dimanche 31 juillet 2011

 Soldat de pierre T. 1
(Roman) Dark Fantasy
AUTEUR : Glen COOK (Usa)
EDITEUR : J'Ai Lu-Fantasy 9550, 4/2011 — 416 p., 8,40 €
SERIE : Les annales de la Compagnie Noire 10a
TO : Black Company 10.Glitering stones 4. Soldiers live, Tor, 6/2006
TRADUCTION : Franck Reichert
COUVERTURE : Johan Camou
Précédentes publications :
L'Atalante-La Dentelle du Signe, 1/2006 — 379 p., 17,10 €   — Couv.: Didier Graffet 
in Les livres de la Pierre Scintillante 2, L’Atalante-La Dentelle du Signe, 3/2008
Critiques : http://www.actufs.com/ (Magda Dorner) ; Faeries 22 (Simon Sanahujas) ; Ravage 34 (Mélanie Frerich-Cigli) ; Science-Fiction Magazine 48 (Emmanuel Collot)
→ Les deux autres tomes du Soldat de pierre, volume 4 du cycle de La pierre scintillante, montre comment il est difficile de terminer une série. D’autant plus avec la Compagnie Noire car, tant qu’il restera un soldat vivant, le mythe pourra se perpétuer. Pourtant ce 10ème opus, scindé en deux tomes dans sa traduction française, pourrait bien être le dernier, du moins pour l’instant, car si Glen Cook a bien en tête deux autres romans pour le cycle, il ne les a pas encore écrit. Nous retrouvons nos anti-héros préférés installés dorénavant dans le Pays des Ombres Inconnus. Après les vicissitudes des derniers opus, certaines choses sont repris leur place. Roupille et Sahra sont parvenus à réveiller les prisonniers de la Plaine Scintillante et le vieux Toubib a repris ses annales. A présent ces mercenaires qui ont appris à se battre pour leur propre compte recrutent et se dirigent vers le Khatovar, l’Eldorado de tous les combattants, le monde d’origine de toutes les Compagnies Franches. Mais face la guerre n’est pas loin car Kina, la déesse des ténèbres, n’en a pas fini avec eux, ni avec le monde d’ailleurs, qu’elle rêve d’éradiquer en cette Année des Crânes qui prend comme un air d’apocalypse millénariste. A ses côtés la Fille de la Nuit et les Félons, Volesprit et Narayan Sing, préparent des jours sombres aux humanités en perdition qui peuplent ce monde de désespoir. Mais la Compagnie n’a pas dit son dernier mot. En son sein, le jeune Tobo a pris la place des vieux sorciers, et les soldats ont toujours ferraillé au fond du cœur la même soif de batailles, le même besoin d’exorciser leurs vieux démons et d’en affronter de nouveaux. Le tout nous offre une fin en apothéose, mélange de military fantasy et d’épopée crépusculaire ponctuée par les profondes réflexions philosophiques d’êtres tiraillés par leur humanité entrée au service d’une Histoire qui n’en finit plus de dérouler ses pages parfois transcendées de divines apparitions. Et dire que depuis le premier tome l’intérêt n’a jamais faibli ! Alors n’hésitons pas à classer cette série dans les œuvres majeures de la fantasy, toutes époques confondues.
Les autres titres de la série :
1.La Compagnie Noire
2.Le château noir
3.La Rose Blanche
4.Jeux d'ombre
5.Rêves d'acier
6.La pointe d'argent
7.Saisons funestes
8a.Elle est les ténèbres 1
8b.Elle est les ténèbres 2
9a.L'eau dort 1
9b.L'eau dort 2
10a.Soldats de pierre 1 
10b.Soldats de pierre 2
Les livres du Nord
Les livres du Sud
Les livres de la Pierre Scintillante
Les livres de la Pierre Scintillante 2
Autre couverture :

