dimanche 26 mai 2013



La romance de Ténébreuse. Intégrale 2
(Recueil) Space Fantasy
AUTEUR : Marion Zimmer BRADLEY & Mercedes LACKEY (Usa)
EDITEUR : Pocket-Science-Fiction 7133, 3/2013 — 919 p., 13,90 €
TRADUCTION : Simone Hilling
COUVERTURE : Miguel Coimbra
SOMMAIRE :
Le loup des Kilghard (Two to conquer, 1980)
Les héritiers d'Hammefell (The heirs of Hammerfell, 1989)
Redécouverte (Rediscovery, 1993) avec Mercedes Lackey
Les édtions Pocket ont eu la bonne idée depuis quelques mois de reprendre en intégrale la série de la Romance de Ténébreuse de Marion Zimmer Bradley. Pour les rares lecteurs épris de SF qui n'auraient lu aucun romans de ce cycle, faut impardonnable à mon sens, un petit historique... Cottman IV, alias Ténébreuse, est une planète pourvue d'une atmosphère respirable et d'un écosystème plus ou moins terrestre sur laquelle s'est écrasé un astronef humain ayant dévié de sa trajectoire. Confronté à un climat rigoureux et à de dures conditions de vie, l'équipage et les colons que le navire transportait, parviennent à survivre en oubliant peu à peu leurs origines terrestres et en fondant une civilisation rurale assez semblable au monde médiéval qui se mêla au quelques races intelligence autochtones. L'originalité de cette civilisation réside dans les Comyn, le dirigeants de grands domaines proches des montagnes qui, grâce à des pierres bleues nommées les matrices et par la pratique de l'eugénisme, avaient développé de pouvoirs pouvoirs psychiques basés sur l'utilisation du laran donnant ainsi naissance à une société où la puissance de l'esprit avait pris le pas sur la technologie. C'est dans cet univers exaltant que nous plonge le second tome de cette intégrale qui débute par Le loup des Kilghard. Le récit nous plonge au temps des Cent Royaumes dans le domaine du roi Ardrin d'Asturias. Forcé de s'assurer la neutralité des belliqueux royaumes voisins, le roi a promit sa fille Carlina à son neveu et fils adoptif, Bard Di Asturien. Cependant le jeune homme est doté d'un caractère plutôt volcanique qui lui attire vite l'inimitié de son entourage. Machiste, dévoré d'ambition et doté de redoutables capacités de guerrier, il finit par se faire exiler de la cour d'Asturias. Devenu mercenaire dans les royaumes voisins, il ne pense qu'à prendre sa revanche en revenant combattre le roi Ardrin tout en récupérant Carlina, sa promise. Un roman qui, pour une fois, contrairement aux autres titres, ne met pas en scène un homosexuel comme personnage principal et qui revient sur le fameux Pacte des Hastur, interdisant les armes autre que le contact dans tous les domaines de Ténébreuse. Le sonde titre sur recueil, Les héritiers d'Hammerfell continue de nous exiler au temps des Cents Royaumes, pour un voyage dans les Hellers, territoire situé à la frontière du domaine des Aldarans, où va se dérouler une terrible vendetta entre le clan des Hammerfell et celui des Storn. En effet, le duc d'Hammerfell, vient juste d'avoir deux jumeaux, Alaistair et Conn, de sa jeune femme Erminie, lorsque les troupes des Storn lancent contre son clan une attaque décisive. Dans sa fuite, Erminie perdu Conn, confié au vieux Markos, mais parvient à trouver refuge avec Alaistair, désormais héritier en titre du domaine d'Hammerfell, chez les seigneurs d'Hastur et de la Tour de Thendara. Cependant, dans les Hellers, Conn grandit et, quinze ans plus tard, il se lance dans une guérilla sauvage contre les Storn afin de récupérer sa couronne. Enfin Redécouverte, le troisième roman de ce recueil, co-écrit avec Mercedes Lackey, narre l'histoire de la reprise de contact de l'Empire Terrans avec les peuples de Ténébreuse. Tout commence avec la jeune et ambitieuse Leonid Hastur qui, alors qu'elle s'apprête à entrer en réclusion dans la Tour de Dalereuth pour devenir leronis, utilise son laran pour dégager les nuages qui