’une série d’histoires chez Albin Michel où sont traduits en outre ses romans de fantasy de la série des « Chroniques des mondes magiques »
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Séries
Chroniques des mondes magiques
(Albin Michel)

1,La quête du royaume perdu
2,La porte enchantée
3.La forêt des murmures
Geronimo Stilton (Albin Michel)
1.Le sourire de Mona Sourisa
2.Le galion des chats pirates
3.Un sorbet aux mouches pour Monsieur le Comte
4.Le mystérieux manuscrit de Nostraratus
5.Un grand cappucino pour Geronimo
6.Le fantôme du métro
7.Mon nom est Stilton, Geronimo Stilton
8.Le mystère de l’œil d’émeraude
9.Quatre souris dans la Jungle-Noire
10.Bienvenue à Castel radin
11.Bas les pattes, tête de Reblochon
12.L’amour, c’est comme le fromage…
13.Gare au yéti !
14.Le mystère de la pyramide de fromage
15.Par mille mimolettes, j’ai gagné au Ratoloto !
16.Joyeux Noël, Stilton !
17.Le secret de la famille Ténébrax
18.Un week-end d’enfer pour Geronimo
19.Le mystère du trésor disparu
20.Drôles de vacances pour Geronimo !
21.Un camping-car jaune fromage
22.Le château de Moustimiaou
23.Le bal des Ténébrax
24.Le marathon du siècle
25.Le temple du rubis de feu
26.Le championnat du monde des blagues
27.Des vacances de rêve à la pension Bellerate
28.Champion de foot !
29.Le mystérieux voleur de fromage
30.Comment devenir une super souris en quatre jours… et demi !
31.Un vrai gentil rat ne pue pas !
32.Quatre souris au Far West
33.Ouille, ouille, ouille… quelle trouille !
34.Le karaté c’est pas pour les ratés
35.Le trésor de l’île fantastique
36.Attention les moustaches… Sourigon arrive !
37.Attention ! Pattie Spring débarque
38.La vallée des squelettes géants
39.Opération sauvetage
40.Enigme aux jeux olympiques
41.Enquête dans les égouts puants
42.Mot de passe : Tiramisu
43.Dur, dur d’être une super souris
44.Le secret de la momie
45.Qui a volé le diamant géant ?
46.A l’école du fromage
47.Un Noël assourissant !
48.Le Killimandjaro, c’est pas pour les zéros !
49.Panique au Grand Hôtel !
50.Bizarres, bizarres, ces fromages !
51.Neige en juillet, moustache gelées !
52.Camping aux chutes du Niagara
53.Agent secret Zero Zero K
54.Le secret du lac disparu
55.Kidnapping chez les Ténébrax
56.Gare aux calamar !
57.Le vélo c'est pas pour les ramollos !
Hors séries :
*Le voyage dans le temps 1.Préhistoire – Egypte -Moyen Age
*Le voyage dans le temps 2.Les romains – Les Mayas – Le roi Soleil
*Le royaume de la fantaisie
*Le royaume du bonheur
*Le secret du courage
*Vacances pour tous ! Du CE2 au CM1
*Vacances pour tous ! Du CM2 à la 6ème
STILTON Geronimo (Italie)
Site : http://france.geronimostilton.com
Geronimo Stilton est le nom de plume d'un collectif écrivant une série italienne publiée aux éditions Piemme, à Milan, mettant en scène un héros éponyme, Géronimo Stilton, rédacteur en chef du journal l’Echo des Rongeurs de l’île de Souricia, dont la passion secrète est d’écrire des livres, mais qui est souvent entraîné dans des aventures rocambolesques à travers le monde par les membres de sa famille, et en particulier par sa sœur, la dynamique Téa Silton, qui fait également l’objet d’une série d’histoires chez Albin Michel où sont traduits en outre ses romans de fantasy de la série des « Chroniques des mondes magiques »
◊ La forêt des murmures ◊
(Roman) Jeunesse / Univers parallèles
ALBIN MICHEL-Jeunesse, 12/2010 — 330 p., 15 €
SERIE : Chroniques des mondes magiques 3
→ Troisième volet du pendant héroic fantasy jaillit de la plume du célèbre Geronimo Stilton, ce nouveau roman nous entraîne sur les traces d'Ombrage, le jeune elfe qui a découvert la clef permettant d'ouvrir un portail donnant accès à un royaume interdit peuplé de toutes sortes de créatures terrifiantes et placé sous le joug d'une féroce sorcière qui rêve de s'emparer de tous les autres royaumes. Aidé de ses amis Spica et Régulus Ombrage doit lutter pour libérer ce monde des loups-garous et des chevaliers noirs qui le terrorise. A présent le voilà engagé dans la traversée périlleuse du Royaume Orc. Jadis occupé par des bandes de joyeux nains, ce territoire est désormais ravagé et occupé par des Dragons en tous genres et recouvert de marécages infestés d'inquiétantes créatures. Cependant c'est l'unique et périlleuse route conduisant à la Reine Noire et l'accomplissement de la prophétie qu'il doit réaliser. Sur son chemin il a rencontré de nouveaux alliés aussi étranges qu'inespérées, mais il s'apercevra vite que les apparences peuvent se révéler dangereusement trompeuses. La suite d'une série d'heroic fantasy qui met ce genre directement à la porté des jeunes enfants.
Les autres titres de la série :
1,La quête du royaume perdu
2,La porte enchantée
3.La forêt des murmures

jeudi 30 décembre 2010

LIVOLSI Florence (Fr)
Née en 1966 à Montargis, Florence Livolsi s'est très vite prise de passion pour le cinéma, notamment la période britannique des annés 60 et 70. Un engouement qui la pousse, après des études d'histoire de l'art et d'audiovisuel à rédiger une thèse de doctorat dont le sujet est: "Les adaptations filmiques d'Alice au Pays des Merveilles" en 1996
◊ Alice de l'autre côté de l'écran ◊
(Essai) Merveilleux
EDIFREE, 7/2010 — 352 p., 29 €
Critiques : L'Ecran fantastique 315 (Jean-Pierre Andrevon)
→ Dès 1909, le cinéma s'est emparé du personnage d'Alice au pays des merveilles, avec la première adaptation signée Edwin S. Porter. Certains restent fidèles aux livres, d'autres le trahissent éhontément (comme le pense l'auteure pour l'adaptation Disney de 1951), tous cependant démontrent que l'oeuvre les a profondément inspiré, comme le témoigne le récent Tim Burton. Développant une thèse de doctorat qu'elle a présenté en 1999, Florence Livolsi, tout le long de ces 350 pages passe scurpuleusement en revue toutes les émanations cinématographiques du personnage phare de Lewis Carroll. Elle étudie spécialement chaque personnage et replace chaque scène par rapport à son conteste d'origine. Bien sûr, elle exprime des jugements de valeur que les lecteurs ne sont pas obligés de partager, mais elle permet également de découvrir quelques curiosités oubliées par les cinéphiles, tout en démontrant comment l'esprit carrollien s'est exprimé à travers nombre de cinéastes, comme Claude Chabrol ou Woody Allen. Un ouvrage assez ausère, car il ne comporte aucune illustration, mais cependant à recommander à tous les fans d'Alice et aux amateurs de cinéma, plus simplement.

mercredi 29 décembre 2010

David Drake Bibliographie

DRAKE David (Usa)
Pseudo de David Allen Drake
Auteur américain né en 1945 en Iowa. Ancien combattant du Vietnam, il s’est servi de son expérience de l’époque pour écrire des romans de science-fiction fortement imprégnés de tendances militaires, comme sa série « Hammer’s Slammers ». Outre ce travail et de nombreuses collaborations avec des écrivains tels que Karl Edouard Wagner, Janet Morris, etc… il est également à l’origine d’un grand cycle de Fantasy qui lui a valu une réputation internationale, « Le Seigneur des Isles », traduit en France chez Bragelonne
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
Le seigneur des Isles
1.Le seigneur des Isles
2.La reine des démons
3.La servante du dragon
DRAKE David (Usa)
Pseudo de David Allen Drake
Auteur américain né en 1945 en Iowa. Ancien combattant du Vietnam, il s’est servi de son expérience de l’époque pour écrire des romans de science-fiction fortement imprégnés de tendances militaires, comme sa série « Hammer’s Slammers ». Outre ce travail et de nombreuses collaborations avec des écrivains tels que Karl Edouard Wagner, Janet Morris, etc… il est également à l’origine d’un grand cycle de Fantasy qui lui a valu une réputation internationale, « Le Seigneur des Isles », traduit en France chez Bragelonne
◊ La reine des démons
(Roman) High Fantasy