  Racines
(Roman) Aventures Fantasy
AUTEUR : Robin HOBB (Usa)
EDITEUR : France Loisirs-Fantasy, 2/2011 — 341 p., 8,95 €
SERIE : Le soldat chamane 8
TO : Renegade's magic, Eos, 1/2008
TRADUCTION : Arnaud Mousnier-Lompré
COUVERTURE : Didier Graffet
Précédente publication :
Pygmalion-Fantasy, 3/2010 — 312 p., 21,90 € — Couv. : John Howe
Réédition :
J'Ai Lu-Fantasy 9520, 4/2011 — 288 p., 7,50 € — Couv. : Vincent Madras
Critiques : www.phenixweb.net (Channe) ; www.yozone.fr (François Schnebelen & Nicolas Soffray)
Prisonnier de son propre corps, Jamère n'a pu empêcher son double, Fils-de-Soldat, de lancer l'assaut contre Guetis. Pour l'Opulent, l'échec de cette entreprise s'ajoute aux autres : la construction de la route du Roi se poursuit, la danse de Kinrove a enlevé Likari à Olikéa, le fort de Guetis est toujours debout... Pire, ses deux personnalités continuent de se disputer la maîtrise de son corps. Seul Kinrove, l'Opulent des Opulents, peut l'aider à fusionner ces deux parts de lui-même. Grâce à une danse magique, il parvient à unifier les esprits de Fils-de-Soldat et de Jamère Bruvelle. Débute alors pour l'esprit de ce dernier un voyage spirituel qui l'entraîne successivement auprès de sa tante qui lui parles des croyances ocellionnes, l'autre chez sa sœur, qui lui indique l'emplacement d'un gisement d'or. De retour dans son corps enfin unifié, Jamère est à l'article de la mort, Attaché par les ocellions à un arbre dans lequel son âme se transfère, il reçoit la visite du dieu Orandula dont il a naguère troublé le repos. Mais, au lieu de s'emparer de son corps, comme prévue, la divinité le libère de l'emprise de la magie et Jamère se retrouve tel qu'il était lors de son arrivée à l'école de la cavalla. Désormais rejeté les ocellions, il rrrrretourneis pour retrouver ses anciens amis Quésit, Epine et Spic avec qui il organise l'évasion arrêtée pour meurtre. C'est avec elle qu'il s'enfuie vers l'est pour rejoindre sa famille rendue riche par la découverte de l'or dont lui avait parlé sa sœur, découverte qui a également conduit les troupes royales à abandonner la construction de la fameuse route source de discorde pour les ocellions. La traductionu troisième tome de Renegade's magic, qui marque la fin de cette nouvelle série que nous devons à la créatrice des cycles de L'Assassin royal, des Aventuriers de la mer et de La cité des anciens dont les intrigues se déroulent toutes dans le même univers.
Les autres titres de la série :
1.La déchirure
2.Le cavalier rêveur
3.Le fils rejeté
4.La magie de la peur
5.Le choix du soldat
6.Le renégat
7.Danse de terreur
8.Racines
Autres couvertures :
  Racines
(Roman) Aventures Fantasy
AUTEUR : Robin HOBB (Usa)
EDITEUR : J'Ai Lu-Fantasy 9520, 4/2011 — 288 p., 7,50 €
SERIE : Le soldat chamane 8
TO : Renegade's magic, Eos, 1/2008
TRADUCTION : Arnaud Mousnier-Lompré
COUVERTURE : Vincent Madras
Précédentes publications :
Pygmalion-Fantasy, 3/2010 — 312 p., 21,90 € — Couv. : John Howe
France Loisirs-Fantasy, 2/2011 — 341 p., 8,95 € — Couv. : Didier Graffet
Critiques : www.phenixweb.net (Channe) ; www.yozone.fr (François Schnebelen & Nicolas Soffray)
Prisonnier de son propre corps, Jamère n'a pu empêcher son double, Fils-de-Soldat, de lancer l'assaut contre Guetis. Pour l'Opulent, l'échec de cette entreprise s'ajoute aux autres : la construction de la route du Roi se poursuit, la danse de Kinrove a enlevé Likari à Olikéa, le fort de Guetis est toujours debout... Pire, ses deux personnalités continuent de se disputer la maîtrise de son corps. Seul Kinrove, l'Opulent des Opulents, peut l'aider à fusionner ces deux parts de lui-même. Grâce à une danse magique, il parvient à unifier les esprits de Fils-de-Soldat et de Jamère Bruvelle. Débute alors pour l'esprit de ce dernier un voyage spirituel qui l'entraîne successivement auprès de sa tante qui lui parles des croyances ocellionnes, l'autre chez sa sœur, qui lui indique l'emplacement d'un gisement d'or. De retour dans son corps enfin unifié, Jamère est à l'article de la mort, Attaché par les ocellions à un arbre dans lequel son âme se transfère, il reçoit la visite du dieu Orandula dont il a naguère troublé le repos. Mais, au lieu de s'emparer de son corps, comme prévue, la divinité le libère de l'emprise de la magie et Jamère se retrouve tel qu'il était lors de son arrivée à l'école de la cavalla. Désormais rejeté les ocellions, il rrrrretourneis pour retrouver ses anciens amis Quésit, Epine et Spic avec qui il organise l'évasion arrêtée pour meurtre. C'est avec elle qu'il s'enfuie vers l'est pour rejoindre sa famille rendue riche par la découverte de l'or dont lui avait parlé sa sœur, découverte qui a également conduit les troupes royales à abandonner la construction de la fameuse route source de discorde pour les ocellions. La traductionu troisième tome de Renegade's magic, qui marque la fin de cette nouvelle série que nous devons à la créatrice des cycles de L'Assassin royal, des Aventuriers de la mer et de La cité des anciens dont les intrigues se déroulent toutes dans le même univers.