l'empêche d'assister à une conjonction des quatre lunes de Ténébreuse. Une manipulation qui s'affiche sur les moniteur météorologiques installé sur l'un des satelites de Cottman IV par l'équipage du Minnessota, un vaisseau d'exploration de l'empire terrien. Frappé par disparition soudaine de cette tempête, les jeunes terriens David Lorne, Elizabeth Mackintosh et Ysaye, une informaticienne musicologue, empruntent une navette pour se livrer à une première exploration de la surface de Ténébreuse. Cependant, le vaisseau s'écrase dans les montagnes enneiges de la planète. Tandis que Léonie, découvre la première la présence des naufragés grâce à son laran, c'est Kermiac d'Aldaran, un grand seigneur des Hellers plutôt indépendant, qui vient à leur secours, alors que David, Elizabeth et Ysaye sont les premiers à pouvoir communiquer avec les ténébrans par l'intermédiaire de leurs pouvoirs psy latents. Un récit qui met en scène plusieurs personnages qui s'illustreront plus tard dans de nombreux autres romans du cycle.

L'homme des morts
(Roman) Horreur / Morts-Vivants
AUTEUR : V. M. ZITO (Usa)
EDITEUR : Calmann-Lévy-Orbit, 4/2013  — 369 p., 20.90 €
TO : The return man, Hodder & Stoughton, 2012
TRADUCTION : Patrick Imbert
COUVERTURE : Rhett Podersoo
L'ex docteur, Henry Marco est un chasseur de zombies. Depuis que l'infection s'est répandu sur les Etats-Unis et que les humains infectés ressuscitent en zombies cannibales, le territoire américain a été séparé en deux parties : à l'Est, la Zone Libre, complètement fermée, personne n'y entre et personne n'en sort ; à l'Ouest, la Zone Occupée, abandonnée au mort. Henry, bravant toutes les interdictions, parcourt cette dernière en achevant les morts-vivants que leurs familles l'ont chargé de retrouver afin de les envoyer dans un au-delà plus acceptable pour le genre humain et notre chasseur en tire fructueux business, tout en caressant l'espoir de retrouver sa femme , disparue depuis les premiers jours de l'épidémie. Un petit monde somme toute assez bien organisé que va bousculer Owen Osbourne, le directeur du BCO, le Bureau de Coordination des Opérations, un organisme gouvernemental qui fait la pluie et le beau temps au sein de Zone Libre. Pratiquant un impitoyable chantage Osbourne l'envoie sur les traces de l'un de ses anciens compagnons d'Internat, le docteur Roger Ballard qui poursuivait des expériences à la prison médicale de Sarsgard, en Californie, afin de développer un vaccin qui empêcherait les humains de ressusciter, avant de se faire mordre par l'un de ses patients et de disparaître complètement. Osbourne voudrait qu'Henry Marco lui ramène son cadavre, car il aurait expérimenté le vaccin sur lui-même, et comptait adjoindre au chasseur de zombies une troupe de soldats aguerris. Cependant celle-ci se fait décimer par Kheng Wu, un expert dans le combat rapproché en provenance de la République populaire de Chine qui compte bien récupérer les trouvailles de Ballard pour son pays. Ayant gagné la confiance de Marco, il s'engage avec lui dans un fantastique road moovie au sein des territoires infestés par les zombies, mais aussi parcouru par les Cavaliers,, une armée postapocalyptique enterrée dans les forêts de Californie composée d'ex-militaires pour la plupart entraînés et dangereux qui vivaient désormais de chasse et de pillage. Une sorte d'hommage aux romans de Richard Matheson et aux films de Romero qui, si elle n'est pas avare en scène vraiment gore, ne le met en avant car elles sont étroitement imbriquées au déroulement de l'intrigue et non placées comme faire valoir pour aficionados de bains de tripes et de sang. Assurément un livre dont on a du mal à abandonner la lecture lorsque on a commencé à feuilleter quelques pages et qu'il vaut mieux ne pas parcourir avant de s'endormir, à moins de se dire insensible à toutes sortes de cauchemars.