BRAGELONNE MILADY-Poche, 9/2010 — 800 p., 8 €
SERIE : Le seigneur des Isles 2
TO : Lord of the isles 2.Queen of demons, Tor, 8/1998
TRADUCTION : Mathilde Roger
COUVERTURE : Sarry Long
Précédente publication : Bragelonne Milady-Grand Format, 4/2009 573 p., 25 € Couv. : Sarry long
Critiques : www.elbakin.net (Gillossen)
→ Basée sur des éléments de la religions sumérienne, ainsi que des technologies médiévales fruit de ses études universitaires en histoire, la série de David Drake se poursuit avec un nouvel épisode où les forces du Mal tenteront à nouveau de semer le trouble dans cet archipel d’îles plongeant leurs racines au sein de la Mer Intérieure. Comme dans la série du Trône de fer de Robert Jordan, que l’éditeur mentionne en quatrième de couverture, l’intrigue se développe autour d’un faisceau de personnages dont le lecteur est invité à suivre les tumultueuses aventures. C’est ainsi que l’on retrouve Garric qui, au fil des épreuves, devra prouver au monde qu’il est digne de ceindre un jour la couronne. Sharina, de son côté, s’efforce de conquérir son indépendance en dépit des multiples embûches semées sur son chemin. Cashel, pour sa part, se verra entraîné dans une opération de sauvetage qui a pour objet la libération d’une princesse tombée aux mains d’un maléfique sorcier. Enfin, Ilna testera les limites de sa magie et aura le redoutable privilège de décider au bénéfice de qui elle pourra l’utiliser. Emportés dans un tourbillon de combat qu’ils auront à mener chacun de leurs côtés, ces héros en devenir suivront une sorte de parcours initiatique qui leur permettra de découvrir leur force mais qui leur révélera aussi leurs faiblesses. Tous cependant seront amenés à lutter contre de redoutables ennemis. Car, même si l’Homme au Manteau, le magicien vieux de mille ans, a été vaincu dans le premier épisode du cycle, cette fois ils devront lutter contre une nouvelle menace symbolisée par un roi et une reine avides de pouvoirs qui sont fermement décidés à s’emparer de toutes les terres connus. De quoi entraîner le lecteur dans une avalanche de péripéties imprégnées du souffle de la magie qui fera le bonheur des amateurs de Fantasy épique assurés de poursuivre cette aventure mouvementée dans les mois à venir puisque plusieurs autres ouvrages de la série sont déjà sortis aux Usa et n’attendent plus que leur traduction par les efficientes éditions Bragelonne.
Les autres titres de la série :
1.Le seigneur des Isles
2.La reine des démons
3.La servante du dragon

Kristin Kladstrup Bibliographie

KLADSTRUP Kristin (Usa)
Elevée à Sioux City, dans l'Iowa, Kristin Kladstrup est diplômée en histoire des sciences, mais elle s'est surtout fait remarquer par la publication de son premier roman, « Le livre des débuts d'histoires », qui l'a immédiatement fait connaître dans les pays anglo-saxons, puis à travers le monde
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Livres
Le livre des débuts d'histoires (Nathan)
KLADSTRUP Kristin (Usa)
Elevée à Sioux City, dans l'Iowa, Kristin Kladstrup est diplômée en histoire des sciences, mais elle s'est surtout fait remarquer par la publication de son premier roman, « Le livre des débuts d'histoires », qui l'a immédiatement fait connaître dans les pays anglo-saxons, puis à travers le monde
◊ Le livre des débuts d’histoires
(Roman) Jeunesse / Magie
FERNAND NATHAN JEUNESSE-Poche Fantastique, 3/2010 — 412 p., 7,90 €
TO : The book of story beginnings, Candlewick Press, 2006
TRADUCTION : Anne-Judith Descombe
COUVERTURE : Marc Simonetti
Précédente publication : Fernand Nathan Jeunesse-Hors Collection, 5/2007 — 364 p., 12,50 € — Couv. : Marc Simonetti
→ Il existerait un mystérieux cachier capable de poursuivre, mais dans la réalité, les débuts d'histoires que vous y écrivez. Un cahier que l'on se lègue de génération en génération, en y ajoutant chaque fois de nouveaux éléments. En 1914, le jeune Oscar Martin, qui adore écrire, trace sur ce cahier les premières lignes d'une histoire qui parle d'un océan imaginaire situé au pied de sa ferme en pleine campagne de l'Iowa. Et il disparaît sur une barque... Un siècle plus tard, alors qu’elle vient d’aménager dans cette même ferme que lui a légué sa grande tante Lavonne, Lucky découvre un étrange livre écrit de la main d’Oscar. Un livre qui renferme des débuts d’histoires, toutes sans dénouement. Normal, puisque c’est le livre lui-même qui décide des fins et des épilogues, tandis qu’il se transmet de générations en générations, tombant entre les mains des imprudents qui se trouvent alors emportés dans la plus folle des aventures. C’est ce qui est arrivé à Oscar lorsqu’il a commencé à écrire qu’il se voyait bien dans une petite barque sur la mer entourant sa maison. Une excursion maritime qu’il la entraîné dans une île à la Peter Pan où le rejoint bientôt Lucky, sa petite-nièce, elle aussi prise au piège des pages de ce livre qui raconte des fins se déroulant dans la réalité. Et voilà comment on entendra parler d’un roi adorateur de chats, et d’une reine amoureuse d’oiseaux vivant en perpétuelle guerre sur une île déserte où n’accoste qu’un navire à l’équipage d’orphelins porteur d’un oiseau magicien embrigadés dans une intrigue placée sous la souveraine direction d’un livre qui efface les mots ne lui convenant pas, un livre, somme toute, qui écrit sa propre histoire. Un roman original qui mêle astucieusement les genres et qui recoupe des thématiques voisines de L’histoire sans fin de Michael Ende et de Si par une nuit un voyageur d’Italo Calvino, voire du Coeur d'Encre de Cornelia Funke, tout en proposant une bonne leçon d’écriture pour les auteurs débutants. Le premier roman de cet auteure née dans l’Iowa, et qui vit désormais avec sa famille à Boston, dans le Massachusetts.