Les autres titres de la série :
1.La déchirure
2.Le cavalier rêveur
3.Le fils rejeté
4.La magie de la peur
5.Le choix du soldat
6.Le renégat
7.Danse de terreur
8.Racines
Autres couvertures :

John Lang Bibliographie

LANG John (Fr)
Pseudo = Pen of Chaos
Né à Douarnenez en 1972, John Lang fait ses études à Paris avant de se consacrer à sa passion pour la lmusique, le punk et le métal, puis le folk pour colmpléter ses profondes influences irlandaises. Puis, inspiré par les sketchs de François Pérusse et les fantastiques aventures de Kalon il lance la saga MP3 du « Donjon de Naheulbeuk » dont il réalise écriture, enregistrement, mixage et distribution. Le succès de cette série humoristique l'amnènera à la déliner en bandes dessinées puis en romans.
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
Le donjon de Naheulbeuk (Octobre & J'Ai Lu)
1.La couette de l'oubli
2.L'orbe de Xaraz
3.Le conseil de Suak
Livres
Le bouclier obscur (Rivière Blanche) avec François-Xavier Delmott
Articles
« Interview de John Lang » par Jérôme Vincent et Pierre Demetz sur le site www.actusf.com, 10/2009
Bandes dessinées
Le donjon de Naheulbeuk (Clair de Lune) avec Marion Poinsot
1.Première saison, partie 1
2.Première saison, partie 2
3.Deuxième saison, partie 1
4.Deuxième saison, partie 2
5.Deuxième saison, partie 3
6.Deuxième saison, partie 4
7.Troisième saison, partie 1
8.A la plage
Les Arcanes de Naheulbeuk, l'arrière-boutique de la terre de Fangh (Clair de Lune) avec Marion Poinsot
1.Bière, monstre et bière
2.Des boudins et des elfes
3.La vie d'aventurier