samedi 11 mai 2013

Une danse avec les dragons
(Roman) Dragon / Aventures Fantasy
AUTEUR : George R. R. MARTIN (Usa)
EDITEUR : Pygmalion-Fantasy, 1/2013 — 430 p., 19,90 €
SERIE : Le Trône de Fer 15
TO : A song of ice and fire 5.A dance with dragons, Bantam, 7/2011
TRADUCTION : Patrick Marcel
COUVERTURE : Gary Jamroz
Critiques : www.phenixweb.net (Chris de Savoie) – www.scifi-universe.com (Nicolas L.)
Avec Une danse avec les dragons se termine la traduction du 5ème opus de la série originale, A song of ice and fire, les deux précédents étant paru chez Pygamlion sous les titres de Le bûcher d'un roi et Les dragons de Meereen. Dans ce roman l'auteur nous fait prendre de plus en plus conscience de l'importance qu'il accorde aux personnages féminins au sein de son intrigue, tout en accentuant l'atmosphère fantastique qui régnait déjà sur l'ensemble du cycle. L’action se focalise donc tout d’abord sur Daenerys Targaryen, qui a été forcée d’épouser Hizdharhr zo Loraq, le fils d’une puissante famille de Meereen, et qui doit maintenant composer avec ses plus féroces adversaires, Yrukaz zo Yunzak, le chef suprême des forces de Yunkaï et les différents commandants des compagnies de mercenaires qui assiégeaient la ville, tout en s’occupant de ses dragons Viserion et Rhaegal enchaînés dans une arène de combat, Drogon ayant disparu dans la nature. Elle finira cependant par le retrouver au cours d’un sanglant spectacle de gladiateurs et à monter enfin sur dos pour disparaître dans le ciel, Yrukaz zo Yunzak trouvant la mort, écrasé dans la bousculade ayant suivi l’atterrissage du dragon. Pendant ce temps, un calme précaire règne sur Winterfell menacé par l’assaut des troupes du roi Stannis Baratheon qui sont seulement à trois jours de marche. Les sauvageons profitent de cette atmosphère lourde de menace pour faire échapper Arya Stark en compagnie de Theon Greyjoy, fils de Balon Greyjoy, lord Ravage de Pyk, qui revendiqua un temps la Couronne de Fer avant de mourir d’une mystérieuse maladie. Néanmoins, une partie d’entre eux acceptent de passer le mur pour aider la Garde de nuit et leur commandant Jon Snow à repousser l’attaque des Autres, les redoutables Marcheurs Blancs. A Meeren le roi Hizdhrarhr profite de la disparition de Daenerys, désormais seule avec Drogon et dont, il a annoncé la mort, pour reprendre les rennes du pouvoir et passer une alliance secrète avec la flotte de Volantris conduite par Victarion Greyjoy, le frère du roi Euron Greyjoy, qui a pour but de capturer Daenerys et ses dragons et qui désormais est sous l’influence du prêtre rouge Moquorro. A présent seul le vieux guerrier Ser Barristan Selmy, resté toujours fidèle à la reine, peut empêcher Hizdhrarhr de condamner le peuple de Meereen à l’esclavage. Il compte pour l’aider sur l’aide du prince de Dorne Quentyn Martell, mais celui-ci, devra payer cher sa tentative de libération des derniers dragons de Daenerys. De son côté, Tyrion, le rejeton nain des Lannister, après la mort de son maître Yezzan zo Qaggaz, victime de la jument pâle, la terrible peste qui ravage les rangs de assiégeants de Meereen, a rejoint avec Sol, une jeune naine saltimbanque, les troupes des Puînés, la plus ancienne troupe de mercenaires se battant sur le continent oriental auxquelles ils réussit tant bien que mal à s’intégrer. Plus loin, à Port-Réal, la reine Cersei Lannister après avoir subit l’expiation de ses pêchés voulue par la Grand Moineau lui imposant une procession nue dans les rue de la capitale, réintègre le Donjon Rouge et recommence à prendre confiance en son avenir. Et l’Hiver peut à peu descend sur le Mur recouvrant ses remparts d’un épais manteau de neige, comme pour ensevelir les parois du tombeau que risque de devenir l’imprenable forteresse. On le voit George R. R. Martin continue dans ce nouvel opus de tisser avec habileté les fils d’une intrigue fertile en rebondissement qui, au fil des pages, enveloppe encore plus le lecteur entre les mailles d’une histoire dont il suit captivé et attend avec impatience les multiples développements.