Eric Sanvoisin Bibliographie

 

SANVOISIN Eric (Fr)

Né à Valence, dans la Drôme, en 1961, Eric Sanvoisin, après des débuts dans divers fanzines publiés, notamment, par André-François Ruaud, le concepteur des éditions des Moutons Electriques, s'est spécialisé dans la littérature pour la jeunesse. Bibliothécaire de métier, il aborde dans ses récits aussi bien le policier, le fantastique que la fantasy avec, par exemple, la série d'Alchimia pour le dernier nomm
Série
Alchimia (Fernand Nathan)
1.L'inconnu des Hautes-Terres
2.La pierre de Magophon
3,La dame masquée
4.A la recherche d'Alamebril
5.La morsure du Serpent
6.Le cauchemar de Terre-Minus
7.Le gouffre sans fin
8.L'enfant mage
Draculivre (Nathan Jeunesse)
1.Le buveur d'encre
2.Une paille pour deux
3.La cité des buveurs d'encre
4.Le petit buveur d'encre rouge
L'enfant-dragon (Auzou jeunesse)
1.La, première flamme
Mathis (Anna Chanel)
1.Mathis, l'enfant qui venait du froid
2.Mathis, le secret des mondes d'en haut
Livres
Les chasseurs d'ombres (Magnard Jeunesse)
Ouragan (Magnard Jeunesse)
Pour l'amour de sloups (Hachette Jeunesse)
Rue de la dame en noir (Magnard Jeunesse)
SANVOISIN Eric (Fr)
Né à Valence, dans la Drôme, en 1961, Eric Sanvoisin, après des débuts dans divers fanzines publiés, notamment, par André-François Ruaud, le concepteur des éditions des Moutons Electriques, s'est spécialisé dans la littérature pour la jeunesse. Bibliothécaire de métier, il aborde dans ses récits aussi bien le policier, le fantastique que la fantasy avec, par exemple, la série d'Alchimia pour le dernier nommé
◊ Le gouffre de la fin
(Roman) Jeunesse / Magie
FERNAND NATHAN-poche-Fantasy, 3/2010 — 188 p., 5 €
SERIE : Alchimia 7
COUVERTURE : Sylvie Frecond
→ Aidés par Alep, le fantôme, Tinaël et Lilaé ont réussi à s'évader du bagne de Terre-Minus et à échapper au terrible Serpent grâce à l'intervention de Coruscant Deskante, l'un des plus grands magiciens d'Alchimia, leur planète native. Pris en chase par les espions de l'empereur, qui veut éradiquer toute magie de la planète grâce à la pierre de Magopjon qu'il a réussi à dupliquer, les deux enfants n'ont pourtant qu'un seul but: retrouver leurs parents. Parvenus en bateau aux îles vierges, ils recueillent de la bouche d’Al-Mitra, un ami de Coruscan, des informations non sur l'endroit où se trouverait leurs parents, mais sur l'emplacement de Hespair-Anse, un village où se sont réfugiés les sorciers et les magiciens qui ont échappé à la justice de l'Empereur. Armé de sa nouvelle épée, Sournoise, récupérée en chemin, Tinaël s'en va avec Lilaé vers cette mystérieuse direction. Dés lors s'ouvrent devant eux un chemin semé d'embûches et de trahisons où ils affronteront de nouveaux ennemis, ainsi qu'une bataille navale, sans oublier le passage par un village fantôme, un périple en plein désert, et une cavalcade à dos de lézards pour atteindre le gouffre sans fin avec toujours planant derrière eux la menace d'un Empereur qui risque de leur réserver une fort mauvaise surprise. La suite d'une série de Fantasy qui fera le bonheur des adolescents épris de magie et d'aventures.
Les autres titres de la série :
1.L'inconnu des Hautes-Terres
2.La pierre de Magophon
3,La dame masquée
4.A la recherche d'Alamebril
5.La morsure du Serpent
6.Le cauchemar de Terre-Minus
7.Le gouffre sans fin
8.L'enfant mage
ROBERT Michel (Fr)
Michel Robert est né en 1964. Longtemps handballeur professionnel, il s’est reconverti dans l’édition et le journalisme, avant de passer au roman en reprenant avec bonheur la suite du cycle de « La Malrune » initié par Pierre Grimbert aux éditions Mnémos. Depuis il a publié chez ce même éditeur un cycle qui lui est propre, « L’Agent du Chaos » fantasy aux accents crépusculaires où rejaillissent ses principales influences, Jack Vance, Roger Zelazny et bien sûr Michael Moorcock
◊ Hors-Destin
(Roman) Dark fantasy
MNEMOS-Icares Fantasy — 336 p., 19.90 €
SERIE : L’Agent des Ombres 4
COUVERTURE : Julien Delval
Précédentes publications :
● Mnémos-Icares Fantasy, 2/2007 — 352 p., 21 € — Couv. : Julien Delval (différente 2010)
● Pocket-Fantasy 7014, 10/2009 — 438 p., 7,50 € — Couv. : Julien Delval (idem 2007)
Critiques : www.actusf.com (Pierre Demetz) ; www.elbakin.net (Belgarion)
→ Troghöl, le seigneur des conquêtes, a tendu un piège mortel à l'Ange du Chaos. Envoyés en mission par Morion, Cellendhyll de Cortavar et les membres de son escadron sont projetés dans le Plan du peuple des Sang-Pitié. Les légions de Troghöl lancent alors une traque impitoyable contre les fugitifs au travers de la jungle hostile. Tandis que s'engage une course-poursuite infernale, les alliés et les ennemis de l'Ange du Chaos ne sont peut-être pas ceux qu'il croit... Dans la tourmente du combat des Puissants, c'est tout l'univers des Plans qui vacille sous le poids d'une seule destinée. Tandis que le voile de prophétie d'Arasul se lève peu à peu, les scènes de batailles s'enchaînent les unes après les autres décrites avec un soin particulier par un Michel Robert qui excelle dans ce genre de partition. Après avoir débuté sous la houlette de Pierre Grimbert avec la série de La Malrune, cet auteur, sans faire trop de bruit, s'impose comme l'une des voix incontournables de l'héroic fantasy francophone.
Les autres titres de la série :
1.L’Ange du chaos
2.Coeur de Loki
3.Sang-Pitié
4.Hors-Destin
5.Belle de Mort
Couvertures des autres publications :

mardi 28 décembre 2010

BRASEY Edouard (Fr)
Site : www.edouardbrasey.com
Blog: http://blogs-livres.com/edouard-brasey
Reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes français de l’univers de la féerie, au même titre que l’elficologue Pierre Dubois, Edouard Brasey est né à Marseille en 1954. Après de brillantes études, il a tout d’abord collaboré à des périodiques tels que Lire et l’Expansion avant de se consacrer entièrement à sa vocation de conteur. Une heureuse initiative puisque, depuis lors, on retrouve sa signature sur de nombreux ouvrages consacrés aux territoires de l’imaginaire comme « La petite encyclopédie du merveilleux » au Pré aux Clercs déclinés désormais sous formes de fascicules avec figurines aux éditions Del Prado, « Démons et merveilles » au Chêne, « Enquête sur l’existence des fées et des esprits de la nature » chez Filipacchi, ou « Le bestiaire fabuleux » aux éditions Pygmalion, pour n’en citer que quelques uns. Outre ces livres, la plupart abondamment illustrés, il est également l’auteur d’une tétralogie romanesque, « La malédiction de l’anneau » publiée chez Belfond, qui revisite avec maestria le flamboyant imaginaire de la mythologie nordique.
◊ Sortilèges et enchantements
(Recueil) Merveilleux
CHENE, 9/2010 — 239 p., 14.90 €
SERIE : Le cabinet des fées 1
→ A la veille de la Révolution, le chevalier Charles-Joseph de Mayer entrepris de faire publier à Amsterdam un monument littéraire, Le cabinet des fées, dont les différents volumes reprenaient l'essentiel des contes publiés sous les règnes de Louis XIV et Louis XV. Quarante auteurs y furent représentés, de Madame de Beaumon à Madame d'Aulnoy, en passant par Charles Perrault et Fénelon, aussi bien pour des fables , que pour de véritables petits romans. Après un premier volume de réédition, Créatures fantastiques et merveilleuses, publié dans cette même collection, edouard Brasey s'attaque cette fois avec son talent de compilateur incomparable (sans oublier celui d'écrivain avec sa réappropriation du mythe wagnérien des Nibelungen chez Belfond à travers La malédiction de l'Anneau) aux Sortilèges et enchantements. Autant dire dés lors que ces pages vont s'abreuver de récits fantastiques et magiques qui donneront lieu à toutes sortes de transformations et métamorphoses fabuleuses opérées à la fois par des fées, des sorciers ou des magiciens. Des auteurs, malheureusement oubliés signent les 8 textes de ce recueil, harmonieux mélange de magie, d'humour, d'effroi et de poésie qui, bien avant la vague anglo-saxonne, posent les bases du genre que l'on a nommé plus tard le fantastique en encrant profondément leurs racines dans le territoire du merveilleux. Remarquablement présenté par les editions du Chêne sous une couverture en cuir bouffant ce précieux ouvrage nous permet donc de retrouver, par ordre d'apparition au sommaire:
Cadichon, du Comte Anne-Claude-Philippe de Caylus
Le prince invisible, de Louise Leveque
Vert et bleu, de Charlotte-Rose de Caumont La Force
Le roi magicien, Fortunio, Le bienfaisant ou Quiribrini, Fortunée et L'oranger et l'abeille, de la Comtesse Marie-Catherine D'Aulnoy
Les autres titres de la série :
1.Créatures fantastiques et merveilleuses
2.Sortilèges et enchantements