L'orbe de Xaraz
(Roman) Light Fantasy
AUTEUR : John LANG (Fr)
EDITEUR :J'Ai Lu-Fantasy 9503 — 448 p., 8 €
SERIE : Le donjon de Naheulbeuk 2
COUVERTURE & ILLUSTRATIONS : Marion Poinsot
Précédente publication : Octobre-La Croix des Fées, 1/2009 — 384 p.,19,50 € — Couv. & ill. : Marion Poinsot
Prix : Merlin 2010
Critiques : http://www.elbakin.net/ (Gillossen)
D'abord un feuilleton ne MP3, la saga humoristique du Donjon de Naheulbeuk c'est ensuite déclinée en bandes dessinées avant de se transformer en roman avec le succès inattendu du premier opus de la série, La couette de l'oubli. Aujourd'hui cette série narrant les pérégrinations d'un groupe d'aventuriers typiques de jeu de rôle (l'elfe, la magicienne, le barbare, l'ogre, le voleur, et j'en passe) revient avec un second tome tout aussi déjanté. Bien qu'ayant sauvé le monde du retour des Dlul les héros les moins doués de la terre de Fangh sont toujours aussi pauvres et démoralisés. Pire, au fil de fuites éperdues entrecoupées de mauvaises rencontres, ils finissent par perdre l'un d'entre eux qui a eu la mauvaise idée de mourir suite à un banal accident. Sans point de destin à sa disposition, seul un puissant sortilège peut le ramener à la vie. Remettant la dissolution de la Compagnie des Fiers de hache à plus tard ceux qui ont partagés ses aventures décident de se rendre à Walrog la cité des plus grands magiciens afin de tenter un très onéreux rituel de résurrection et de se lancer dans la quête de la fameuse Orbe de Xaraz. Mais, sitôt arrivés là-bas, ils se retrouvent embarqués dans un sordide complot les envoyant sur une mission bidon se déroulant lors d'un matche de footboal. Bien entendu rien ne se passe comme prévu, à un tel point que les Fiers de hache finiront même par attaquer un mauvais donjon sans que cela ne les empêche, une fois de plus, de sauver le monde... bien malgré eux. Un second tome sans surprise rythmé par les illustrations de Marion Poinsot, également auteur de la couverture, et les désormais célèbres bulletins cérébraux nous renseignant sur les états d'âmes successifs des principaux protagonistes du livre. Trois cartes accompagnent le roman ainsi que des annexes constituées de divers rapports. On notera également le retour d'anciens personnages tels que le Paladin ou de Zangdar, l'ancien propriétaire du donjon de Naheulbeuk et les habituelles références à des films cultes (Retour vers le futurI) ou à des séries télévisées (Kameloot).
Les autres titres de la série :
1.La couette de l'oubli
2.L'orbe de Xaraz
3.Le conseil de Suak

samedi 30 juillet 2011

Neil Gaiman Bibliographie

GAIMAN Neil (Gb)
Né en 1960 en Angleterre, Neil Gaimain vit actuellement aux Etats-Unis où il a situé le cadre de sa série « American Gods » Il s’est illustré dans la littérature pour enfants et dans le fantastique et de nombreuses de ses œuvres ont été adaptées en Bd, comme « The sandman » ou au cinéma, pour le féerique « Stardust »
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Séries
Américan Gods
American Gods (Au Diable Vauvert)
Le monarque de la vallée (nouvelle)
Livres
Coraline (Albin Michel)
Des choses fragiles et autres merveilles (Au Diable Vauvert) Recueil
Neverwhere (J'Ai Lu)
Stardust (J'Ai Lu)
Nouvelles
Le monarque de la vallée (in Légendes de la Fantasy, anthologie Pygmalion)
Le problème de Susan (in Des choses fragiles, Au Diable Vauvert)
Une étude en vert (in Des choses fragiles, Au Diable Vauvert)
Articles de Neil Gailman
● « Du conte de fées » sur le site www.elbakin.net, 10/2207 (Tr. : Altan)
« Mon conte de fées, Stardust » sur le site www.elbakin.net, 10/2207 (Tr. : Altan)
Articles sur Neil Gailman
● « Entretien avec Neil Gaiman » par Stéphane Thiellement in Chimères 42, 1/1999.
● « Interview à propos de Neverwhere » par Benoît Domis in Ténèbres 5, 1/1999 (Tr. : Elton DeBiani)