Les autres titres de la série :
1.Le trône de fer
2.Le donjon rouge
3.La bataille des rois
4.L’ombre maléfique
5.L’invincible forteresse
6.Les brigands ou Intrigues à Port-Réal (version poche)
7.L’épée de feu
8.Les noces pourpres
9.La loi du régicide
10.Le chaos
11.Les sables de Dorne
12.Un festin pour les corbeaux
13.Le bûcher d'un roi
14.Les dragons de Meereen

jeudi 9 mai 2013

 Les pillards
(Roman) Aventures Fantasy / Dragon
AUTEUR : Robin HOBB (Usa)
EDITEUR : Pygmalion-Fantasy, 10/2012 — 261 p., 18,90 €
SERIE : La Cité des Anciens 6
TO : The rain wild chronicles.City of Dragon, HarperVoyager, 3/2010
TRADUCTION : A. Mousnier-Lompré
COUVERTURE : Stéphane Desbenoit
Critiques : www.yozone.fr (François Schnebelen)
Voici la seconde partie de la traduction de City of dragons, le 3ème tome de la série originale US qui fait suite aux Gardiens des souvenirs. Tout commence par le retour à Cassaric du Mataf, la vivenef, vaisseau magique bâti en bois sorcier qui le dote d'une vie propre, du capitaine Leftrin. Celui-ci va se présenter au Conseil des Marchands afin de réclamer pour lui et son équipage leur légitime salaire correspondant à la mission accomplie: emmener les Dragons en amont du fleuve pour délivrer les habitants de la cité portuaire de leur encombrante présence. Mais la rumeur de leur périple jusqu'à Kelsingra, la fabuleuse cité des Anciens, court déjà à travers le Désert des Pluies, parvenant jusqu'aux oreilles cupides de Terrilville et attirant toute une faune d'aventuriers, de pirates et de chasseurs de fortune prêts à tout pour piller les multiples merveilles qu'elle est sensée renfermer. Leftrin se trouve donc confronté à la méfiance des marchands. Il peut cependant compter sur l'aide de Reyn Khuprus et de sa femme, Malta, l'une de ces humaines-dragons, des êtres génétiquement transformés par les Dragons qu'ils ont côtoyés et qui ont lentement modifié leur aspect ainsi que certains détails physiologiques, tel que l'allongement de la vie, par simple souci d'harmonie. Malta, en dépit de l'influence de son riche époux, tombe entre les mains des espions du duc de Chalcède à la recherche de chair et de sang d'homme-dragon pour guérir sa santé défaillante. Or Malta vient d'accoucher et, parvenue à s'échapper, ne trouve son salut que sur le Mataf qui doit désormais retourner à Kelsingra pour que le nouveau-né puisse vivre. Là-bas, dans la cité morte ressurgie de ses cendres Alise Kincarron, la grande spécialiste des dragons, consigne pour la postérité la masse de trésors qu'elle découvre dans cette ville en train de renaître où les Dragons tels que Sinatra, la belle reine bleue, atteignent leur plein épanouissement aux côté de leurs gardiens humains comme le bouillant Kanai et la sensuelle Thymara. Cependant les chalcédiens et leur diabolique duc n'ont pas dit leur dernier mot dans la partie. Ce dernier retient en effet prisonnier Selden Vestrit, le frère de Malta et le bien aimé de Tintaglia, la dragonne bleue et un étrange navire apte à se glisser sur les eaux acides du fleuve est sur les traces du Mataf. Et tandis que Hest Finbok, l'ancien mari d'Alise, fils d'un riche négociant de Cassaric apprend l'humilité au contact des espions chalcédiens, Tintaglia, handicapée par une blessure qui s'envenime, continue de chasser avec Glasfeu, le dragon noir, tout en envisageant son prochain retour à Kelsingra. La suite de l'une des séries phares de la grande romancière américaine déjà plébiscitée pour des cycles comme celui de L'Assassin Royal, des Aventuriers de la mer et du Soldat chamane.