Samantha Bailly Bibliographie

BAILLY Samantha (Fr)
Née en 1998, Samantha Bailly poursuit de brillantes études en master de Lettres Miodernes à l'université de Caen. Parallèlement, elle assouvie sa passion de l'écriture en publiant aux éditions Mille Saisons son dyptique de Fantasy « Au-delà de l'Oraison »
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
Au-delà de l'Oraison
(Mille Saisons)
1,La langue du silence
2,La chute des étoiles
Articles sur Samantha Bailly
● « Interview d’une jeune auteur de fantasy, Samantha Bailly » par Dwlan sur le site www.elbakin.net, 8/2009
BAILLY Samantha (Fr)
Née en 1998, Samantha Bailly poursuit de brillantes études en master de Lettres Miodernes à l'université de Caen. Parallèlement, elle assouvie sa passion de l'écriture en publiant aux éditions Mille Saisons son dyptique de Fantasy « Au-delà de l'Oraison » ◊ La chute des étoiles
◊ La chute des étoiles
(Roman) Space fantasy
MILLE SAISONS, 3/2010 — 478 p., 23 €
SERIE : Au-delà de l’Oraison 2
COUVERTURE : Miya
Critiques : www.actusf.com (Noémie) ; www.elbakin.net (Dwalan)
→ Soyez prêts à tout en terre tarnaise : ici le royaume de Rouge-Terre est sur le point d’être envahi. L’armée d’Hélderion est en marche, implacable, avec une seule directive : tout raser sur son passage. Noony, impuissante, ne peut que constater la démesure de son dirigeant, prêt au sacrifice de ses soldats pour exterminer les « impies ». Aileen a, elle aussi, pu entrevoir la folie de cet homme. Elle décide alors de se battre aux côtés des résistants et de participer à l’opération chute des étoiles. L’engagement est pris, elle fera tout pour les aider à gagner leur liberté. A des milliers de kilomètres l’une de l’autre, les deux sœurs continuent leur combat désespéré pour un monde plus tolérant et plus juste. Pourtant, l’annonce du nom de la promise du futur Astracan pourrait bien tout changer. Dans le second volet de ce dyptique nous continuons de suivre les aventures de deux soeurs, Noony et Aileen, qui, bien que issues de la famille Manérian, l'une des plus influente d'Heldérion, car elle contrôle la toute puissante Compagnie des Marchands des Etoiles, tout en cherchant à élucider l'assasinat de leur troisième soeur, continuent de lutter contre les forces déchaînées qui menacent l'équilibre de leur monde.
Les autres titres de la série :
1.La langue du silence
2.La chute des étoiles

Magali Herbert Bibliographie

HERBERT Magali (Fr)
Site : http://www.magaliherbert.com/
Née en 1956 au Rancy, dans la banlieue parisienne, Magali Herbert, après des études à la Fnac, devint photographe indépendant puis, après avoir rencontré son mari, se consacra à l'écriture pour la jeunesse avec, notamment la publication d'un cycle de Fantasy: « Les chasseurs de Lumière »
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
Les chasseurs de lumière (Milan)
1.Les douze lanternes de Melkabor
2.La légende sacrée
3.La menace des ombres
4.Le secret du cristal
HERBERT Magali (Fr)
Née en 1956 au Rancy, dans la banlieue parisienne, Magali Herbert, après des études à la Fnac, devint photographe indépendant puis, après avoir rencontré son mari, se consacra à l'écriture pour la jeunesse avec, notamment la publication d'un cycle de Fantasy: « Les chasseurs de Lumière »
◊ La menace des ombres
(Roman) Jeunesse / Aventures Fantasy
MILAN JEUNESSE-Poche Junior 104, 3/2010 — 224 p., 23 €
SERIE : Les chasseurs de lumière 3
COUVERTURE : Aline Bureau
→ La suite des aventures extraordinaires de trois adolescents d’aujourd’hui, Grégoir Krom, Conception Augura del Azur et James Meyer, partis sur les traces de talismans millénaires : les 12 lanternes de Melkabor. Devenus les trois Héros de Lumière, leur quête les entraîne aux quatre coins du monde, à la recherche d’une incroyable encyclopédie gravée, il y a des millions d’années, au plus profond du cristal. Le troisième tome d’une tétralogie, mélange savoureux et original d’aventure, de magie et d’ésotérisme, les conduit d'abord chez le collectionneur Pieter Van Bossen où ils doivent récupérer la lanterne de rubis au prix de nombreux dangers. Mais ils feront sur place une découverte encore plus passionnante en consultant la correspondance de Louis André de Melkabor. En effet ces lettres leur apprennent qu'il existe des doubles des Lumières Sacrées: Les Ombres Sacrées, dotées pour leur part de puissants maléfiques. Hors un adolescent est à leur recherche et semble tout prêt du but. Désormais les trois héros devront tout faire pour l'empêcher d'y parvenir. La suite d'une série palpitante qui devrait trouver son épilogue dans un quatrième tome à venir.
Les autres titres de la série :
1.Les douze lanternes de Melkabor
2.La légende sacrée
3.La menace des ombres

Paul Stewart Bibliographie

STEWART Paul (Gb)
Ecrivain britannique né à Londres en 1955. Après des études à luniversité de Lancaster, il a suivi des cours d'écriture, puis a voyagé à travers le monde (Sri Lanka, Australie, Inde, Thaïlande) avant de revenir en Angleterre où il a enseigné durant dix ans dans une école de langues à Brighton avant de se consacrer totalement à l'écriture, notamment avec son comparse, l'illustrateur Chris Riddell ,avec qui il a signé son succès international des « Chroniques du Bout du Monde »
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Séries
Les aventuriers du Très Très Loin
(Milan)
1.Les fabuleux voyages de Fergus Bonheur
2.Zoé Zéphyr
3.Hugo Lachance
Les Chroniques du Bout du Monde (Milan)
Le cycle de Spic :
1.Par-delà les Grands Bois
2.Le chasseur de tempêtes
3.Minuit sur Sanctaphrac
Le cycle de Rémiz :
1.Les derniers pirates du ciel
2.Vox le terrible
3.Les chevaliers des Clairières Franches
Le cycle de Quint :
1.La malédiction du Luminar
2.Les chevaliers de l’hiver
3.La bataille du ciel
10.Les parchemins égarés
Le cycle de Nathan :
1.La guerre de Phrax
Les chroniques du Marais Qui pue (Milan)
1,La chasse à l'ogre
2,La grotte du dragon
3,L'abominable docteur Câlinou
STEWART Paul (Gb)
Ecrivain britannique né à Londres en 1955. Après des études à luniversité de Lancaster, il a suivi des cours d'écriture, puis a voyagé à travers le monde (Sri Lanka, Australie, Inde, Thaïlande) avant de revenir en Angleterre où il a enseigné durant dix ans dans une école de langues à Brighton avant de se consacrer totalement à l'écriture, notamment avec son comparse, l'illustrateur Chris Riddell ,avec qui il a signé son succès international des « Chroniques du Bout du Monde »
◊ La malédiction du Luminar
(Roman) Jeunesse / Aventures Fantasy
MILAN JEUNESSE-Hors Collection, 3/2010 — 425 p., 9 €
SERIE : Les chroniques du Bout du Monde 7. Le cycle de Quint 1
TO : The edge chronicles. The curse of the Gloamglozer, Random House-Fickling, 3/2005
TRADUCTION : Jacqueline Odin
COUVERTURE & ILLUSTRATIONS : Chris Riddell
Précédente publication : Milan Jeunesse-Hors Collection, 7/2006 — 413 p,, 13 € — Couv. & ill. : Chris Riddell
→ Le première tome de cette troisième trilogie des Chroniques du Bout du Monde raconte la jeunesse de Quint, le fils unique du Chacal des vents, le célèbre pirate du ciel. Arrivé avec son père à Sanctaphrax, la puissante cité bâtie sur un rocher flottant dans les airs, il est confié à un ami de ce dernier, Linius Pallitax, le Dignitaire suprême de Sanctaphrax qui le prend comme assistant. D'abord méfiante, maria, la fille du dignitaire, l'apprécie par la suite, au point de l'aider à éclaircir le mystère entourant les visites de Linius au cœur du Nid de Pierre, un tunnel s'ouvrant au flanc de Sanctaphrax. Attaqués par un monstre amorphe, la brasien rouge-sang, les deux adolescents sont sauvés par Ulmus Pétulans, le Haut-bibliothécaire de la Grande Bibliothèque, également ami de Linius. Ils apprendront ainsi que le père de Maria a découvert Le Laboratoire Ancien construit par les premiers universitaires de Sanctaphrax. Un lieu qui abrite un être voué à la destruction, le Luminard, une créature capable d'adopter l'apparence de toutes les espèces de la Falaise et qui tient Linius responsable de son confinement dans le Nid de Pierre. Autant dire qu'échapper aux griffes du brasien rouge-sang et du terrible Luminard ne sera pas une mince affaire et nous vaudra une nouvelle aventure trépidante au sein de l'univers fascinant imaginé par Paul Stewart et mis en images par les dessins plus qu'expressifs de son complice Chris Riddell.
Les autres titres de la série :
Le cycle de Spic :
1.Par-delà les Grands Bois
2.Le chasseur de tempêtes
3.Minuit sur Sanctaphrac
Le cycle de Rémiz :
1.Les derniers pirates du ciel
2.Vox le terrible
3.Les chevaliers des Clairières Franches
Le cycle de Quint :
1.La malédiction du Luminar
2.Les chevaliers de l’hiver
3.La bataille du ciel
10.Les parchemins égarés
Le cycle de Nathan :
1.La guerre de Phrax