Neverwhere
(Roman) Dark Fantasy / Univers parallèles
AUTEUR : Neil GAIMAN (Gb)
EDITEUR : J'Ai Lu-Fantastique 9477, 2/2011 — 380 p., 7,60 €
TO : Neverwhere, BBC Books, 1996
TRADUCTION : Patrick Marcel
COUVERTURE : Photomontage
Précédentes publications :
● J'Ai Lu-Millénaire, 10/2008 — 364 p.79 Frs — Couv. : Dave McKean
J'Ai Lu-Fantastique 5613, 4/2001 — 352 p., 6,80 € — Couv. : Photonica
Au Diable Vauvert, 5/2010 (version inédite en France présentée sous deux couvertures) — 504 p., 20 € — Couv. 1 : Olivier Fontvieille — Couv. 2 : Françoise Perrin
Critiques : Bifrost 10 (André-François Ruaud) ; Galaxies 3°série 22 (Lionel Davoust) ; http://www.noosfere.com/ (Pascal Patoz & Bruno Para) ; Phénix 50 (Christophe Corthouts)
C’est avec ce livre que Neil Gaiman ouvrait le bal de la nouvelle collection Millénaires en 1998. Parfait exemple de la nouvelle vague du Fantastique qui déferle sur les pays anglo-saxons ce 1er roman du déjà célèbre scénariste de la série Sandman, auteur de nombreuses nouvelles publiées dans différentes anthologies, fut à l’origine le scénario d’une série télévisée qui remporta un grand succès lors de sa diffusion par la BBC, bien que les changements apportés en la circonstance n’aient pas été à la mesure des espérances de l’auteur. Le récit se focalise sur le personnage de Richard Mayhew, perdu dans un univers londonien où il traîne son existence minable et désenchantée. Jusqu’au jour où il va secourir Porte, une énigmatique jeune fille gisant sur le trottoir l'épaule ensanglantée, et qui le supplie de ne pas la conduire à l'hôpital. Dés lors celle-ci lui fera découvrir une Londres souterrain d'égouts et de couloirs calqués sur les plans du métro. Un Londres de déshérités, hanté par toutes sortes de créatures et invisible à la société de consommation de la surface. Devenu à son tour transparent pour son entourage, un peu comme le héros d’un épisode de la 4° Dimension, Richard va entraîner le lecteur dans un univers peuplé d’êtres magiques, où les rats communiquent avec les humains et jouent un rôle prépondérant au sein de la hiérarchie de ce ville d'En-Bas envers du Londres de la surface. Un univers traversé par des entités mystiques et des assassins sans pardon, merveilleux exemple d’une fantasy urbaine qui réinvente une capitale de l’Angleterre maléfique et envoûtante, comme le fut la Londres victorienne décrite dans les ouvrages de la fin du XIX° siècle. Il est à noter que la version française, largement révisée, est publiée en 1er parution mondiale, et que ce roman va prochainement faire l’objet d’une adaptation cinématographique. Souhaitons lui autant de bonheur que le Cabale de Clive Baker, en espérant qu’une chaîne française diffuse enfin la série dont elle a fait l’acquisition. La réédition, sous une autre couverture, de cette édition de poche J'Ai Lu qui nous permet de retrouver cette Londres magique de l'autre-côté du miroir qu'affectionnent tant les britanniques et que l'ont peut appréhender sous des formes différentes dans les Harry Potter de Rowling ou dans le superbe Lombres de Chiéna Meville.



  1794
(Roman) Fantasy Historique
AUTEUR : Pierre BORDAGE (Fr)
EDITEUR : J'Ai Lu-Fantasy 9476, 2/2011 — 544 p., 9,90 €
SERIE : L'Enjolimeur 4
COUVERTURE : Vincent Madras
Précédente publication : L'Atalante-La dentelle du Signe, 5/2006 — 480 p., 20,90 € — Couv. : Gess
Critiques : http://www.actusf.com/ (Laure Ricote) ; http://www.cafardcosmique.com/ (Nolive)
→  La suite et la fin des aventures d’Emile, alias Milo, un enfant trouvé que l’on dit fils de fée, c'est-à-dire enjolimeur, qui fut élevé dans le bocage vendéen par un prêtre ébloui par les idées des Lumières et de Cornuaud, alias Belzébuth, ancien marin à bord d’un négrier envoûté par une sorcière vaudou qui le pousse à assassiner pour étancher sa soif de vengeance envers les hommes blancs. Bien qu’armée de la dague de la fée Mélusine, Emile est tombé entre les mains des adeptes de la secte Mithra, la religion des légionnaires romains, qui voient en lui l’élu, l’Atar de la fin des temps, alors qu’il n’a pensé jusqu’ici qu’à retrouver Perette, la femme qu’il aime le plus au monde. Cornuaud, de son côté, a quitté le Paris de la révolution pour se diriger vers Nantes, traversant une Vendée soumise au déferlement des colonnes infernales, tout en essayant d’échapper aux griffes de la sorcière qui couvre ses mains de sang. Royaliste ou révolutionnaire, au gré du vent, il participe à cette folie ambiante des années d’après la révolution où le pouvoir en place a été perverti par un puissant mouvement occulte, et nous entraîne dans une France à feu et à sang que Pierre Bordage restitue avec brio, mêlant la crédibilité du roman historique à la magie de la Fantasy avec Petit Peuple, sirènes et diverses créatures issues du folklore chrétien. Un roman âpre et sans concession qui revient sur l’une des nombreuses périodes noires de notre pays, marquée par des luttes fratricides ainsi que par le conflit entre le rationalisme des Lumières et le mysticisme hérité des temps anciens qui profite de la tyrannie dogmatique imposée par des chantres de la modernité trop hâtivement coupé de leurs racines, pour tenter d’imposer la version la plus archaïque et dangereuse des religions du passé. A noter qu’il existe une version reliée des trois volumes à 59,90 €.
Les autres titres de la série :
1.1792
2.1793
3.1794
Autre couverture :