Les autres titres de la série:
1.Dragons et Serpents
2.Les eaux acides
3.La fureur du fleuve
4.La décrue
5.Les gardiens des souvenirs
7.Le vol des dragonss
8.Le puits d'argent


lundi 6 mai 2013

SUR LES CHEMINS DU MERVEILLEUX 5
Je viens de terminer le cinquième numéro de mon bulletin bibliographique consacré au parutions des domaines de l'imaginaire pour le mois d'avril 2013
Celui-ci, comme les précédents, couvre également le domaine de la littérature pour la jeunesse, abondamment représentée dans les genres, qui nous intéressent, à savoir : SF, Fantasy, Fantastique et dérivés...
Il se structure en 4  rubriques :
- LITTERATURE
- BANDES DESSINEES
- ARTICLES
- MANIFESTATIONS
- REVUES
Chaque titre est analysé à travers les références d'éditeurs, collections, série, traducteurs, illustrateurs, etc... et présenté à l'aide d'un résumé plus ou moins long.
Afin de ne pas encombrer ce blog avec les pages de ce numéro, je vous invite à vous rendre sur le site http://fr.calameo.com et sur http://fr.slideshare.net afin de le lire, l'imprimer ou le télécharger (ou bien de taper seulement Sur les chemins du merveilleux 5 dans votre moteur de recherche Google)
Normalement, vous devriez également y accéder sur le site www.actusf.com
Bonne lecture donc, et à trés bientôt pour le n°6 centré sur les parutions du mois de mai 2013.
NB : Si vous êtes éditeurs ou publiez à compte d'auteur et que votre oouvrage ne se trouve pa recensé dans les pages de ce numéro, je vous invite à me contacter à l'adresse suivante jean-luc.triolo@wanadoo.fr, je rattraperai cette erreur au prochain bulletin.

Le Trône de Fer, l'intégrale 3
(Recueil) Heroic Fantasy
AUTEUR : George R. R. MARTIN (Usa)
EDITEUR : Pygmalion-Fantasy, 2/2013 — 432 p., 19,90 €
SERIE : Le Trône de Fer
TO : Games of Throne. A storm of swords, Bantam, 2000
TRADUCTION : Jean Sola
COUVERTURE : Grégoire Hénon
SOMMAIRE :
Intrigues à Port-Réal
L'épée de feu
Les noces pourpres
La loi du régicide
Précédente publication : J'Ai Lu-Semi-Poche, 4/2012 — 1152 p., 16,90 € — Couv. : Marc Simonetti
Critiques : www.yozone.fr (François Schnebelen)
Les autres titres de la série :
1.Intégrale 1
2.Intégrale 2
4.Intégrale 4
Voici le troisième tome de l'Intégrale du Trône de Fer qui reprend le découpage original de la série (sans les appendices initiaux) dont chaque titre avait été scindé plusieurs parties dans les premières traductions françaises de Pygmalion reprises ensuite en poche chez J'Ai Lu. Le premier titre du recueil, Intrigues à Port Réal, correspond au premier tome du découpage opéré par les éditions Pygmalion pour le troisième volume de la série en version originale, A song of ice and fire. A storm of swords, et reprend la parution de 2002 chez Pygmalion, alors titrée Les brigands, rééditée chez J’Ai Lu en 2003. Nous voici de retour dans ce monde moyenâgeux en plein chaos que nous décrit avec minutie et un froid réalisme George R. R. Martin. La couronne du Trône de Fer qui permet de régner en maître sur le royaume des Sept Couronnes a, pour l’instant, choisit son camp en coiffant le jeune Joffrey, le fils aîné du roi défunt Robert Baratheon et de son épouse Cercei Lannister. C’est sur l’appuie de cette dernière famille pouvant compter sur l’autorité de son grand-père Tywin Lannister, le puissant gouverneur de l’Ouest, et de son oncle, le nain Tyrion, faisant penser au dieu Loki aux mille ruses. C’est d’ailleurs ce dernier qui lui a permis de remporter une bataille décisive contre Stannis, le frère de l’ancien roi dont les armées