mardi 14 décembre 2010

SANDERSON Brandon (Usa)
Né dans le Nébraska en 1975, Brandon Sanderson a écrit pendant de nombreuses années avant que l’éditeur américain Tor n’accepte son roman « Ellantris » qui le propulsa sur le devant de la scène des écrivains de Fantasy. Fort de succès, il a été contacté par la veuve du romancier Robert Jordan afin de poursuivre son cycle de « La roue du temps » resté inachevé. Une tache dont il s’est honorablement acquitté
Alcatraz contre les infâmes bibliothécaires
(Roman) Jeunesse / Magie / Univers parallèles
MANGO JEUNESSE-Hors Collection, 3/2010 — 312 p., 15 €
SERIE : Alcatraz 1
TO : Alcatraz versus the evil librarians, Scholastic, 10/2007
TRADUCTION : Juliette Saumande
COUVERTURE : Christophe Wild
Critiques :
www.noosfere.com (Bruno Para)
→ Depuis quelques temps les écrivains versés dans le domaine de l’imaginaire aiment bien interpeller leurs lecteurs dans le but de créer une complicité qui leur permettront de mieux entrer dans leur livre. Avec Jakabok : Le démon de Gutenberg de Clive Barker (Denoël-Lunes D’Encre) nous avions eu droit à un incitation à brûler les pages du malheureux ouvrage tombé entre nos mains. Ici, en guise d’introduction, le héros de l’histoire nous apostrophe pour nous dire en vérité que Brandon Sanderson n’est qu’un pseudonyme, et que nous aurons du mal à croire au récit qu’il va nous raconter. Et si cela ne suffisait à piquer notre curiosité l’auteur débute par une amorce plutôt perturbatrice, « Je ne suis pas gentil », esquissant ainsi le portrait d’un anti-héros par excellence auxquels les jeunes lecteurs ont la faculté de s’identifier plus souvent qu’on ne le pense. Ensuite, en bon professionnel, Brandon Sanderson s’est mis au travail pour nous proposer une histoire dont l’idée de base consiste à coupler un univers imaginaire à un monde bien réel (le postulant des Harry Potter somme toute, avec la Londres contemporaine et la Londres magique où il faut traverser les murs des gares pour prendre le train pour Poudlard). Il trouve là un bon moyen de renforcer la crédibilité du récit en offrant aux lecteurs des points d’ancrage géographique qu’ils peuvent utiliser avant de s’engager au sein des tortueux méandres de l’imaginaire. Et puis l’idée des Bibliothécaires occultes dirigeant le monde, dans la lignée des complots et vérités cachés si souvent exploités dans la littérature et le cinéma, se révèle un bon accélérateur pour la tension dramatique de l’intrigue. Ainsi donc, en même temps que le héros Alcatraz, déjà une référence par son seul nom, nous découvrons un univers scindé en deux entre le Chutland, entendez les nations contrôlées par les sournois Bibliothécaires, telles que les Etats-Unis, le Canada, la France… et les Royaumes Libres, des territoires où se concentrent des poches de résistance où la magie perdure, comme Mokia, des îles connues sous le nom d’Hawaï, de Tonga ou Samoa, et anciennement le continent australien perdu après de rudes batailles. Au sein des Royaumes Libres, Alcatrz fait partie de la famille Smedry, une sorte de lignée aristocratique dont chaque membre possède des talents particuliers qui assurent la défense des Royaumes contre la main mise du Chutland. Celui d’Alcatraz est particulièrement prisé, puisqu’il consiste à casser tout ce qu’il touche. Un talent sauvage qu’il a du mal à maîtriser et qu’il devra pourtant apprendre à utiliser quand son grand père, Papi Smedyr fait brutalement irruption dans sa vie lui apprenant l’existence du combat séculaire entre les Royaumes et le Chutland et également qu’il vient de se faire stupidement dérober un précieux sac de sable légué en héritage par son père, le brillant chasseur de sable de la famille aujourd’hui disparu. Un sac contenant le fameux sable de Rashid qu’il avait rassemblé grain après grain, fabuleuse substance avec laquelle on pouvait fabriquer des Verres détenant les Disorsions occulatoires les plus puissantes du monde. Des Distorsions gr$ace auxquelles les différentes factions de Bibliothécaires, Occulateurs Noirs, Ordre du Verre Brisé, Ossements du Scribe… seraient en mesure d’étendre leur domination sur un pays qu’ils contrôlaient déjà en supervisant ce que les gens lisaient, ce qu’ils voyaient au cinéma ou à la télévision, ce qu’on leur enseignait à l’école ou ailleurs. Accompagné de ses cousins, Sing, dont le talent consiste à trébucher et à tomber par terre, de Quentin, qui a le don raconter absolument n’importe quoi, et de Bastille, jeune fille de treize ans intronisée chevalier de leur équiê et chargée de la protection rapprochée de l’ensemble de la famille Smedry, le jeune occulateur tentera d’infiltrer la bibliothèque centrale de la ville afin de récupérer le sable qu’il a trop vite perdu. Autant dire tout de suite que l’affaire ne sera pas de tout repos et nous révèlera son mot de surprises. Un roman narré à la première personne où l’humour est toujours présent et qui nous propose une remarquable apparition de cet auteur américain dans la catégorie jeunesse, alors que les éditions Calmann Lévy nous avait permis de le découvrir, côté adulte, à travers les romans d’Ellantris paru dans leur nouvelle collection Orbit, ainsi que le récent L’Empire ultime, premier volet du cycle des Fils-des-Brumes, tout en sachant que c’est lui qui a également été chargé de poursuivre la série phare de La roue du temps d’après les notes laissées par Robert Jordan.
Les autres titres de la série :
1.Alcatrax contres les infâmes bibliothécaires
2.Alcatraz contre les ossements du scribe