Claude Merle Bibliographie

MERLE Claude (Fr)
Pseudonyme = David Hudson, Patrick Bruno, Renaud Paris
Ancien professeur d’histoire né en 1938, qui s’est lancé dans l’écriture pour la jeunesse et qui compte plus d’une centaine de livres à son actif, incluant des romans historiques, romans sentimentaux, romans jeunesse,romans d’aventures…
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Livres
Lancelot (Bayard Jeunesse)
Ulysse (Bayard Jeunesse)
 Ulysse
(Roman) Jeunesse / Mythologie grecque
AUTEUR : Claude MERLE (Fr)
EDITEUR : Bayard Jeunesse-Héros de Légendes, 2/2011 — 160 p., 5,20 €
→ Après avoir combattu les Troyens, Ulysse et ses guerriers embarquent pour Ithaque, leur île natale. Ils devront surmonter bien des périls : les flots déchaînés des tempêtes, la cruauté des terribles cyclopes, les sortilèges de Circé la magicienne... Mais l'épreuve la plus redoutable est d'affronter la colère de Poséidon, le dieu des mers, qui a juré leur perte. Une nouvelle adaptation de ce célèbre récit d'Homère sous la plume de Claude Merle, ancien professeur d'histoire Claude Merle est l'auteur, sous divers pseudonymes, de plus de 120 ouvrages pour la jeunesse dans des genres différents : aventure, fantastique et historique. Un livre venant s'inscrire dans une collection ayant déjà accueilli des héros prestigieux tels que : Lancelot, Robin des Bois, Vercingétorix, Tristan et Yseut, Spartacus et Alexandre le Grand.