ont été défaites aux portes de Port-Réal. Dans le reste du royaume la famille Stark, dépossédée de ses terres, place désormais tous ses espoirs en Robb, le jeune roi du Nord, qui peut compter sur les conseils de sa mère, l’avisée Lady Catelyn, qui noue patiemment des alliance afin de contrer l’hégémonie des Lannister sur le champ de bataille. On suit avec plaisir les aventures de Jon Snow, le fils bâtard de Lord Eddard Stark, devenu écuyer à la Garde de Nord, et parti au-delà du Mur se confronter aux mystérieux et redoutables sauvageons, ainsi que de sa demi-sœur Arya, second fille de Lord Eddard Stark qui, grâce à Yoren, a réussi à s’échapper de Pont-Réal et qui est désormais forcée de prendre l’identité d’un jeune orphelin pour éviter la mort. Le second livre, L'épée de feu sert en quelques sortes de titre de transition entre les féroces batailles de la Guerre des Cinq Rois, dont celle de la Nera, et les prochains titres de la série. Mais, attention, pas question ici de parler d'intrigue en sommeil, car George R. R. Martin continue de développer dans ces pages son récit plein de fureur et de machinations dont les rouages s'imbriquent à merveille tels des engrenages parfaitement huilés ou mieux, les anneaux de serpents entrelacés. Informés par corbeaux interposés, les acteurs principaux du drame poursuivent leurs trajectoires compliquées émaillés d'odieux mutilations, de drames sanglants, de mariages forcés,de traitrises éhontés, de vengeances cruelles et de chevauchées endiablées. Que ce soit sous l'ombre malsaine du Mur, qu'à travers grottes, collines, forteresses imprenables ou hameaux improbables, les protagonistes de la série sont ballotés au sein du monde fantastique de Westeros peuplé de toute sortes de créatures fantastiques et de peuples non moins mystérieux tels que les fascinants sauvageons. Ainsi on voit le lutin Tyrion qui, pour obéir aux plans machiavéliques du vieux Tywin pour asseoir l'emprise de la famille Lannister sur le Trône de Fer, forcé d'épouser Sansa, la fille aînée de la famille Stark prise en otage à Port-Réal. Bran Stark, le prince de Winterfell, de son côté, accompagné de deux semi-elfes, s'efforce de de gagner le Mur à travers les rudes contrées du Noreux. Cependant, son union avec la belle Jeyne Ouestrelin, compromet son alliance avec les Frey et ainsi ses espoirs de gagner la guerre qui l'oppose aux Lannister. Arya, la fille cadette des Stark, après sa fuite de Port-Royal, continue son périple dans les Conflans toujours entourées de nouveaux et étranges compagnons. Prés du Mur, Jon Snow, le fils bâtard des Stark, devenu écuyer du Lord Commandant de la Garde de Nuit, compromet les vœux d'abstinence de sa congrégation avec son amour pour la ravissante Ygrid. Jaime Lannister, pour sa part, le Lord Commandant de la Garde Royale, fils aîné de Tywin Lannister traversera de rudes épreuves qui lui coûteront l'une de ses mains. Et pendant ce temps, sur d'autres rivages, l'envoûtante Daenerys continue d'ourdir ses rêves de vengeance avec, à ses côtés de nouveaux atouts de flammes et de terreur que sont ses redoutables dragons. C'est donc à travers cet entrelacs de destins mêlés que George R. R. Martin dirige ses lecteurs vers le troisième tome de ce recueil, Les noces pourpres. On y retrouve tous les personnages du volume précédent. C’est le cas de Jon Snow par exemple, le corbac de la Garde de Nuit qui, pour sauver sa vie, a rejoint les Thenns conduit par Mance le Magnar. Placé sous la protection d’Ygrid la sauvageonne du