Gilles Bizouerne Bibliographie

BIZOUERNE Gilles (Fr)
Conteur professionnel depuis 1998, Gilles Bizouerne s’efforce de servir de courroie de transmission entre les récits qu’il colporte et les divers auditoires à qui il les proposes ; Abordant des genres aussi divers que la conte traditionnel, la nouvelle, l’histoire contemporaine et l’épopée, l’absurde, l’héroïque ou le merveilleux, il explore différentes formes de récits. Formé à l’art de la parole, il est également curieux de toutes sortes d’arts vivants et expérimente d’autres disciplines tels que le clown, le chant, afin de créer des passerelles avec sa pratique narrative q’uil déploie à travers la France et les pays francophones accompagnés parfois de musiciens. Du côté de la littérature on le découvre dans divers catalogues, comme Le Seuil, Syros ou Thierry Magnier
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Livres
Soslan le lumineux (Thierry Magnier)
BIZOUERNE Gilles (Fr)
Conteur professionnel depuis 1998, Gilles Bizouerne s’efforce de servir de courroie de transmission entre les récits qu’il colporte et les divers auditoires à qui il les proposes ; Abordant des genres aussi divers que la conte traditionnel, la nouvelle, l’histoire contemporaine et l’épopée, l’absurde, l’héroïque ou le merveilleux, il explore différentes formes de récits. Formé à l’art de la parole, il est également curieux de toutes sortes d’arts vivants et expérimente d’autres disciplines tels que le clown, le chant, afin de créer des passerelles avec sa pratique narrative q’uil déploie à travers la France et les pays francophones accompagnés parfois de musiciens. Du côté de la littérature on le découvre dans divers catalogues, comme Le Seuil, Syros ou Thierry Magnier
Soslan le lumineux
(Roman) Fantasy Légendaire
THIERRY MAGNIER, 3/2010 — 68 p., 14 € 1457 — Couv. & ill. : Hugues Micol
→ Soslan, sa vie, ses exploits, tel est le motif de ce livre que nous devons aux talents réunis de Gilles Bizouerne, le conteur, et de Hugues Micol, le dessinateur. Soslan le Lumineux, un héros mi-humain et mi-divin qui nous entraîne dans des aventures épiques aux confins des plaines du Caucase, là où vivaient jadis les Nartes, un peuple illustre et mythique, une tribu âgée de 6000 ans, ancêtres fabuleux des peuples du Caucase tels que les Ingouches, les Tchétchènes, les Abkhaz ou les Ossètes. Toujours à la recherche d’une gloire éternelle, Soslan combattit sans relâche celui qui, dés sa naissance, avait juré sa mort, son demi-frère Syrdon, enfanté par le diable. Trempé dans le lait de la louve par Kurdalaegon, le forgeron céleste, Soslan possédait un corps dur comme du bronze au-dessus des genoux devenus, comme pour Achille et son fameux talon, l’un des points vulnérables de son anatomie que la roue de Balsaeg, dentée et munie de rayons d’acier, pouvait couper et ainsi provoquer sa perte. Conduits par la plume de Gilles Bizouerne et guidés par les illustrations en bichromie, souvent pleine page, de Hugues Micol, nous le suivons dans ses diverses aventures. Comme, par exemple, son voyage à travers le monde à la recherche d’un être plus fort que lui, qui l’amène à affronter le Géant des Géants. Mais aussi à travers son incursion chez Mukara et Bylits, les sanguinaires fils de Tar, le pays où l’avait envoyé le perfide Syrdon afin de sauver les troupeaux des Nartes condamnés à mourir à cause d’un hiver particulièrement rigoureux. Puis nous assistons à sa rencontre avec Atsyrus, la fille du soleil, qu’il avait poursuivie jusque dans son palais alors qu’elle était métamorphosée en cerf et qu’il l’avait prise en chasse. Désireux de l’épouser, il ne pourra s’unir à elle qu’après avoir rapporté à ses sept frères quatre feuilles de l’arbre d’Aza, qui pousse au Pays des Morts. Un épreuve qu’il réussit, mais en payant un prix élevé : celui d’avoir révéla à Syrdon le secret de sa vulnérabilité. Bien entendu, ce dernier en profitera pour le tuer. Mais, revenu d’entre les morts, Soslan, fidèle à sa légende, finira par terrasser son ennemi mortel. Une histoire qui n’est pas sans rappeler les récits de la mythologie russes et qui tranche par rapport aux habituelles productions centrées sur les légendaires celtiques et nordiques, nous permettant ainsi de découvrir sous une remarquable présentation cette épopée venue d’Ossétie du Nord qui fera le bonheur des amateurs d’héroic fantasy.

SalamandaDrake Bibliographie

DRAKE Slamanda (Gb)
Nom de plume pour une jeune fille de seize ans qui, d’après ce qui se murmure, vivrait avec son père, Maître des Dragons, dans les Iles de Bréal
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
L’Ecole des Dragons
(Hachette Jeunesse)
1.Premier vol
2.Tempête en plein ciel
DRAKE Slamanda (Gb)
Nom de plume pour une jeune fille de seize ans qui, d’après ce qui se murmure, vivrait avec son père, Maître des Dragons, dans les Iles de Bréal
Tempête en plein ciel
(Roman) Jeunesse / Dragons
LE LIVRE DE POCHE-Jeunesse 1457, 3/2010 — 320 p., 5.50 €
SERIE : L’Ecole des dragons 2
TO : Dragonslade. Riding the storm, Chicken House, 2008
TRADUCTION : Jérôme Jacobs
COUVERTURE : David Revoy
ILLUSTRATIONS : Gilly Marklew
Précédente publication : Hachette Jeunesse-Hors Série, 3/2008 — 326 p, 14.90 € — Couv. : David Revoy — ill.: Gilly Marklew
→ Dans l’écrin de l’immense nuage de brume que l’on appelle « Le Voile » s’étend une contrée secrète aux confins du réel et du merveilleux : les Iles de Bréal. Là se côtoient les humains et le Peuple des Mers, mais aussi des créatures sauvages telles que les pardes, les pérytons, les hurleurs, les chiens de feu et… les dragons. Certains de ces magnifiques créatures ailées acceptent la compagnie des humains et, pour les monter, les apprentis cavaliers doivent faire leur preuve au sein des différentes Ecole de Dragons. Justement, la fin de la saison des concours arrive pour les élèves dragonnières. Cara, la fille du Maître des Dragons de la prestigieuse école de l’île de Havremer montée sur Voltefeu, le splendide Crête Dorée, a toutes les chances de remporter le dernier championnat de l’île. Mais Brianna, pourtant sa meilleure amie, commence à envier son succès, encouragée en cela par la malveillante Hortense, la fille de Lord Torin, le seigneur de Havremer qui en veut toujours à Cara parce que Hortense n’a pas réussi à dompter Voltefeu. Aveuglée par la jalousie et par son désir de s’affirmer en tant que dragonnière expérimentée apte à intégrer la célèbre patrouille de Galen, Brianna se lance dans une chasse au péryton un peu hasardeuse, qui se traduit par la blessure de Monthy, sa dragonne. Désormais le Pacteconfiance qui unit la cavalière avec l’animal n’est plus ce qu’il était. Pendant ce temps, Cara se noue d’amitié avec Ronan, le jeune berger de la Baie du Peuple des Mers dont elle sauve le troupeau de l’attaque d’Hortense et des dragons de l’école rivale de la Tarasque. Lorsqu’il faudra partir à la recherche de Brianna, qui s’est enfuie de Havremer, l’aide de ce nouvel ami sera très précieuses à Cara pour retrouver Monthy et sa cavalière désormais en grand péril. La suite d’une série mise en image par les dessins noir et blanc de Gilly Marklew à travers un deuxième tome qui se termine par un extrait du manuel illustré : Comment prendre soin de son dragon, et par la reproduction de la fiche d’examen de Monthy.
Les autres titres de la série :
1.Premier vol
2.Tempête en plein ciel