Marie-Hélène Delval Bibliographie

DELVAL Marie-Hélène (Fr)
Marie-Hélène Delval est née près de Nantes en 1944. Ayant commencé à écrire des histoires pour les tous petits dans diverses revues, elle s’est ensuite essayée aux romans pour la jeunesse avec un égal succès avant de devenir directrice littéraire chez Bayard Editions
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
Les dragons de Nalsara (Bayard Jeunesse)
1.Le troisième œuf
2.Le plus vieux des dragonniers
3.Complot au palais
4.La nuit des Elusims
5.La bête des profondeurs
6.La colère de la strige
7.Le secret des magiciennes
8.Les sortilèges de Nalsara
9.La citadelle noire
10.Aux mains de sorciers
11.Les maléfices du marécage
12.Dans le ventre de la montagne
Nouvelles
Celle-qui-dort (in Je Bouquine 28)
Les maléfices du marécage
(Roman) Jeunesse / Dragons
AUTEUR : Marie-Hélène DELVAL (Fr)
EDITEUR : Bayard Jeunesse-Poche, 2/2011 — 94 p., 4,90 €
SERIE : Les dragons de Nalsara 11
COUVERTURE & ILLUSTRATIONS : Alban Marilleau
→ Cham et Dhydra ont réussi à s'enfuir de la Citadelle Noire. Ils traversent le Territoire des Addraks en direction du sud, dans l'espoir de rejoindre le royaume d'Ombrune. Mais la route est longue et dangereuse : pour atteindre les Montagnes du Nord, qui marquent la frontière entre les deux pays, la mère et le fils devront passer par un inquiétant marécage tandis que les guerriers Addraks avec Darkat à leur tête monté sur son horrible strige sont toujours sur leur piste ayant pour consignes de les ramener morts ou vifs au terrible Conseil des Sorciers. Ne s'accordant que peu d'instants de répit Cham et Hydra finissent par croiser la route d'Igrid, une fillette rousse de l'âge de Cham, qui les conduit auprès du Libre Peuple habitant au cœur de la montagne. Là, ils reçoivent l'aide de Nastrad, le chaman de la communauté, qui entend les soustraire à la traque des addraks. Mais Cham, désireux d'impressionner la ravissante Igrid, utilise sans réfléchir la magie noire. Immédiatement, il révèle sa présence à la strige qui arrive avec Darkat. Heureusement, en unissant leurs pouvoirs, Hydra, les deux enfants et Nastrad parviennent à mettre le sorcier en déroute. Dés lors il leur faut reprendre sans plus tarder la route d'Ombrune. Un titre à, ne pas confronde avec celui du n°58 de la série Eclipso mettant en scène une aventure du célèbre Homme-Chose scénarisépar Doug Moench et dessiné par Jim Craig.
Les autres titres de la série :
1.Le troisième oeuf
2.Le plus vieux des dragonniers
3.Complot au palais
4.La nuit des Elusims
5.La bête des profondeurs
6.La colère de la strige
7.Le secret des magiciennes
8.Sortilèges sur Nalsara
9.La citadelle noire
10.Aux mains des sorciers
11.Les maléfices du marécage
12.Dans le ventre de la montagne

vendredi 29 juillet 2011

Gaël Bordet Bibliographie

BORDET Gaël (Fr)
Gaël Bordet est né en 1975. Après avoir passé son enfance en Afrique, il abandonne pour un temps ses rêves d'aventures pour devenir sociologue avant de découvrir qu'il y a un autre moyen d'assouvir sa pasison : écrire les histoires extraordinaires qu'il aurait aimé vivre. « Le cas Rubis C. » premier volume de la série Petits contes à régler paru chez Bayard Jeunesse est son premier roman
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
Petits contes à régler (Bayard Jeunesse)
1.Le cas Rubis C.
Le cas Rubis C.
(Roman) Jeunesse / Merveilleux / Univers parallèles
AUTEUR : Gaël BORDET (Fr)
EDITEUR : Bayard Jeunesse-Millézime, 2/2011 — 431 p., 11,90 €
SERIE : Petits contes à régler
Depuis qu'ils ont été recrutés par le Cyclone, un organisme secret, Hector, Sybille, Helen et Jason ne sont plus tout à fait des adolescents comme les autres. Leurs missions ? Infiltrer les mythes et les contes de fées afin d'enquêter sur des phénomènes étranges. Pour leur baptême du feu, le Cyclone les envoie dans la forêt de Fontainebleau. Ils y découvrent le corps inanimé de la célèbre Rubis C. Or, cet ensorcellement met en péril Le petit chaperon rouge, l'un des contes les plus populaires de Perrault, menaçant l'équilibre de notre propre réalité. La principale suspecte est identifiée : il s'agit de Pandora, un ex-agent, âgée de quinze ans. Saz dernière mission dans les Royaumes de Perrault l'a gravement perturbée, au point qie les Moires qui agissent au sein du Cyclone, section mythIC (Mythes, imaginaires et contes) doivent se rédoudre à applique rsur elle le terrible rituel de l'amnésia. Cependant, Pandora n'est pas décidé e à se laisser faire, et elle parvient à s'échapper, puis à trouver refuge dans les Royaumes Imaginaires. Des Royaumes où les nouvelles recrues vont rencontrer pas mal de problèmes. D'abord c'est Hector qui disparaît lors du voyage en somnambule. Ensuite ils font la connaissance de Cendrillon, élué nouvelle régente pour cinq ans, qui est devenue invivable et qui est impliquée avec une mystérieuse femme maquée et l'abbé Faydit dans une dangereuse conspiration mettant les Royaumes de Perrault en péril. Un premier tome rondement mené qui permet aux jeunes lecteurs de s'impérégner d'un méllange de mythologie et de contes de notre enfance avec toutes sortes de créatures et de procédés magiques rendant le récit passionnant de bout en bout.