Peuple Libre, il profite de l’attaque d’un loup-garou pour s’échapper et galoper vers Châteaunoir afin d’avertir la Garde de Nuit de l’attaque qui se prépare. Daenerys, pendant ce temps, peaufine l’entraînement des ses Immaculés en attendant que ses Dragons grandissent, et qu’elle puisse lancer son armée sur les troupes de Joffrey l’usurpateur afin de reconquérir le trône des Sept Couronnes. Elle aura l’occasion de les tester face aux troupes de Yunkaïs, la cité qui tombe entre ses mains après qu’elle ait réussi à rallier à sa cause les Corbeaux Tornades, de redoutables mercenaires conduits par l’opportuniste Daarion Naharis. Jaime lui, a réussi à échapper aux Brigands Compains pour être livré contre rançon à son père. Mais il fait demi tour et part chercher Dame Brienne, qu’il délivre après avoir combattu un ours. Sam, égaré dans la forêt, continue son combat contre les Autres en tant que frère noir. Arya, de son côté, a changé de gardiens, désormais elle est entre les mains du Limier Sandor Clegane, le chien de Joffrey. Celui-ci l’amène aux Jumeaux où sa mère Catelyn et son frère Robb doivent assister au mariage d’Edmure Tally, marquant la réconciliation avec les Frey. Mais ces derniers assassinent toute sa famille durant la fête qui sera appelée dés lors les « noces pourpres ». Ailleurs, à la cour de Joffrey, Tyrion s’efforce de protéger sa femme Sanna de la redoutable Cersei, la sœur et l’amante de Jaime. Ailleurs encore, Sam l’obèse frère noir de la Garde de Nuit rejoint Bran, le frère estropié de Jon toujours accompagné de Meera, de Hondor et de leurs loups respectifs. Il propose de les mener, via la porte noire, un passage ensorcelé conduisant au-delà du mur, jusqu'à Mains-froides, un mystérieux cavalier à qui il doit la vie. Pendant ce temps Daenerys, qui vient juste d’échapper à un assassinat, apprend que ses deux meilleurs chevaliers l’on trahi avant de faire amende honorable. Mais Joffrey a moins de chance qu’elle. Alors qu’il s’ingéniait à rabaisser son oncle Tyrion, il meurt empoisonné par une bague de Sansa, meurtrière sans le vouloir, et désormais en fuite sous la protection de Lothor Brune qui la ramène chez elle. Et le recueil se termine avec La loi du régicide. Dans cette quatrième et dernière partie de la traduction du troisième tome original US, A storm of swords, les Sept Couronnes sont enfin réunies sous une même bannière : celle du roi Stannis Baratheon, l'unique prétendant légitime du Trône de Fer. Cependant ce dernier, réfugié sur l’île de Peyredragon, vit les derniers jours de son existence, car tout se désagrège autour de lui. A la disparition de Robert Stark le puissant Royaume du Nord subit les affres du démembrement. Dans la course au pouvoir les Lannister semblent avoir gagné la partie. Mais ils ne doivent pas se réjouir trop vite, car les alliances sont changeantes dans l’univers du Trône de Fer qui doit faire face à la terrible menace des Sauvageons. Ceux-ci attaquent en force le Mur du Nord. S’ils le franchissent, les forces de l’hiver surgiront sur leurs talons, balayant tout sur leur passage. Or pour le défendre la célèbre Garde de Nuit est réduite à une poignée d’hommes fatigués et désabusés réunis autour de Jon, le bâtard des Stark. Une situation guère enviable, comme celle du nain Tyrion, qui cherche à se disculper d’un régicide qu’il n’a pas commis. La suite d’une saga épique s’inscrivant dans la lignée des Rois Maudits, pour ses références historiques, et d’Excalibur par la magie qui l’habite.
Autre couverture :