Viviane Koenig Bibliographie

KOENIG Viviane (Fr)
Né à Paris en 1950, après des études d’histoire, Viviane Koenig partit en Egypte où elle participa à plusieurs campagnes de fouilles, tout en se familiarisant avec la technique des dessins pharaoniques. Revenue en France, elle entreprit de faire partager sa passion au plus grand nombre, et en particulier aux jeunes lecteurs, en publiant des ouvrages documentaires et historiques où à travers l’écriture et le dessin elle s’efforce de rendre compte de toute la grandeur des légendes, avec une préférence pour la civilisation égyptienne
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Livres
Au pays des dieux égyptiens (Livre de poche Jeunesse)
Contes de l’Egypte ancienne (Livre de poche Jeunesse)
Dédale, l'homme-oiseau (Tourbillon Jeunesse)
La légende de Merlin l’enchanteur (La Martinière Jeunesse)
KOENIG Viviane (Fr)
Né à Paris en 1950, après des études d’histoire, Viviane Koenig partit en Egypte où elle participa à plusieurs campagnes de fouilles, tout en se familiarisant avec la technique des dessins pharaoniques. Revenue en France, elle entreprit de faire partager sa passion au plus grand nombre, et en particulier aux jeunes lecteurs, en publiant des ouvrages documentaires et historiques où à travers l’écriture et le dessin elle s’efforce de rendre compte de toute la grandeur des légendes, avec une préférence pour la civilisation égyptienne
Au pays des dieux égyptiens
(Roman) Jeunesse / Mythologie Moyen Orientale
LE LIVRE DE POCHE-Jeunesse 940, 3/2010 — 182 p., 4,90 €
Précédente publication : Le Livre de poche Jeunesse-Contes et Merveilles 940, 8/2003
→ La réédition d’un titre paru dans cette collection en 2003, avec une calligraphie de couverture un peu différente. On y découvre des divinités qui, comme celles de l’Olympe ou de la mythologie nordique, passent leur temps à se quereller, à se battre, et même à se tuer. Rê, Isis, Osiris, Seth, le dieu Thot, sous la plume de Viviane Koenig, spécialiste du légendaire et, en particulier, de tout ce qui touche aux divinités égyptiennes, nous entraînent dans un tourbillon d’intrigues, de complots, de batailles et d’assassinats, qui nous font bien comprendre pourquoi les hommes, en voulant imiter les dieux, n’ont fait que s’entretuer tout au fil du temps.

Caroline Stevermer Bibliographie

STEVERMER Caroline (Usa)
Née en 1955, Caroline Stevermer fait partie de l’école des écrivains de fantasy de Minneapolis, comme Steven Brust et Ellen Kushner, des écrivains qui ont largement contribué à renouveler le genre entre les années 80 et 90. Son œuvre majeure reste, bien avant le Harry Potter de Rowling, la série des « Collèges de magie » mettant en scène des étudiants en magie dans un mélange d’aventure, de sortilèges et de roman de cape et d’épée
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
Les Collèges de magie
(Moutons électriques & Livre de poche)
1.L’équilibre des cancres ou Collège de magie
1.L’équilibre des chants ou L’étudiant de magie
*Deux collèges de magie
STEVERMER Caroline (Usa)
Née en 1955, Caroline Stevermer fait partie de l’école des écrivains de fantasy de Minneapolis, comme Steven Brust et Ellen Kushner, des écrivains qui ont largement contribué à renouveler le genre entre les années 80 et 90. Son œuvre majeure reste, bien avant le Harry Potter de Rowling, la série des « Collèges de magie » mettant en scène des étudiants en magie dans un mélange d’aventure, de sortilèges et de roman de cape et d’épée
L’étudiant de magie
(Roman) Magie
LE LIVRE DE POCHE-Orbit 31512, 3/2010 — 502 p., 7.50 €
SERIE : Les collèges de magie 2
TO : Jane Brailsford 2. A scholar of magics, Tor, 1994
TRADUCTION : Patrick Marcel
COUVERTURE : Carl Gough
Précédentes publications :
● Les Moutons Electriques-Nouvelles et Romans, 3/2008 sous le titre L’équilibre des chants — 384 p., 20 € — Couv. : Michelle Bigot
● in Deux collèges de magie, Les Moutons Electriques-La Bibliothèque Voltaïque 8, 1/2009 — 608 p., 28 € — Tr. Patrick Marcel — Couv. : Amandine Labarre
→ Lorsqu’il arrive à Glasscastle, l’un des fleurons des universités britanniques, Samuel Lambert, comédien ambiant d’origine américaine, cowboy et tireur d’élite à l’occasion, pense tout d’abord qu’il n’a pas sa place dans ce lieu trop tranquille aux professeurs imbus de leur personne et aux étudiants dévorés par le désir d’apprendre. Mais il n’y a pas été invité pour rien. En fait, il doit participer à un mystérieux projet qui siet parfaitement à ce lieu bien moins paisible qu’il ne le paraît. Car, dans cette université, on enseigne la magie, comme le prouvent ces verdoyantes pelouses qui peuvent vous étouffer si l’on marche dessus sans autorisation. Bientôt confronté à une magie ancienne et redoutable, Samuel se trouve imbriqué dans une suite de complots tortueux qui menacent l’université et qui ont pour première conséquance la disparition de son meilleur ami. Inutile de dire que Samuel mettra tout en œuvre pour le retrouver, se plongeant ainsi dans une série de périlleuses aventures où nous retrouverons Jane, l’une des héroïnes du premier tome de la série, également présente dans cette université pas comme les autres où un cœur chante perpétuellement au sein d’une chappelle afin de préserver la quiétude des lieux. Le second volume d’un cycle qui préfigure les Harry Potter de Rowling, avec son désormais célèbre Poudlard, tout en nous dépaignant une ville anglaise fort semblable à Oxoford et à celles décrites dans les ouvrages de Philip Pullman, autre auteur britannique arpentant avec brio les territoires de l’imaginaire avec sa série d’A la croisée des mondes. C’est dont avec plaisir que l’on retrouvera cette uchronie mêlant récit de cape et d’épée, roman policier, roman d’aventure historique et fantasy, préalablement publiée chez les Moutons Electriques sous le titre de : L’équilibre des chants.
Les autres titres de la série :
1.L’équilibre des cancres ou Collège de magie
1.L’équilibre des chants ou L’étudiant de magie
*Deux collèges de magie
Couverture de l'édition précédente :