Joseph Delaney Bibliographie

DELANEY Joseph Henry (Gb)
Pseudo = J.H. Haderack
Joseph Delaney est un auteur de science-fiction et de fantasy britannique (à ne pas confondre avec l’écrivain de science-fiction américain Joseph Henry Delaney, né en 1932 et mort en 1999) qui débuta sa carrière avec un roman de sf érotique écrit sous le pseudonyme de J.K. Haderack. Il a ensuite obtenu un grand succès dans le domaine de la littérature pour adolescents avec The Wardstone Chronicles, une trilogie mêlant fantastique et fantasy.
BIBLIOGRAPHIE (évolutive)
Série
L'Epouvanteur (Bayard Jeunesse)
1.L’apprenti Epouvanteur
2.La malédiction de l’Epouvanteur
3.Le secret de l’Epouvanteur
4.Le combat de l’Epouvanteur
5.L’erreur de l’Epouvanteur
6.Le sacrifice de l’Epouvanteur
Articles
« Frissons dans le dos des ados » critique de L’Aprenti Epouvanteur par Françoise Dargent in Le Figaro du 10/07/2008.

Le cauchemar de l'épouvanteur
(Roman) Jeunesse / Dark Fantasy
AUTEUR : Joseph DELANEY (Usa)
EDITEUR : Bayard Jeunesse-Hors Collection, 2/2011 — 350 p., 12,90 €
SERIE : L'Epouvanteur 7
TO : The warstone chronicles 7.The spook's nigthmare, Bodley Head Children's Book, 5/2010
TRADUCTION : Marie-Hélène Delval
COUVERTURE : David Frankland
→ La guerre qui faisait rage au sud du Comté a gagné l'ensemble du pays. C'est ce que découvre à leur retour de Grèce Tom Ward, l'Epouvanteur, et son apprenti John Gregory, en trouvant la maison de Chipenden réduite en cendres avec tout ce qu'elle contenait, et notamment sa précieuse bibliothèque. L'Epouvanteur décide de partir, d'autant plus que, durant leur absence, les sorcières ont libéré Lizzie l'Osseuse que Tom Ward avait réussi à enfermer dans une fosse, En compagnie d'Alice et de trois chiens, Griffe, sang et Os, ils partent donc pour l'île de Mona. Mais l'endroit est placé sous la coupe du cruel Lord Barrule, un redoutable chaman qui affectionne les combats de chien et qui utilise pour se faire obéir les services d'une buggane, un démon capable d'absorber la force vitale de ses victimes. Là cependant ils sont rattrapés par Lizzie l'Osseuse dont les pouvoirs sont parvenus à leur apogée. Capturés et accusés de sorcellerie, Alice et Tom ne doivent cependant leur salut qu'à l'intervention de Lizzie qui, dans sa soif de puissance, tue Lord Barrule, car elle entend devenir la reine de Mona. Bien qu'ayant fuit dans les labyrinthes où se terre le buggane, les deux jeunes gens doivent affronter la dangereuse sorcière qui, utilisant ses fantastiques pouvoirs, a soumis l'armée de l'île tout en terrorisant ses habitants, et qui a également fini par capturer l'Epouvanteur. Afin de le délivrer et de sauver l'île de cette diabolique domination, Tom et Alice vont devoir affronter la démoniaque souveraine.
Les autres titres de la série :
1.L'apprenti Epouvanteur
2.La malédiction de l'Epouvanteur
3.Le secret de l'Epouvanteur
4.Le combat de l'Epouvanteur
5.L'erreur de l'Epouvanteur
6.Le sacrifice de l'Epouvanteur
7.Le cauchemar de l'Epouvanteur