dimanche 12 décembre 2010

Follenn Bibliographie

FOLLENN (Fr)
Pseudo de Vincent Boulanger
Ayant déjà œuvré pour des illustrations animalières chez Larousse, sur la conception de personnages et de décors pour des jeux vidéo, Vincent Boulanger s’est résolument tourné vers l’heroic fantasy, exprimant son talent de dessinateurs dans divers ouvrages publiés chez les éditions Fleurus
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Livres
Dessine les créatures fantastiques (Fleurus)
Dessine les dragons (Fleurus)
Dessine les guerriers (Fleurus)
Le grand livre du dessin de Fantasy (Fleurus)
Heroic Fantasy (Fleurus)
Peindre les dragons (Fleurus)
Peindre les mondes perdus (Fleurus)
FOLLENN (Fr)
Pseudo de Vincent Boulanger
Ayant déjà œuvré pour des illustrations animalières chez Larousse, sur la conception de personnages et de décors pour des jeux vidéo, Vincent Boulanger s’est résolument tourné vers l’heroic fantasy, exprimant son talent de dessinateurs dans divers ouvrages publiés chez les éditions Fleurus
Le grand livre du dessin de Fantasy
(Livre illustré) Heroic Fantasy
FLEURUS, 9/2010 — 144 p., 17,50 €
COUVERTURE & ILLUSTRATIONS : Follenn
→ Ce beau livre avec couverture à rabats, aux pages sur papier glacé et qui comporte un poster offert en cadeau est en réalité une compilation des illustrations publiées dans trois autres ouvrages de Follen édités dans la collection Fantasy Art des éditions Fleurus : Dessiner les dragons, Dessiner les guerriers et Dessiner les créatures de Fantasy. En trois grands chapitres il propose, étape après étape, d’apprendre à reproduire plus de 30 personnages et créatures de l’univers de la Fantasy, telles que plusieurs espèces de dragons, des princesses elfes, des nains, des orques, des griffons, gargouilles, monstres du lac et autres figures représentatives du monde du merveilleux. Structuré en méthode d’enseignement ce livre permet, avec des outils simples, gouaches, feutres ou crayons de couleur, au dessinateur débutant de suivre pas à pas les conseils d’un guide éclairé afin de parvenir à créer son propre univers fantastique. De l’ébauche des formes, en passant par la précision des traits, à l’application des différentes couches de peintures, jusqu’à la composition finale, le travail de l’illustrateur est scrupuleusement décrit dans un riche accompagnement de dessins en noir et blanc et en couleur. Il s’ouvre sur le redoutable bestiaire des dragons, aquatiques, volants, aux pattes palmées, gardiens de trésors… mis en valeur par le travail de l’illustrateur sur les nuances des ailes, de leur peau et de leur musculature. Il se poursuit avec l’approche de mondes des guerriers, issus de la mythologie ou simples soldats, chasseur de dragons ou reine de la jungle, orque terrifiant ou seigneur des ténèbres, s’affrontant dans des combats sans merci dont des couleurs bien tranchées renforceront la violence et la brutalité des scènes. Il se conclut enfin par les créatures fantastiques, serpent visqueux, gardien des morts, diable sanguinaire, monstre des ténèbres, des êtres qui sèment la terreur partout où ils passent, et qui méritent une technique appropriée pour gagner encore plus de réalisme, que ce soit à travers la gouache, les crayons de couleur, les feutres ou l’acrylique. Un remarquable ouvrage qui comblera de plaisir les amateurs de Fantasy, qu’ils soient dessinateurs en herbe ou tout simplement lecteurs aimant se promener au sein des territoires de l’imaginaire.

Bryan Perro Bibliographie

PERRO Bryan (Québec)
Bryan Perro est né en 1968 à Shawinigan, au Québec. Après avoir suivi une formation de commédien et de professeur de théâtre, il s’est lancé avec bonheur dans l’écriture pou la jeunesse, entamant la série à succès d’Amos Daragon désormais traduite en plusieurs langues, dont l’anglais, qui lui permet désormais de vivre de sa plume
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
Amos Daragon
(Intouchables & Michel Lafon)
1.Le porteur de masques
2.La clé de Braha
3.Le crépuscule des dieux
4.La malédiction de Freyja
5.La tour d'El-Bab
6.La colère d'Enki
7.Voyage aux enfers
8.La cité de Pégase
9.La toison d'or
10.La grande croisade
11.Le masque de l'éther
12.La fin des dieux
Hors série : Al Quatrum, les territoires de l'ombre
Le guide du porteur de masques (Essai)
*Porteur de masques (Recueil T.1 & 2)
*Les Terres de glace (Recueil T.3 & 4)
*La Tour d’El-Bab (Receuil T.5 & 6)
*Les cités interdites (Recueil T.7 & 8)
*La toison d’or (Recueil T.9 & 10)
*La fin des dieux (Recueil T.11 & 12)
Wariwulf (Intouchables & Mango)
1.Le premier des Râjâ
2.Les enfants de Börte Tchinö
Articles sur Bryan Perro
● « Brian Perro : Aux origines de la Bête » interview par Emmanuel Beiramar à l’occasion de la sortie de Les enfants de Börte Tchinö sur le site www.fantasy.fr , 9/2009.
● « Interview de Brian Perro à propos de la sortie de Wariwulf » par Jérôme Vincent sur le site www.actusf.com , 10/2009.
PERRO Bryan (Québec)
Bryan Perro est né en 1968 à Shawinigan, au Québec. Après avoir suivi une formation de commédien et de professeur de théâtre, il s’est lancé avec bonheur dans l’écriture pou la jeunesse, entamant la série à succès d’Amos Daragon désormais traduite en plusieurs langues, dont l’anglais, qui lui permet désormais de vivre de sa plume
Les enfants de Börte Tchinö
(Roman) Jeunesse / Mythologie Moyen Orientale
MANGO JEUNESSE-Hors Collection, 6/2010 — 350 p., 18 € — Ser. : Wariwulf 2
COUVERTURE : Jean-Sébastien Rossbach
Précédentes publications :
● Les Intouchables, 10/2009 — 328 p., 24.95$ canadiens
● Québec Loisirs, 12/2009 — 328 p., 19.95$ canadiens
Critiques :
www.fantasy.fr (Emmanuel Beiramar-Aux origines de la Bête. Interview)
→ Après avoir fait une apparition remarquée dans le domaine de la Fantasy pour la jeunesse avec le cycle d’Amos Daragon, d’abord au Québec, aux éditions des Intouchables, puis en France chez Michel Lafon, avec une réédition chez Pocket, l’auteur québécois Bryan Perro est revenu avec un nouveau cycle, celui de Wariwulf, qui allie avec bonheur la Fantasy avec l’une des mythes fondateurs du fantastique, celui du loup-garou. L’idée lui en est venue lors d’un voyage en Transylvanie, sur les traces du mythique comte Dracula, comme il l’explique dans une entrevue accordée au site www.fantasy.fr/ . On connaissait tout sur Vlad l’Empaleur et l’origine du mythe des vampires, alors que rien n’existait sur la genèse des loups-garous, une créature du bestiaire fantastique profondément enracinée dans le légendaire québécois. Il décida alors de remédier à ce manque en créant le personnage du Râjâ, premier représentant de la race supérieure des loups-garous alliant l’intelligence de l’homme et la force de l’animal, qui a vu le jour dans une Byzance mise à feu et à sang par l’armée de loup de sa mère, la reine Electra. Un être dont Börte Tchinö, la déesse des loups, attendait la naissance depuis des siècles, et dont la formidable épopée s’est déjà développé au cœur du pays des Thraces, des Byzantins et des Babyloniens, avant d’atteindre dans ce second volume les rivages de la prospère Egypte. Agé à présent de 14 ans le fils de la reine Electra est peu aimé de ses sujets Thraces de Veliko Tarnovo qui lui reprochent son physique repoussant. Pourtant, il parvient à se lier d’amitié avec la jeune Misis, qu’il doit pourtant quitter afin d’accomplir son rêve le plus cher : partir à la découverte de l’Egypte. Accompagné de son mentor Sénorisis, l’enfant-loup se trouve bientôt séparé de lui par une violente tempête qui l’envoie directement entre les mains du pharaon Merenptah. Ce dernier, impressionné, le prend pour la puce Osiris-Path, la puce d’Osiris, une créature envoyée par les dieux pour venir au secours d’une Egypte mal en point, et en fait l’un de ses fidèles conseillers. Cependant, lors d’une expédition dans un royaume ennemi, le Râjâ commet un infanticide qui le condamne à l’exil. Réfugié dans de lointaines forêts, il devient chef d’une tribu cannibale et finit par retrouver Sénorisis. Ensemble ils reviennent à Veliko Tarnovo où ils apprennent la mort de la reine et où le Râjâ se met en quête de sa seule amie, la troublante Misis. La suite d’un cycle prévu actuellement en huit volumes qui s’efforce d’aborder la figure du loup-garou, non sous l’angle restrictif de la sauvagerie, mais à travers une dimension plus humaine donnant à sa légende une plus grande crédibilité qui pourrait plus tard faire l’objet d’une adaptation cinématographique mettant en avant un mythique peuple des loups-garous surgi des sables du désert, comme ce fut un peu le cas avec le peuple des femmes-panthères dans le remake du film La Féline de Tourneur par Paul Schrader, en 1982.
Les autres titres de la série :
1.Le premier des Râjâ
2.Les enfants de Börte Tchinö
Les couvertures des éditions québécoises